• 0

Démosol et le financement participatif du solaire décentralisé applaudi lors de l’Assemblée Générale du CRER

  • Démosol et le financement participatif du solaire décentralisé applaudi lors de l’Assemblée Générale du CRER

Jeudi 23 Juin se tenait à La Crèche l’assemblée générale du CRER (Centre Régional des Énergies Renouvelables). Une présentation des salariés par le directeur coach Denis Renoux sous forme d’équipe de foot (actualité oblige) a été très appréciée. 

Mathieu Mansouri, maillot n°4 et directeur adjoint, est responsable du pôle électricité. L’étude du potentiel photovoltaïque sur les bâtiments d’une collectivité ou d’une entreprise fait partie de ses compétences principales par la mission d’animation du Plan Solaire Régional. Le but est de promouvoir et dynamiser la filière photovoltaïque qui aujourd’hui « est à une phase de maturité, explique-t-il, ainsi que l’autoconsommation qui est en plein développement ». Ainsi 58 études ont été réalisées en 2015 et pour 2016, le CRER en est à 63 au mois de juin ! C’est dire si le sujet intéresse.

 
L’équipe CRER, avec le « coach » Denis Renoux tout à gauche et Mathieu Mansouri au micro

« L’adhésion des collectivités dans une dynamique de territoire est un élément majeur de cet engouement ». En effet, par le biais d’un engagement d’une Communauté d’Agglomération (CdA) ou d’une Communauté de Communes (CdC), ce sont plusieurs dizaines de communes qui reçoivent l’information et qui ainsi peuvent demander une étude sur les bâtiments communaux, alors que ce sont les bâtiments communautaires qui sont étudiés avec la CdA ou la CdC.

Une recherche de financement complémentaire ou alternatif

On le sait, aujourd’hui les finances des communes sont à la baisse. Alors, pourquoi pas un financement participatif, un financement citoyen qui permet aux habitants de mobiliser leur épargne sur un projet local de développement des énergies renouvelables ? C’est ce que propose Démosol, société créée à l’initiative du CRER dont il est l’unique actionnaire et qui, en partenariat Lumo, propose ce montage pour les projets. « Nul n’est insensible à la transition énergétique, explique Mathieu Mansouri. Mais il est souvent difficile de passer à l’acte à cause des finances. En associant les élus et les administrés, chacun peut investir dans la transition énergétique »

François Mary, 1er adjoint de la commune de Chiché en Deux-Sèvres (1700 habitants) témoigne :

« Après avoir engagé en 2001 près de 10 millions dans les bâtiments publics pour faire des économies d’énergie, nous avons fait un rêve : devenir une commune à énergie positive. En 2013, nous avions dégagé plus de 100 000 € d’économie grâce aux travaux d’isolation. Nous avons donc, avec le CRER et Mathieu comme coach, décidé d’installer sur l’école publique 200 m² de toiture photovoltaïque produisant 27 kWc. Dans l’année qui a suivi, nous avons vu 30 maisons équipées de photovoltaïque sur leurs toits, produisant chacun 6 kWc. Puis en 2014, 215 m² ont été installés sur la salle de gymnastique produisant 25 kWc. »


 François Mary, maire adjoint de Chiché
 

« En 2015, le CRER a réalisé, ce qui est une idée géniale, l’étude du potentiel sur l’ensemble de nos bâtiments avec l’agréable surprise de constater la possibilité de pouvoir fournir 9,2 MW et nous pourrions devenir une commune à énergie positive. Mais nous n’avions pas les moyens. Le CRER nous a donc amené la solution, avec Démosol et aujourd’hui, nous avons mis la toiture de la salle de théâtre à disposition de Démosol, pour une durée de 25 ans et avons lancé la participation citoyenne lors de la réunion publique le 17 juin. Aujourd’hui, soit 6 jours après, 6000 € ont déjà été collectés sur les 19 200 € à financer. Et si on bouge un peu au prochain Conseil Municipal, d’ici 10 jours, on a gagné ».

Les citoyens peuvent investir de 25 € à 750 € sur une durée de 15 ans. Chaque année, ils recevront 1/15° de leur participation augmenté du rendement de 3%.

« L’écologie ne s’impose pas, il faut laisser aux gens le temps de venir. On va y arriver » assure François Mary, très enthousiaste sur ce projet à but pédagogique, le 1er pour Démosol.

Un outil qui s’inscrit dans les objectifs de la Nouvelle Région

Françoise Coutant, Vice-Présidente en charge du climat et de la transition énergétique du Conseil régional Nouvelle Aquitaine, était présente à cette assemblée générale.

« Démosol permet de répondre aux enjeux énergétiques et climatiques. L’outil est là, la participation citoyenne est un bon moyen pour partager les projets avec l’assurance d’un résultat sur les engagements financiers. Avec une communication favorable, il n’y a pas de risque. »

Françoise Coutant revient sur les engagements énergie – climat avec des chiffres plus ambitieux encore « - 30% de consommation d’énergie en 2012, par rapport à 2001, - 30 % d’émission de GES par rapport à 1990 et + 32 % d’énergie renouvelable. Des chiffres ambitieux. Pour y arriver, nous avons besoin des structures locales et le CRER aura rapidement une dimension Grande Région ».

 
 De gauche à droite : Françoise Coutant, Vice-Présiente de la Région Nouvelle Aquitaine chargée de la transition énergétique, Lionel Poitevin, Directeur Régional de l’Ademe et Denis Renoux, directeur du CRER

Lionel Poitevin, directeur régionale de l’ADEME, est également enthousiaste : « Le photovoltaïque est un instrument facile de la transition énergétique. Il faut continuer à travailler avec cet outil. L’animation du territoire est primordiale. On garde le CRER qui assure cette fonction et qui grâce à Démosol permet aux citoyens de s’investir localement ».

Le bilan du CRER permet d’abonder au capital de Démosol à hauteur de 25 000 € « afin d’amorcer la pompe des premiers projets » explique Denis Renoux. En effet, 15 d’entre eux doivent voir le jour en 2016, répartis sur le territoire Poitou-Charentes. Et les études continuent. La transition énergétique citoyenne est plus qu’en marche…..

 

Texte et photos - Anne-Sophie Descamps pour Lumo

 

PS : 15 jours après le lancement de la souscription pour la toiture de Chiché,
 13 650 € ont été investis par les citoyens. En savoir plus ici.

Il n'y a aucun commentaire sur cet article.
Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires