Offre de parrainage en cours jusqu’au 30/06/2024 ! Invitez vos proches et partagez jusqu’à 1 000 €. Voir l’offre

Soleil d'Opale

Développé par Sunilios et Aponergy

Financez un projet de construction et d'exploitation d'un portefeuille de centrales solaires en toitures, en France, en Martinique et en Guyane

France
Succès !
Collecte terminée
1 019 950 €
Collectés
480
Investisseurs
28.07.24
Prochain remboursement
Lumo l'a choisi pour :
  • Soutenir un projet porté par une entreprise française à l'expertise reconnue
  • Favoriser le développement du territoire et l'utilisation d'une ressource naturelle et renouvelable
  • Orienter les investissements vers un projet à impact positif, sans compromis sur la rentabilité
Les risques identifiés sont :
  • Risque lié au métier de l'émetteur
  • Risque de liquidité
  • Risque de perte en capital
  • Rang de remboursement junior
Caractéristiques de l'investissement

Ouvert à tous
Minimum d'investissement 50€
Pas de plafond par investisseur

Taux d'intérêt brut/an
6,50  %
Durée de remboursement
5 ans
Échéances
5
Fréquence de paiement
Chaque année
Remboursement du capital
In fine
Support d'investissement
Obligation convertible
EN SYNTHESE

Investir dans la transition énergétique et soutenir le développement du photovoltaïque en France

Nous avons le plaisir de vous proposer une nouvelle offre d’investissement, qui vise à financer un portefeuille de 31 centrales photovoltaïques en toitures en France métropolitaine, en Guyane et en Martinique.

Le portefeuille de projets est détenu par la société de projet « Opale », qui bénéficie du soutien et de l'expertise d’actionnaires solides et reconnus sur le marché : 

  • La société SUNILIOS, un acteur engagé dans la transition énergétique depuis 2017, et qui s’affirme en tant qu’expert dans le développement de projets photovoltaïques
  • La société Aponergy, un acteur spécialisé dans la fourniture de services énergétiques innovants. Opérant plus de 150 contrats de service, et développant actuellement une soixantaine de nouveaux projets, il est un des leaders français indépendants des Contrats de Performance Energétique (CPE).

En investissant sur cette collecte, vous participez au financement d’un portefeuille de centrales solaires en toitures, représentant une puissance totale installée de 3,3 MWc.

 

LE PORTEUR DE PROJET

Le porteur de projet est la société Sunilios, qui détient 90 % de la société de projet "Opale", qui porte le portefeuille de centrales solaires. 

 

 

Sunilios est un producteur d’énergies renouvelables indépendant qui intègre toute la chaîne de valeur de la production photovoltaïque, depuis la prospection foncière jusqu’à l’exploitation des centrales photovoltaïques, dont il demeure propriétaire. L’entreprise a massifié le développement de centrales photovoltaïques en toiture - agricole et industrielle - et se développe en France métropolitaine, Outre-mer, Antilles, Guyane et Réunion.

Sunilios et ses dirigeants comptent à leur actif 300 MWc de centrales solaires développées (conception, réalisation, exploitation et suivi).

Les projets photovoltaïques de Sunilios en cours de développement représentent 150 MWc.

La stratégie de Sunilios étant de demeurer maître d’ouvrage dans les centrales photovoltaïques qu’elle développe, la société met un point d'honneur à sélectionner du matériel ainsi que des prestataires, de mise en œuvre et de maintenance, de qualité.

Aponergy est une société de services énergétiques indépendante, créée en 2016.  Son métier historique est la réduction des consommations dans les entreprises industrielles et commerciales, collectivités, immeubles, établissements médicaux, logement individuel et collectif, entre autres. APONERGY est en effet un acteur spécialisé dans la fourniture de services énergétiques innovants. Opérant plus de 40 contrats de service, et développant actuellement une soixantaine de nouveaux projets, il est un des leaders français indépendants des Contrats de Performance Energétique (CPE).

