Journée mondiale de la terre : que puis-je faire à mon échelle pour sauver la planète ?

Célébrée tous les 22 avril depuis 1970 et considérée comme la naissance du mouvement environnemental, la journée mondiale de la terre est devenue, au fil des ans, le plus grand mouvement environnemental participatif de la planète. Cette journée est donc destinée à sensibiliser la population à l'importance de protéger notre planète et à encourager des actions concrètes pour réduire notre impact environnemental. Des événements et des activités sont organisés dans le monde entier pour célébrer cette journée et
encourager la participation de tous.

Pour ce faire, ce sont 22 000 partenaires internationaux qui évoluent au “Earth Day Network” afin d’organiser des actions partout dans le monde avec pour objectif de mettre l’environnement et son respect au centre des préoccupations ! Au programme de cette journée mondiale de la terre : randonnées, ateliers thématiques sur le zéro déchet, informations sur la préservation de l’environnement, ciné-débats, collectes de vêtements, nettoyages de plage, fresque du climat…

Bien que ce genre de manifestation soit nécessaire pour éveiller les consciences, il est évident que le « jour de la terre » ne doit pas seulement se limiter à des actions sur une seule journée mais bien au quotidien. Alors que puis-je faire à mon échelle pour sauver la planète ? La réponse dans cet article.

  1. C'est quoi la journée mondiale de la terre ?
  2. Quelles actions puis-je mener lors de cette journée ?
  3. Quelles actions puis-je mener dans mon quotidien pour participer à la sauvegarde de la planète ?

C'est quoi la journée mondiale de la terre ?

Ce mouvement a été initié en 1970 pour mettre en lumière l’émergence d’une conscience environnementale et les préoccupations qui y sont liées. Le Jour de la Terre a inspiré 20 millions d'Américains (à l'époque, 10% de la population totale des États-Unis !) à descendre dans les rues, les parcs et les auditoriums pour manifester contre les conséquences de 150 ans de développement industriel ayant laissé un héritage alarmant sur la santé humaine.1

Des milliers de collèges et d'universités ont organisé des manifestations contre la détérioration de l'environnement et de nombreux rassemblements massifs ont eu lieu -d'un océan à l'autre- dans les villes, villages et communautés. Une action qui a fédéré le plus grand nombre d’horizons différents autour d’une cause commune !

 



 

Aujourd'hui, la journée de la terre est reconnue comme la plus grande célébration laïque au monde, marquée par plus d'un milliard de personnes qui mènent, sur une journée, des actions concrètes pour alerter, enseigner, informer et créer des changements humains et politiques mondiaux, nationaux et locaux.


Au vu des ravages du changement climatique qui deviennent de plus en plus préoccupants, la lutte se poursuit, de façon unie, grâce à ces belles initiatives qui perdurent. Certes, des actions sont menées par les politiques du monde entier, comme la COP27 ou dernièrement la COP28, pour lutter contre les changements climatiques et décider d’objectifs communs à atteindre afin de tenter de réduire les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030. Mais déçus et frustrés par les solutions stagnantes proposées, les citoyens du monde se mobilisent eux-mêmes pour agir en faveur du développement durable.

Le dernier rapport du GIEC2 (groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) démontre également la gravité de la situation en décrivant des changements d’une ampleur inédite, avec des effets néfastes dans le monde entier. Les experts insistent sur l’urgence d’agir dès maintenant en exposant des solutions concrètes pour remplir nos objectifs climatiques… à condition d’une volonté politique pour les mettre en œuvre.

"Il faut arrêter la procrastination climatique et passer à l’action" a lancé Inger Andersen, directrice exécutive du Programme des Nations unies pour l’environnement. "Les solutions sont claires" affirme le président du Giec, l’accent est évidemment mis sur la nécessité d’abandonner la combustion d’énergies fossiles et d’atteindre la neutralité carbone.


La Journée Mondiale de la Terre sera donc l'occasion de sensibiliser le public à la protection de l'environnement et de promouvoir des actions pour le développement durable. Le Jour de la Terre est célébré en organisant toutes sortes d’activités de sensibilisation face aux enjeux environnementaux. Ces actions sont planifiées et mises en place directement par des citoyens, des acteurs du milieu scolaire, des municipalités ou des entreprises qui investissent pour le développement durable.

 

Quelles actions puis-je mener lors de la journée mondiale de la terre ?

