Le blog des investisseurs responsables

Crédit photo : kanchanara

Publié le 20 septembre 2022 | par Juliette Roussel.

Les cryptomonnaies

Une cryptomonnaie, dite aussi cryptoactif, cryptodevise, monnaiecryptographique ou encore cybermonnaie, est une monnaie numérique émise de pair à pair (actif numérique), utilisable au moyen d’un réseau informatique décentralisé, sans nécessité de banque centrale.

L'origine

Un projet utopique 

Les cryptomonnaies ont été inventées dans les années 1980 et 1990 par des membres de communautés cypherpunks et cryptoanarchistes souhaitant utiliser la technologie pour permettre de contourner les institutions capitalistes. 

Le Bitcoin, la plus populaire des cryptomonnaies, a été créé en 2009 par un ou un groupe, de développeurs, utilisant le pseudonyme de Satoshi Nakamoto. Plusieurs autres cryptomonnaies ont été créées : toutes n’ont pas connu le succès, notamment celles apportant peu d’innovation.

En 2022, il existe 19 893 cryptomonnaies, pour une valeur de 941,7 milliards d’euros, selon CoinMarketCap.

 

La technologie utilisée

La technologie qui est utilisée pour les transactions de cryptomonaies est la blockchain.

Cette blockchain est essentielle au fonctionnement des cryptomonnaies : elle enregistre les transactions dans des blocs et fonctionne sur un continuum historique, les transactions les plus récentes sont donc à l’avant de la chaine. Les transactions sont alors sécurisées et instantannées. 

 

Les caractéristiques

  • Ne dépend pas de banques centrales.
  • Irréversibilité des transactions : le réceptionnaire de la monnaie ne peut pas subir d’annulation. Inversement, le donneur d’ordre ne peut rétracter son paiement.
  • Absence de plafond et de minima dans les transferts.

 

La consommation énergétique

La cryptomonnaie consommerait près de 150 terrawattheure (TWh ) d’électricité par an, soit autant que la consommation d’un pays comme la Pologne ou encore un tiers des besoins de la France. C’est également 12 fois plus que la consommation de Google en 2019 (12,2 TWh).

On lui reproche souvent ses grands coûts en électricité, mais le réseau de paiement se verdit petit à petit.

Ethereum par exemple, vient de faire sa grande mise à jour attendue depuis des années du proof-of-work au proof-of-stake pour baisser de 99% sa consommation !

Ou encore Lumos Digital Mining qui vient d'inaugurer son 1er projet de minage de Bitcoin par énergie solaire en Australie du Sud.

 

L’énergie utilisée pour miner la plus grande cryptomonnaie serait désormais à 60% renouvelable, selon le dernierrapport du Bitcoin Mining Council.

 

Leur notoriété

Durant les premières années d’existence, les cryptomonnaies ont peu à peu gagné l’attention du public.

Depuis 2011, l’intérêt a rapidement augmenté, notamment durant la rapide montée du cours du Bitcoin en avril 2013. 

Une deuxième génération de cryptomonnaies apparait dès 2014 : Monero, Ethereum et Nxt, avec de nouvelles fonctionnalités telles que des adresses de furtivité, des contrats intelligents, le recours à des chaînes de blocs latéraux ou adossées à des actifs physiques tels que l’or. 

Plusieurs banques centrales ont déclaré que l’utilisation de cryptomonnaies pose des défis importants pour l’ équilibre économiques, notamment, du point de vue du prix du crédit.

Une croissance instable

En 2020, alors que son cours a plus que doublé depuis le début de l’année, les crytpomonnaies séduisent de jeunes épargnants.

Néanmoins, ce marché s’avère particulièrement volatil, marqué par des dépréciations forte et inattendues. 

Un effondrement brutal en Janvier 2022 est apparu : la valeur du Bitcoin s’est vue divisée par deux en l’espace de trois mois seulement !

L'investissement

Aux Etats-Unis, de grandes entreprises comme Tesla ou Microstrategy ont massivement investi dans les cryptomonnaies. Les cryptomonnaies ne pouvant pas être qualifiées de devises, elles sont qualifiées, d’un point de vue comptable : actifs incorporels à durée de vie indéfinie. Cela a un impact négatif pour les entreprises en cas de dépréciation des cryptomonnaies, puisque ces baisses ne sont pas enregistrées comme des pertes du point de vue comptable.

Le Bitcoin conserve la première place devant l’Ethereum. À eux deux, ils représentent près de deux tiers de la valeur totale du marché. 

La majorité des européens souhaitent une régulation des cryptomonnaies ; une minorité en achètent pour investir.

Depuis le début de l’année, le bitcoin a perdu plus de 50 % de sa valeur, et l’Ethereum, qui avait commencé l’année avec une valeur de 3 700 dollars, n’en vaut plus que 1 200. Cette baisse de valeur ne touche pas que les investisseurs crypto : elle a des conséquences sur tout l’écosystème.

Les cryptomonnaies restent donc un investissement risqué et volatile. 

 

Le crowdfunding

Les cryptomonnaies permettent aussi de faire du crowfunding !

Le dispositif Solarcoin par exemple, est basé sur une blockchain. Si on ajoute à cela le fait que des plateformes internet permettent désormais de l’échanger contre des monnaies réelles ou des crypto-monnaies, le Solarcoin est de plus en plus appréhendé comme étant une crypto-monnaie, incluant l’ensemble des aspect négatifs d’une telle caractérisation (volatilité, spéculation, opacité).

En 2018, Lumo a pu participer à cette initiative.

Lumo, la plateforme d'investissement durable & responsable

Capitaliser sur des projets tangibles, dans l'économie réelle

Chez Lumo, sur les projets que nous présentons à nos investisseurs, les taux d’intérêts proposés peuvent aller jusqu’à 7 % bruts annuels. Ces taux, nous les discutons. Le taux d’intérêt est annuel et défini par notre équipe d’experts en fonction du niveau de risque et en prenant en compte le contexte inflationnistes.  

Les intérêts sont versés à un rythme prédéfini (trimestriel, semestriel ou annuel), avec le cas échéant, un remboursement d’une fraction du capital investi. 

La durée des investissements proposés est comprise entre 3 et 5 ans.  

 

Concilier performance financière et développement durable

Nous proposons à tous d’investir dans des projets d’infrastructures d’énergies renouvelables : les parcs photovoltaïques, les centrales hydro-électriques, les unités de méthanisation avec le biogaz, dont on entend beaucoup parler avec l’Ukraine... 

 

Notre rôle, c’est la mise en relation entre ces projets en faveur de la transition écologique et les citoyens. 

 

En conclusion, Lumo est une plateforme de financement participatif responsable et durable. Elle propose aux investisseurs un rendement annuel fixe, ainsi qu'un accès aux projets de financement participatif et à des services de conseil en investissement. Les cryptomonnaies, quant à elles, sont des monnaies virtuelles utilisées pour effectuer des transactions en ligne. Elles présentent un risque élevé pour les investisseurs et ne garantissent pas un rendement fixe.

 

Besoin de conseils pour vos placements financiers ?

Prenez directement rendez-vous avec un membre de l’équipe.

Lumo est également à votre écoute par tchat en ligne, par email ou par téléphone au 05 79 98 01 57, du lundi au vendredi de 9h à 18h.

 

Cet article ne doit en aucun cas s'apparenter à un conseil en investissement ou une recommandation d'acheter, de vendre ou de continuer à détenir un investissement ou un placement. Lumo Investissements ne saurait être tenu responsable d'une décision d'investissement ou de désinvestissement sur la base de cet article.