« Nous bouleversons l’efficacité énergétique en transformant l’investissement nécessaire dans des infrastructures en une prestation de service. »

La présence historique d’Aponergy au cœur des corps réglementaires, partenaires et prestataires techniques, milieux financiers, lui permet de consolider une offre globale et innovante. Expert consulté par l’Assemblée nationale, la DGEC, l’ADEME, l’AFNOR… sur les sujets de la transition énergétique. Aponergy est présente et agit sur toute la France métropolitaine, Antilles, Guyane, Réunion, Mayotte, Espagne, Portugal, Suisse, Belgique, Roumanie.

Aponergy souhaite aujourd’hui diversifier et compléter ses activités en faveur de la transition énergique via des participations directes dans des infrastructures solaires.

Pour aller plus loin encore, l’année 2023 devrait être marquée par le rapprochement de Sunilios et Aponergy. En effet, le très fort développement du photovoltaïque pour l’autoconsommation avec revente du surplus, et l’obligation réglementaire de couverture des parkings par des ombrières photovoltaïques génère une très forte demande de projets en ce sens.

Or, l’instrument contractuel idéal pour développer, financer, et exploiter des centrales en autoconsommation est le CPE (Contrat de Performance Energétique), dont Aponergy est le spécialiste.

Les deux entreprises vont donc accroitre leur synergie pour s’imposer sur ce marché grâce à leurs deux savoir faire bien spécifiques et complémentaires.

LE PROJET DE DÉVELOPPEMENT

Un portefeuille de centrales en toitures

Cette opération porte sur le financement de la construction de 31 centrales photovoltaïques sur des toitures, situés dans 5 régions de France Métropolitaine, en Martinique et en Guyane.

En France, les centrales sont implantées dans les régions suivantes :

  • Occitanie (2)
  • Rhône Alpes (3)
  • Bretagne (2)
  • Pays de Loire (12)
  • Poitou Charente (1)

L'ensemble des projets représente une puissance totale de près de 3,3 MWc et consiste en l’installation de panneaux photovoltaïques sur les toits de bâtiments techniques ainsi que de hangars agricoles d'élevage ou de stockage (fourrage et matériel).

Répartition des centrales par région et par objet

 

 

 

L’avancement des projets est aujourd’hui sécurisé avec :  

  • Pour chacune, la contractualisation d’un bail (28) ou d’un protocole d’accord préalable à la conclusion de baux (3)
  • L’obtention pour toutes les centrales d’une autorisation d’urbanisme
  • L’obtention pour toutes les centrales d’un contrat d’achat de l’électricité auprès d’EDF

Aujourd’hui 9 centrales sont déjà mises en service et 22  le seront avant la fin 2023.

 

Quelques réalisations

Exemples de bâtiments photovoltaïques agricoles de 600 m2, recouverts d’une centrale de 100 KWc :

   

INVESTIR SUR LE PROJET

Le financement participatif comme source de financement complémentaire, pour accompagner le développement du portefeuille de projets.

Les 31 centrales photovoltaïques produiront annuellement 4 360 MWh d'énergie verte, soit l'équivalent de la consommation électrique annuelle moyenne de 700 foyers. Ces centrales permettront d'éviter tous les ans l'émission d'environ 260 tonnes d'équivalent CO2.

De plus, le solaire en toitures permet d’exploiter des surfaces déjà construites pas l’homme et ainsi d’éviter l’artificialisation des sols.

Investir sur ce projet c’est contribuer à :

  • Produire des énergies renouvelables en concertation avec les acteurs du territoire et partager la valeur économique créée avec eux 
  • Construire l’indépendance énergétique de la France
  • Soutenir une entreprise française en développement
LE SAVIEZ-VOUS ?