Pour participer à la Journée Mondiale de la Terre, vous pouvez :

  • Organiser des événements locaux pour sensibiliser le public à la protection de l'environnement et à la promotion du développement durable.
  • Contribuer à des initiatives locales, telles que des nettoyages de plage, des journées de plantation d'arbres...
  • Participer à des campagnes de sensibilisation en ligne pour promouvoir des actions en faveur de la transition écologique.
  • Aider à la mise en place de débats et discussions sur les questions environnementales et le développement durable autour de chez vous.
  • Partager des informations sur les médias sociaux pour sensibiliser le public à la protection de l'environnement et à la promotion du développement durable.
  • Planifier une marche ou un rassemblement en faveur de cette thématique.
  • Organiser un séminaire professionnel pour éduquer vos pairs sur l'importance de l'action environnementale. 
  • Planter un jardin de pollinisateurs sur votre lieu de travail en utilisant des espèces indigènes pour soutenir les populations de papillons, d'abeilles et d'autres organismes essentiels à la biodiversité.
  • Lancer des défis ! Par exemple “défi zéro papier” ou “zéro déchet''. Des défis à relever en famille, entre amis, collègues ou seul. Cela permettra de changer ses habitudes qui auront un impact dans le temps.

En tant qu’écoles, municipalités ou entreprises, vous pouvez également prévoir des activités3 pour sensibiliser vos élèves, citoyens et équipes, comme par exemple :

  • Mettre en place une collecte de recyclage et/ou de compost dans votre école / Monter une campagne de sensibilisation à l’efficacité énergétique avec les élèves.
  • Organiser une visite guidée du/des site(s) de gestion des matières résiduelles : site d’enfouissement/de compostage, incinérateur, usine de recyclage. Une des personnes en charge de ces endroits pourrait expliquer les défis auxquels les municipalités font face.
  • Adopter de nouvelles habitudes en profitant du 22 avril pour vous informer sur les îlots de chaleur et verdir divers lieux de votre organisation (parkings, terrasses, fenêtres).

 

Quelles actions puis-je mener dans mon quotidien pour participer à la sauvegarde de la planète ? 

En parallèle de ces différentes actions menées lors de cette journée mondiale de la terre 2023, chacun peut agir, à son niveau, pour la planète. Toute initiative (qui pourrait même paraitre anodine) participe à l’effort collectif pour bâtir un environnement plus sain et durable, faire face aux changements climatiques et protéger la Terre pour les générations futures.

Au quotidien, que puis-je faire à mon échelle pour sauver la planète ?

  • Réduire votre consommation d'énergie : Éteignez les lumières et les appareils électroniques lorsque vous ne les utilisez pas, privilégiez des ampoules à économie d'énergie et réduisez l’utilisation de la climatisation et du chauffage.
  • Restreindre votre consommation d'eau : Coupez l’eau lors du nettoyage (corps, mains…), économisez l'eau en prenant des douches plus courtes, en réparant les fuites et en utilisant des appareils ménagers économes en eau.
  • Limiter votre consommation de plastique : Évitez les produits à usage unique tels que les bouteilles & sac en plastique, optez pour des alternatives durables.
  • Manger moins de viande : La production de viande a un impact environnemental important. En réduisant votre consommation de viande, vous pouvez aider à réduire l'empreinte carbone de votre alimentation. Manger moins mais mieux (viande de qualité / achat direct producteurs).
  • Utiliser les transports en commun ou le vélo : Évitez de conduire seul en voiture autant que possible (privilégiez le co-voiturage) et utilisez les transports publics ou votre deux-roues non motorisé pour réduire votre empreinte carbone. 
  • Planter des arbres ou éviter de les arracher : Les arbres absorbent le dioxyde de carbone de l'atmosphère, donc planter des arbres chez vous peut aider à réduire l'impact des émissions de carbone.
  • Sensibiliser les autres : Parlez à votre famille, vos amis et vos collègues de l'importance de protéger la planète et encouragez-les à prendre des mesures pour réduire leur impact environnemental.
  • Investir dans notre planète : Avec Lumo, nous vous proposons d'investir dans les énergies renouvelables et de donner du sens à votre épargne en finançant des projets à impact positif, utiles à la transition écologique.

 

Le changement commence par l'action. Il existe des moyens pour quiconque de faire une différence. La Journée internationale de la Terre -nourricière- est l’occasion, chaque année, de sensibiliser et d'installer des réflexes simples et nécessaires vers plus de sobriété et de durabilité. Mais n’oublions pas que chaque jour est le Jour de la Terre !

 

 

Sources : 1 https://jourdelaterre.org/
2 6ème Rapport du GIEC
3 https://jourdelaterre.org/qc/activites/idees-daction/#ECOLE

Diversifiez votre patrimoine et devenez acteur de la transition énergétique

  • Des offres exclusives
  • Sans frais pour les investisseurs
  • Accessible à partir de 50 €