Investissements Financiers et Epargne pour les Jeunes : Conseils et Opportunités

D'après une étude IFOP publiée en mars 2023, les moins de 35 ans sont ceux ayant le plus modifié leur comportement d’épargne au regard du contexte économique actuel qu'ils considèrent comme "incertain" 1

Les 18-24 ans sont par ailleurs la catégorie d'âge la plus "stressée" à l’idée d’épargner, même si ils demeurent minoritaires à partager ce sentiment.

Il est vrai qu'il n'est pas toujours simple de se projeter dans un monde en constant changement, où l'inflation ne cesse d'augmenter et où la crise climatique peut mettre à mal les projets d'avenir.

Pourtant, chez Lumo, nous sommes convaincus qu'il est possible de donner du sens à son épargne tout en se constituant un capital utile tout au long de la vie.

Dans cet article, nous essaierons de voir comment les jeunes peuvent investir ou épargner de façon responsable dans des projets en phase avec leurs valeurs.

 

  1. Pourquoi investir quand on est jeune ?
  2. Comment investir son argent quand on est jeune ?
  3. Quels types d’investissements privilégier pour un étudiant ou un jeune actif ?
  4. Donner du sens à son épargne et investir de façon responsable

 

Pourquoi investir quand on est jeune ?

Plus tôt vous commencez à investir, plus longtemps vos placements pourront prendre de la valeur. 

En investissant tôt, vous avez la possibilité de vous constituer une solide manne financière pour l'avenir. Les rendements obtenus grâce à vos investissements pourront contribuer à la croissance de votre patrimoine et à la réalisation de vos objectifs financiers.

Il est cependant important de rester prudent et d'épargner avant d'investir, d'avoir suffisament d'argent en réserve.

Que vous ayez des objectifs à court terme, comme l'achat d'une maison, ou des objectifs à long terme, comme la retraite, investir tôt peut vous aider à les atteindre plus facilement. 

De plus, l'inflation réduit la valeur de l'argent au fil du temps. Les intérêts générés par votre épargne ou vos investissement vous aideront à protéger votre argent contre la dépréciation monétaire.

 

Mais surtout n'oubliez pas. Si vous n'avez aucune connaissance particulière dans ce domaine, il est essentiel de se renseigner avant de se lancer dans le grand bain. Faîtes des recherches approfondies avant de prendre des décisions d'investissement en assurant que vos choix correspondent à votre situation financière et à vos objectifs personnels.

 

Comment investir son argent quand on est jeune ?

 

 

Investir son argent lorsque l'on est jeune peut sembler intimidant, mais il existe plusieurs approches pour commencer à investir de manière judicieuse. Voici quelques étapes pour vous guider dans cette démarche :

 

  1. Établissez vos objectifs financiers
    Avant de commencer à investir, déterminez clairement vos objectifs financiers à court, moyen et long terme. Avez-vous l'intention d'acheter une maison, de financer vos études, de préparer votre retraite, ou d'atteindre d'autres objectifs spécifiques ? La nature de vos objectifs influencera vos choix d'investissement.

  2. Établissez un budget
    Pour investir, il est essentiel de savoir combien d'argent vous pouvez consacrer à vos investissements. Établissez un budget qui prend en compte vos dépenses courantes, vos économies et vos investissements. Assurez-vous de vivre en dessous de vos moyens pour avoir de l'argent disponible à investir.

  3. Se constituer une épargne de précaution
    Une épargne de précaution agit comme un filet de sécurité en cas de dépenses imprévues ou d'urgences financières. Si vous investissez sans avoir d'épargne de précaution, vous pourriez être tenté de retirer de l'argent de vos investissements à un moment inopportun pour faire face à une situation d'urgence. Cela peut entraîner des pertes financières et compromettre vos objectifs d'investissement à long terme.

  4. Éducation financière
    Prenez le temps d'apprendre les bases de l'investissement. Lisez des livres, suivez des cours en ligne, et n'hésitez pas à consulter un conseiller financier si nécessaire. Plus vous comprendrez les principes de base de l'investissement, plus vous serez en mesure de prendre des décisions éclairées.

  5. Diversifiez vos investissements
    Évitez de mettre tous vos œufs dans le même panier. Diversifiez votre portefeuille en investissant dans différents types d'actifs, tels que des actions, des obligations, de l'immobilier, et des investissements alternatifs. La diversification réduit le risque global de votre portefeuille.

  6. Commencez par des comptes d'investissement accessibles
    Pour les jeunes investisseurs, il peut être judicieux de commencer par des comptes d'investissement accessibles tels que des comptes d'épargne. Ces comptes offrent différents avantages fiscaux et options d'investissement.

  7. Investissez modérement et régulièrement
    L'investissement régulier, même avec de petites sommes d'argent, est souvent plus efficace que d'essayer de de suivre le marché. Mettez en place un plan d'investissement périodique, comme un prélèvement automatique sur votre compte bancaire, pour investir de manière constante.

  8. Soyez patient
    Les investissements moins risqués sont généralement à moyen/long terme. Pour les plus volatiles, évitez de paniquer en cas de fluctuations du marché. La patience est souvent récompensée jeune padawan.