Les avantages du photovoltaïque sur toits au service de la revalorisation du foncier

Les centrales solaires en toitures présentent de nombreux avantages, notamment celui de revaloriser des zones déjà artificialisées (parkings, bâtiments, anciennes zones industrielles, friches, etc.). Tout comme les fermes solaires au sol, les ombrières solaires placées sur des abris de parking ou sur les toitures de bâtiments utilisent la technologie photovoltaïque,permettant ainsi de produire une électricité propre et à coût maîtrisé.   

Pour rappel, l'énergie solaire est inépuisable à l’échelle du temps humain et peu émettrice de gaz à effet de serre. Le photovoltaïque émet, en moyenne, entre 25 et 45g de CO2 par kWh (selon les technologies employées et le pays de fabrication) en comparaison du charbon (1060g / kWh), du fioul (730g / kWh) ou du gaz naturel (418g / kWh). D’après l’IEA (International Energy Agency), les énergies renouvelables devraient se positionner comme les premières sources d’électricité d’ici 2025 avec, en tête de liste parmi elles ; le solaire ! 

Un potentiel de développement immense 

En 2018, l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a répertorié 17 764 friches et parkings possiblement aménageables en France avec un potentiel total de production de 53 GWc, ce qui équivaut à la production de neuf réacteurs nucléaires et à la moitié de l’objectif fixé par la France pour 2050. « Pour comparaison, les toitures représentent un potentiel de 364 GWc et la puissance installée dans le pays la même année était de 8,7 GWc. »  

L’étude de l’ADEME a été corroborée par la revue Nature l’année suivante en plaçant l’Europe de l’Ouest comme une zone à fort potentiel photovoltaïque pour les investisseurs souhaitant diversifier leur patrimoine foncier dans des tiers-lieux.  

« Si tous les toits de l’Union européenne adaptés étaient équipés de systèmes photovoltaïques, 680 térawattheures (TWh) d’énergie solaire pourraient être produits. Cela représenterait 24,4 % de la consommation actuelle d’électricité des États membres ». 

Sources et informations disponibles sur notre article dédié au solaire. 

Une obligation légale pour soutenir le développement des énergies renouvelables et la transition écologique 

Le projet de loi pour l’accélération des énergies renouvelables adopté en janvier 2023 prévoit d’ailleurs de faciliter l’installation des panneaux solairessur les terrains déjà artificialisés. Les parkings extérieurs de plus de 1500 m2 devront être équipés de panneaux solaires sur au moins la moitié de leur surface (sauf exceptions). « Sur les bâtiments non résidentiels neufs ou lourdement rénovés (entrepôts, hôpitaux, écoles...), la couverture minimum des toitures solaires augmentera progressivement de 30% en 2023 à 50% en 2027. Cette obligation sera étendue dès 2028 aux bâtiments non résidentiels existants. En outre, les organismes privés d’habitations à loyer modéré (HLM) devront réaliser une étude de faisabilité pour développer de tels équipements sur leurs logements sociaux ».

Les chiffres sont clairs, en plus d’accélérer la transition écologique et de répondre aux enjeux climatiques, le potentiel de marché du solaire sur toits semblent devoir se multiplier de façon exponentielle dans les années à venir. Une tendance qui renforce la position de nos partenaires énergéticiens engagés dans le développement des solutions de décarbonation de l’électricité.  


Pour en savoir plus sur Aponergy : 
Site Internet : https://www.aponergy.com

Les partenaires du projet
Une perspective de croissance ambitieuse

Evergaz ambitionne de poursuivre la croissance ambitieuse de son portefeuille avec la mise en service de 12 nouveaux projets de production de biogaz par an et 32 stations de GNV à horizon 2026.

Ainsi, Evergaz a prévu une extension par an sur son portefeuille méthanisation actuel et d'intégrer 12 nouveaux projets de production de biogaz par an de 250 Nm3/h qui se décompose de la façon suivante :

  • via le développement de 4 nouveaux projets (dits greenfield)
  • via l’acquisition et la rénovation de 4 projets déjà existants (dits brownfield)
  • via le développement et l'acquisition de 4 projets (greenfield et brownfield) à l'international 

Ce développement interviendra pour 2/3 en France et 1/3 à l'international.

Concernant le développement du GNV, l’hypothèse de croissance retenue est la construction de 32 stations mises en service entre 2021 et 2026.
Evergaz a, en effet, fortement accéléré sur la valorisation du bioGNV en carburant, avec l’ouverture d’une unité de production (ainsi qu'une deuxième à venir en 2022) et d’une première station-service GNV en 2019. En parallèle, elle développe aussi la vente de garanties d’origine à des transporteurs, dont les flottes de poids-lourds pourront ensuite s’approvisionner sur le réseau de distribution GNV classique.

Un groupe fortement expérimenté

Evergaz est un acteur intégré sur toute la chaine de valeur du biogaz disposant d’une source de revenus diversifiée et d'un développement à l’international varié et réussi.

Evergaz SA génère des revenus de sources diversifiées portée par sa présence sur l’intégralité de la chaine de valeur du biogaz (traitement des déchets, bureau d’études, production de biogaz et de digestats, etc.).
Cette diversité de débouchés commerciaux permet d’assurer l’équilibre économique des projets sur toute leur durée de vie (en moyenne 30 ans avant des réinvestissements majeurs).
 

Avec 25 centrales biogaz en portefeuille en France, en Allemagne et en Belgique, la société dispose d'une exposition géographique variée et d’un avantage concurrentiel sur un marché encore peu standardisé pour capitaliser sur son retour d’expérience et ainsi choisir les technologies les plus efficientes alors que la majorité des opérateurs sont mono-projet, d’où les opportunités de rachat et de revamping de projets non-performants.

Dans cette optique, en 2021, Evergaz SA a procédé à l’acquisition de C4 Energie AG pour changer d’échelle et devenir acteur du Top 5 en Allemagne. En France, elle a récemment repris des sites à Dalkia, Neoen et Albioma, confirmant son rôle de consolidateur du marché français et son expertise dans le re-engineering de sites biogaz. 

Le biogaz, un marché porteur

Le marché français du biogaz est en plein essor (+15% / an) avec 966 centrales raccordées à juin 2022 (soit le 3ème pays européen, derrière l’Allemagne qui comptait déjà 11 000 centrales et derrière l’Italie), notamment à la faveur du Plan nitrate qui encadre le traitement des déchets organiques produits par les agriculteurs et les éleveurs. Avec la méthanisation, on capte et valorise les émissions de méthane, et on optimise l’usage de l’azote comme engrais.
Pour en savoir plus

Des mesures d'impact très avancées

Evergaz SA est très avancée sur les mesures d’impact environnemental et socioéconomique.
D
epuis les premiers échanges avec Meridiam pour une prise de participation en 2017, la société a mis en place des mesures ESG exigeantes, ainsi qu’un reporting rigoureux sur les indicateurs ODD (Objectifs de Développement Durable).  

Opérateur ancré dans les territoires, Evergaz SA s'associe dans des sociétés de projets avec les parties prenantes locales avec lesquelles le groupe travaille en partenariat chaque jour : agriculteurs, collectivités, entreprises locales désireuses d'investir dans le biogaz.
Evergaz prévoit la construction de 2 unités de méthanisation en partenariat avec des agriculteurs l’année prochaine, et travaille étroitement avec des coopératives agricoles de distribution d’électricité comme la SICAE-Oise (entrée au capital en 2018, a créé en 2021 un partenariat avec Evergaz au travers d'un JV pour le développement et le déploiement de stations-service GNV/Bio GNV dans l'Oise) et SEOLIS (avec qui un partenariat a été mis en place pour le développement et le deploiement de stations-service dansles Deux-Sèvres). 