  9. Révisez et ajustez
    Passez en revue régulièrement votre portefeuille et ajustez votre stratégie d'investissement en fonction de l'évolution de vos objectifs et de votre situation financière.

 

N'oubliez pas que l'investissement comporte des risques, et il est important de faire preuve de prudence et de diversification pour réduire ces risques. On vous explique pouquoi ci-dessous.

 

Quels types d’investissements privilégier pour un étudiant ou un jeune actif ?

Pour un étudiant ou un jeune actif avec peu d'épargne et peu d'expérience en investissement, la prudence est essentielle. Comme on vous le disait plus haut, il est nécessaire de différencier épargne et investissement avant d'entreprendre la moindre réflexion à ce sujet.

 

 

Epargner avant d'investir

L'épargne consiste à mettre de l'argent de côté de manière régulière dans un compte d'épargne, un compte courant ou un autre instrument financier à faible risque. L'objectif principal de l'épargne est de conserver et de préserver le capital tout en offrant une certaine liquidité. L'argent épargné est généralement utilisé pour faire face à des dépenses futures, constituer une réserve de précaution ou réaliser des achats importants à court terme.

  • Livret Jeune

Le livret jeune est réservé aux jeunes âgés de 12 à 25 ans inclus. Le montant maximum que vous pouvez déposer sur un livret jeune est fixé par la banque qui le propose, mais il ne peut pas dépasser 1 600euros. Ce plafond peut varier d'une banque à l'autre. Les taux d'intérêt sur les livrets jeunes sont généralement plus élevés que ceux des comptes d'épargne classiques.

Les intérêts sont généralement calculés chaque année et versés sur le livret. Les fonds déposés sur un livret jeune sont généralement disponibles à tout moment.

Vous pouvez effectuer des retraits en espèces ou par virement bancaire à partir de ce compte. Il n'y a généralement pas de frais de clôture ou de pénalités pour les retraits.

Les intérêts générés par un livret jeune sont en général exonérés d'impôt sur le revenu. Ils ne peuvent pas être inférieurs à ceux du Livret A. 

 

Tout savoir sur le Livret Jeune

 

  • Livret A

Il s'agit d'un compte d'épargne réglementé par l'État français conçu pour encourager l'épargne de précaution tout en offrant un accès facile aux fonds.

Le taux d'intérêt du Livret A est fixé par les autorités françaises et peut être révisé deux fois par an, généralement en janvier et en juillet.

Actuellement, ce taux est de 3 %. Un aspect clé du Livret A est que le taux est le même dans toutes les banques en France et son plafond de dépôt réglementé est de 22 950 euros au moment où est rédigé cet article1.

Un avantage majeur du Livret A est sa fiscalité. Les intérêts générés par un Livret A sont exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Cela signifie que vous ne paierez pas d'impôts sur les intérêts que vous gagnez grâce à ce compte.

 

  • Livret d’Epargne Populaire

Le Livret d'Épargne Populaire (LEP) est un autre type de compte d'épargne réglementé en France, destiné spécifiquement aux personnes à revenu modeste. Il a pour objectif de favoriser l'épargne parmi les ménages à revenu limité en offrant des avantages spécifiques.

Le LEP fonctionne de manière similaire aux autres comptes d'épargne réglementés. Son taux d'intérêt est fixé par les autorités françaises et peut être révisé périodiquement (actuellement 6%).

Il offre un taux d'intérêt plus élevé que celui du Livret A, ce qui en fait une option attrayante pour ceux qui répondent aux critères d'éligibilité.

Les intérêts générés par un LEP sont exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux, ce qui en fait un choix avantageux pour l'épargne des ménages à revenu modeste. Le plafond du livret d'épargne populaire (LEP) est fixé à 7 700 euros, hors calcul des intérêts capitalisés. Il sera prochainement relevé à 10 000 euros 2.

 

  • Assurance-vie en euros

Les contrats d'assurance-vie en euros sont des produits d'épargne à capital garanti. Votre capital est protégé, et vous pouvez bénéficier d'intérêts réguliers, bien que les rendements puissent être modestes. En France, les gains réalisés dans un contrat d'assurance vie en fonds euros bénéficient généralement d'un traitement fiscal favorable, en particulier pour les contrats de long terme.

 

Investir après avoir constitué une épargne de précaution

L'investissement consiste à allouer des ressources financières dans des actifs ou des projets dans le but de générer un rendement financier à long terme. L'objectif principal de l'investissement est de faire croître le capital initial en prenant des risques calculés.

 

  • Financement Participatif

Le financement participatif, également connu sous le nom de crowdfunding en anglais, est une méthode de financement qui permet à un grand nombre de personnes de contribuer financièrement à un projet, une entreprise ou une cause via une plateforme en ligne. 

Le montant de la contribution peut varier, et certains projets peuvent avoir un montant de financement minimum requis (chez Lumo, c'est à partir de 50€).

 

Le financement participatif présente l'avantage de permettre aux investisseurs de flécher leur investissement pour une cause ou un projet qui leur tient à coeur (contrairement aux moyens d'épargne traditionnels).