Un soutien fort des partenaires financiers

Evergaz est une société indépendante détenue majoritairement par 3 actionnaires complémentaires :

  • Transition Evergreen : 1er fond d'investissement côté en France dédié à la transition énergétique et à la réduction de l'empreinte carbone, et véritable accélérateur de la croissance verte, Transition Evergreen a pour objectif de financer des PME françaises, porteuses de croissance et qui font de la transition écologique le vecteur de leur développement (entrée au capital en 2008).
  • Alain Planchot : investisseur et entrepreneur engagé et reconnu dans les services à l'énergie et l'environnement, Alain Planchot est PDG du groupe Evergaz depuis 2016.
  • Meridiam : fondée en 2005 par Thierry Déau, Meridiam est une société à mission, au sens de la loi française, spécialisée dans le développement, le financement et la gestion à long terme d'infrastuctures publiques durables (entrée au capital en 2018).

Evergaz bénéficie d'un soutien fort de ses actionnaires et partenaires historiques. Le groupe a procédé avec succès à plusieurs levées de fonds majeures au cours des dernières années, dont notamment 30 millions d'euros auprès de Meridiam, Swen Capital et SICAE Oise en avril 2018 (communiqué de presse), et plus récemment 10,5 millions d'euros auprès de ses actionnaires historiques.
Par ailleurs, en décembre 2020, Evergaz et Meridiam ont renforcé leur capacité d’investissement dans le secteur du biogaz grâce à une opération de financement de 51 millions d’euros de leurs projets français (communiqué de presse). 

Des dirigeants engagés dans la transition écologique

Alain Planchot, Président Directeur Général
Alain Planchot est un entrepreneur engagé dans les services à l’Energie et l’Environnement depuis qu’il a rejoint l’opérateur de services énergétiques Idex (créée par son père en 1963), après ses études à HEC et aux Etats-Unis.

Frédéric Flipo, Directeur Général Délégué
Après un début de carrière en tant que gestionnaire de portefeuille chez différents acteurs financiers de premier plantel que ODDO, Société Générale, etc, Frédéric Flipo se spécialise ensuite dans les énergies renouvelables et co-fonde AQUA et Holding Verte, devenue Evergaz en 2015, où il transforme les premiers projets en centrales opérationnelles.

Pour en savoir plus

Des valeurs d'entreprises fondamentales
  • Indépendance
    Parce que chaque projet est unique, nous sommes agiles et déterminés à apporter la solution la plus adaptée au contexte local, dans l'indépendance technologique et l'ouverture partenariale.
  • Entrepreuriat
    Nous nous associons avec d’autres entrepreneurs pour faire émerger des projets locaux. Le sens de l’initiative et la créativité sont l'ADN de notre entreprise pour toujours s'adapter aux enjeux des territoires sur lesquels nous opérons.
  • Engagement
    Il faut plusieurs années pour faire émerger une centrale biogaz, et les tarifs de rachat de notre énergie verte sont garantis sur 15 à 20 ans. Nous sommes donc dans une stratégie de long terme, et engagés dans la lutte pour la transition écologique sur plusieurs générations.
  • Optimisme
    Les métiers des gaz renouvelables exige une capacité d'adaptation technique et règlementaire dans le temps et dans l'espace. Dans la durée, Evergaz garde le cap et s’adapte à la dynamique d’un marché en pleine croissance.

Nous nous engageons à vos côtés dans une logique vertueuse d’économie circulaire.

 

Débouchés commerciaux 

Evergaz perçoit 1/3 de ses revenus via son activité de traitement des déchets (1 million de tonnes traitées/an contre un gisement de 350 millions de tonnes de déchets organiques valorisées à 3% selon l’ADEME).

Elle génère aussi des revenus en tant que bureau d’études ainsi que pour sa production de biogaz (626 GWh PCS/an) et de digestats (0,87 million de tonnes/an d’« engrais renouvelable »).

Cette diversité des débouchés commerciaux permet, au-delà des obligations d’achat à 15-20 ans dont bénéficient les contrats de ventes d'électricité et de biométhane, d’assurer l’équilibre économique des projets sur leur durée de vie (30 ans avant des réinvestissements majeurs) : le tarif d’entrée des déchets pourra être augmenté selon l’évolution des charges, si jamais les évolutions sur le tarif de l’énergie et des engrais venaient à être défavorables.

 

Position sur le marché 

Avec 25 centrales biogaz en portefeuille, la société dispose également d’un avantage concurrentiel sur un marché peu standardisé en termes d'ingénierie, approvisionnement et construction pour capitaliser sur son retour d’expérience et ainsi choisir les technologies les plus efficientes alors que la majorité des opérateurs sont mono-projets, d’où les opportunités de rachat et de remise en état de projets non-performants.

Dans cette optique, en 2021, Evergaz SA a procédé à l’acquisition de C4 Energie AG (10 unités plus société d’exploitation) pour changer d’échelle et devenir acteur du Top 5 en Allemagne (où Evergaz SA était déjà présente). En France, elle a confirmé son rôle de consolidateur du marché français et son expertise dans le re-engineering de sites biogaz (Evergaz est dans le TOP 3 en France et le premier pure player, depuis le rachat de Fonroche par Total Energies).

Evergaz connait une croissance exceptionnelle de son parc exploité avec +50% vs 2020, qui s’explique notamment par l’acquisition en novembre 2021 du groupe allemand C4 Energie AG, spécialisé dans le biogaz et détenant et exploitant 10 sites de méthanisation en Allemagne. Cette acquisition a été réalisée par l’intermédiaire de 3 E BIOGAS, société créée et détenue conjointement par les 3 acteurs Evergaz SA, Eiffel Gaz Vert et Transition Evergreen.

Evergaz se retrouve ainsi dans le Top 3 des producteurs français de biogaz (et le premier pure player, depuis le rachat de Fonroche par Total Energies) et dans le Top 5 des producteurs allemands.

Vos questions, nos réponses

L’investissement dans des titres non cotées comporte des risques spécifiques :

  • Risque de perte totale ou partielle du capital investi ou de non-paiement ou de paiement différé des intérêts dus : si l’Émetteur ne peut pas faire face à ses engagements dans le cadre de cette opération, cela peut se traduire par un non versement d’intérêts ou un non remboursement du capital,
  • Risque d’illiquidité : la revente des titres est très incertaine et est limitée par les dispositions du Code monétaire et financier et du règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers, ainsi que dans certains cas, par des dispositions précisées dans les termes et conditions de l'offre. Les sommes investies sont bloquées et sont remboursées selon l’échéancier décrit dans les termes et conditions et vous ne pourrez pas réclamer un remboursement anticipé,
  • Risque d’absence de valorisation : Lumo ne fournit pas de valorisation du titre dans le cadre d’une cession à un tiers,
  • Rang de priorité : le paiement des sommes dues aux obligataires peut être sujette au paiement préalable de sommes dues à d’autres créanciers, un rang de remboursement junior signifie qu’en cas de difficulté financière pour l’Émetteur, les règlements au titre de la présente opération sont d’une priorité supérieure à celle des actionnaires, mais inférieure à celle des autres créanciers (les salariés, l’état, les banques et les fournisseurs)
  • Risque de perte d’opportunité et de manque à gagner si une hausse des taux d’intérêts survient pendant la durée de votre investissement ou si l’émetteur décide d’un remboursement anticipé.
  • Risque lié à l’activité de l’Émetteur : l’activité de l’Émetteur relève d’un domaine dans lequel la rentabilité est directement liée au succès des projets financés. Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation des objectifs de l’Émetteur.