 

Cependant, il comporte également des risques pour les investisseurs, car tous les projets ne garantissent pas un retour sur investissement. Il est important de faire preuve de diligence raisonnable avant de contribuer à un projet de financement participatif et de comprendre les conditions et les risques associés à votre investissement.

Chez Lumo, nous sommes fiers de pouvoir afficher un taux de défaut de remboursement de 0% après bientôt 11 ans d'existence. 

Et sinon on parle de nous dans Forbes juste ici : Quelle stratégie et quels produits d’investissement pour la génération Z ?

 

  • Investir en bourse

Historiquement, les marchés boursiers ont généré des rendements supérieurs à de nombreuses autres formes d'investissement à long terme, comme les comptes d'épargne ou les obligations. Cependant, les marchés boursiers peuvent être très volatils, ce qui signifie que la valeur de vos investissements peut fluctuer considérablement en peu de temps. De plus, les fonds boursiers, même labélisés "responsables", ne sont pas toujours complètement composés de produits 100% éthiques...

 

  • Placements immobiliers

En plus des revenus locatifs, les investisseurs immobiliers peuvent bénéficier de l'appréciation du capital. Au fil du temps, la valeur de la propriété a tendance à augmenter, ce qui peut permettre aux investisseurs de réaliser un profit lorsque la propriété est revendue.

Pour les revenus plus modestes, les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) sont des organismes de placements collectifs prenant la forme d’une société non cotée en bourse. La SCPI collecte de l’argent auprès de nombreux investisseurs dans l’unique objectif d’acquérir et gérer un patrimoine immobilier destiné à la location.

Le crowdfunding immobilier est également une option à envisager. Il s'agit d'une plateforme en ligne qui permet aux investisseurs de financer des projets immobiliers spécifiques. Les investisseurs participent directement au financement d'un projet particulier, souvent en prêtant de l'argent au promoteur immobilier.

Cependant, il est important de noter que l'investissement immobilier comporte également des risques, tels que la vacance locative, les coûts de maintenance, les fluctuations du marché immobilier et les contraintes de liquidité.

 

  • Investir dans une start-up

Les start-ups sont souvent axées sur l'innovation et la croissance rapide, ce qui signifie qu'elles ont un potentiel de croissance considérable. Si une start-up réussit, votre investissement initial pourrait valoir beaucoup plus à l'avenir.

Cependant, le monde des affaires est très compétitif, et de nombreuses start-ups se heurtent à des défis importants, notamment des problèmes de gestion, des difficultés à obtenir un financement suffisant, des problèmes de marché, etc.

En conséquence, les investisseurs risquent de perdre tout leur capital si la start-up échoue.

 

  • Cryptomonnaies

Les cryptomonnaies, comme le Bitcoin, sont très volatiles et spéculatives, ce qui en fait l'un des investissements les plus risqués. Les pertes importantes peuvent survenir rapidement.

 

 

Donner du sens à son épargne : investir de façon responsable

 

Parmi les thématiques scientifiques qui suscitent le plus d’intérêt chez les jeunes, c’est le réchauffement climatique qui arrive en tête, avec près de 4 jeunes sur 5 (18-35 ans) se déclarant intéressés (79%). Au-delà du cadre scientifique, le réchauffement climatique est au cœur des préoccupations des jeunes. Concrètement, il s’agit de la préoccupation sociétale la plus citée parmi les 18-35 ans (44%), devant le pouvoir d’achat (41% ; 47% néanmoins chez les jeunes qui ont un niveau d’études inférieur au bac et le placent en premier), l’éducation (34%), les inégalités sociales (34%) ou encore le terrorisme (29%)4.

 

 

Donner du sens à votre épargne et à vos investissements est donc tout à fait pertinent afin d'avoir un impact positif sur la société et la planète. 

 

À Lire : Comment savoir si mon épargne finance des projets durables ?

 

En investissant dans des secteurs et des entreprises durables, vous pouvez potentiellement obtenir des rendements compétitifs tout en contribuant à un avenir plus responsable. 

 

De plus, participer à des investissements socialement responsables ou à des projets de financement participatif peut être une occasion d'apprentissage précieuse. Vous pouvez acquérir des compétences tout en comprenant comment votre argent peut avoir un impact positif. Cela favorise un engagement actif et une compréhension plus profonde de la gestion financière.

 

Investissez durablement avec Lumo

 


Sources :

(1) https://www.ifop.com/publication/les-francais-et-leur-rapport-a-lepargne/

(2) https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/(3) https://www.economie.gouv.fr/particuliers/livret-epargne-populaire-lep

(4) https://www.ipsos.com/fr-fr/79-des-jeunes-se-disent-interesses-par-la-thematique-du-rechauffement-climatique

Qui sommes-nous ?

Lumo, la plateforme de financement participatif qui met en lumière votre épargne !

Notre objectif : Relever le défi climatique et construire ensemble un avenir durable.

Notre mission : Permettre à chacun d’accélérer la transition écologique en finançant des projets à impact positif.

Diversifiez votre patrimoine et devenez acteur de la transition énergétique

  • Des offres exclusives
  • Sans frais pour les investisseurs
  • Accessible à partir de 50 €