L’investissement dans des titres non cotées comporte des risques spécifiques :

  • Risque de perte totale ou partielle du capital investi ou de non-paiement ou de paiement différé des intérêts dus : si l’Émetteur ne peut pas faire face à ses engagements dans le cadre de cette opération, cela peut se traduire par un non versement d’intérêts ou un non remboursement du capital,
  • Risque d’illiquidité : la revente des titres est très incertaine et est limitée par les dispositions du Code monétaire et financier et du règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers, ainsi que dans certains cas, par des dispositions précisées dans les termes et conditions de l'offre. Les sommes investies sont bloquées et sont remboursées selon l’échéancier décrit dans les termes et conditions et vous ne pourrez pas réclamer un remboursement anticipé,
  • Risque d’absence de valorisation : Lumo ne fournit pas de valorisation du titre dans le cadre d’une cession à un tiers,
  • Rang de priorité : le paiement des sommes dues aux obligataires peut être sujette au paiement préalable de sommes dues à d’autres créanciers, un rang de remboursement junior signifie qu’en cas de difficulté financière pour l’Émetteur, les règlements au titre de la présente opération sont d’une priorité supérieure à celle des actionnaires, mais inférieure à celle des autres créanciers (les salariés, l’état, les banques et les fournisseurs)
  • Risque de perte d’opportunité et de manque à gagner si une hausse des taux d’intérêts survient pendant la durée de votre investissement ou si l’émetteur décide d’un remboursement anticipé.
  • Risque lié à l’activité de l’Émetteur : l’activité de l’Émetteur relève d’un domaine dans lequel la rentabilité est directement liée au succès des projets financés. Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation des objectifs de l’Émetteur.
Une obligation convertible est une obligation qui présente la particularité de pouvoir, dans certains cas, être remboursée en actions de la société émettrice plutôt qu'en numéraire. Une parité détermine alors le nombre d'actions reçues par obligation détenue. Cette conversion peut être déclenchée à l'initiative de l'émetteur des obligations, à l'initiative du détenteur de l'obligation, ou les deux. Les termes et conditions de l'obligation convertible décrivent qui peut être à l'initiative de la conversion, à quel moment et dans quelles conditions il peut en décider, et à quel moment elle aura effectivement lieu. Le détenteur d'obligations qui sont converties devient alors actionnaire de la société.

Non, vous ne pouvez pas vendre vos obligations à une autre personne. Nous vous conseillons donc de placer une somme à épargner sur une longue durée (plusieurs années). 

Le seuil minimum est généralement fixé à 50 € (il correspond à la valeur nominale d'un titre proposé à la souscription)

Les collectes supérieurs à 1 million d'euros ne comportent pas de plafond par investisseur, il est donc possible d'y investir des sommes importantes.

Certaines collectes locales avec des objectifs de collectes inférieurs à 1 million d'euros peuvent favoriser un investissement de proximité et limiter la participation par investisseur.  Dans ce cas le plafond de participation maximale est généralement de l'ordre de 5 % du montant de la collecte.

Ce plafond, s'il existe, peut parfois être supprimé au cours de la période de souscription.

Lorsque la collecte est ouverte aux souscriptions, soit il vient compléter le financement déjà réuni par le porteur de projet et parfois la participation d'une banque partenaire, soit il se substitue à une partie de ces financements.

Si vous êtes particulier résident fiscal en France, les intérêts générés par votre placement sont soumis à la "flat tax" de 30%.

Cet impôt est prélevé à la source lors du versement de chaque échéance et se décompose en :

- 12,8 % d'acompte sur l'impôt sur le revenu.

- 17,2 % de prélèvements sociaux.

Vos remboursements et vos intérêts sont versés sur votre compte de paiement Lumo accessible depuis votre espace "Mon compte"sur Lumo. Vous pouvez alors choisir de participer à un nouvel investissement disponible sur le site et/ou de transférer vos avoirs vers un autre compte bancaire de votre choix.

Non, ce placement ne donne droit à aucune réduction d’impôt ou avantage fiscal, ni en termes d’impôt sur le revenu, ni en termes d’impôt sur les sociétés.

 

Ces informations sont communiquées à titre purement informatif et ne constituent ni un conseil ni une recommandation. Nous vous recommandons de vous adresser à vos conseils personnels externes. En France, vous pouvez aussi consulter le site de l’administration pour les particuliers : https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/revenus-de-capitaux-mobiliers-et-plus-values-mobilieres et pour les personnes morales : www.service-public-pro.fr et https://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3775-PGP.html?identifiant=BOI-RPPM-RCM-20-20120912

Témoignages
Luca M
A investi sur le projet le 12 juillet 2023 12:20
J’ai investi car le crois en l’énergie solaire sur les toitures existantes pour à la fois decarboner et limiter le grignotage de surfaces agricoles.
Mandy F
A investi sur le projet le 11 juillet 2023 19:16
Je souhaite contribuer à la décentralisation verte de l'énergie française pour qu'elle soit plus efficiente et plus écologique
Roderick H
A investi sur le projet le 10 juillet 2023 09:10
1er investissement participatif via LUMO.
Dans des projets pour le long terme, et pour la panete de nos enfants.
Déjà investisseur sur pas mal d'autres projets (ENR, Crypto, Bourse, ...)
Jean Marc D
A investi sur le projet le 10 juin 2023 16:43
les projets sont uniquement en toitures et n'accaparent pas de foncier au détriment d'autres usages.
Francois T
A investi sur le projet le 3 juin 2023 10:27
J AI INVESTI CAR je crois à l interet du photovoltaique
Lucile D
A investi sur le projet le 1 juin 2023 15:06
J'ai l'impression de participer un tout petit peu à la transition énergétique en plus des mini gestes quotidiens. + Jái confiance en Lumo pour tenter déviter de trop grand risques.
Thierry M
A investi sur le projet le 31 mai 2023 21:34
PROJET INTERESSANT
Richard L
A investi sur le projet le 24 mai 2023 09:12
J'ai investi pour un projet sur une ressource durable. En souhaitant que cet investissement participe à des projets sur la Réunion ou nos DOM TOM, pour une rentabilité et un impact locale positif.
Laurent H
A investi sur le projet le 21 mai 2023 21:17
Je souhaite participer au developpement des energies renoivelables
Eric M
A investi sur le projet le 21 mai 2023 11:21
J'ai investi car je pense que le solaire est une bonne solution pour produire de l'électricité.
Américo D
A investi sur le projet le 16 mai 2023 14:21
Je suis encore trop novice pour pouvoir émettre un avis très objectif. Toujours est'il que je suis plutôt satisfait de ce que je vis dans mes débuts avec vos services. Tout me semble claire, transparent. J'ai envie de travailler avec vous.
Raoul M
A investi sur le projet le 16 mai 2023 12:29
le projet correspond à mes convictions en matière de protection de notre environnement
Les actualités du projet
Il n'y a pas encore d'actualité concernant ce projet.
Connectez-vous pour accéder à la section des commentaires.
Se connecter
Commentaires
Anonyme
23 juin 2024 16:40
xxx xxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxx xxxxxxxx xxxxxxx xx xxxx xxxxxxxxxx
Anonyme
23 juin 2024 16:40
xxx xxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxx xxxxxxxx xxx xx xxxx xxxxxx xxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxxx
xxxxxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx
Connectez-vous pour accéder aux informations liées à l'investissement.
Projections financières

xxx xxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxx xxxxxxxx xxx xx xxxx xxxxxx xxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Rémunération du financement participatif

xxxxxxx xxxxxxx xxxx xxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxx xxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxx xxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxx

31
centrales solaires en toitures
3,3MWc
de puissance installée
700
foyers alimentés chaque année
260 tonnes
de CO2 évitées chaque année