Offre de parrainage en cours jusqu’au 31/08/2024 ! Invitez vos proches et partagez jusqu’à 1 000 €. Voir l’offre

Vents de La Croix de la Mérotte

Porté par Brimborion SAS

Participez au développement du parc éolien de La Croix de la Mérotte situé à Millac dans la Vienne (86)

Vienne (86)
Succès !
Collecte terminée
200 000 €
Collectés
286
Investisseurs
29.12.24
Prochain remboursement
Lumo l'a choisi pour :
  • Soutenir un projet porté par une entreprise française à l'expertise reconnue
  • Favoriser le développement du territoire et l'utilisation d'une ressource naturelle et renouvelable
  • Orienter les investissements vers un projet à impact positif, sans compromis sur la rentabilité
Les risques identifiés sont :
  • Risque lié au métier de l'émetteur
  • Risque de liquidité
  • Risque de perte en capital
  • Rang de remboursement junior
Caractéristiques de l'investissement

La collecte sera ouverte en priorité aux habitants de la Communauté de communes de Vienne et Gartempe avant d'être étendue à toute la France à partir du 20/11/2023.
Ouvert uniquement aux particuliers
Accessible à partir de 50€ et plafonné à 2 000€

Taux d'intérêt brut/an
6  %
Durée de remboursement
5 ans
Échéances
5
Fréquence de paiement
Chaque année
Remboursement du capital
Par amortissement
Support d'investissement
Obligation

EN SYNTHESE

Nous avons le plaisir de vous proposer une nouvelle offre d’investissement qui vise à soutenir la construction et l'exploitation d'une centrale éolienne située à la Croix de la Mérotte, à Millac dans le département de la Vienne (86). 

Le parc éolien La Croix de la Mérotte est une réalisation de Brimborion Énergie, société de projets qui réunit SERGIES (51 %), la Banque des Territoires (30 %) et Terra Énergies (19%).

Ce parc éolien a été co-développé avec la société JPee, qui a assuré la maîtrise d’ouvrage. Nordex a été choisi pour la construction des éoliennes.  

 Déposé en préfecture en décembre 2016, le chantier a débuté en juillet 2021.

 

En investissant sur cette collecte, vous apporterez des moyens supplémentaires au Groupe Sorégies pour lui permettre de réaliser son objectif de 1000 GWh d'énergies renouvelables à horizon 2030 grâce à une stratégie locale d’approvisionnement. 

 

 

UN PARTENARIAT POUR MENER A BIEN CE PROJET

SERGIES, la Banque des Territoires et Terra Energies ont scellé leur partenariat pour la construction et l'exploitation de ce projet, un pas de plus pour la transition énergétique dans la Vienne.

SERGIES

Filiale à 100% du groupe SOREGIES, SERGIES est un acteur public majeur de la production d'énergies renouvelables en Nouvelle Aquitaine. Créée en 2001 par la volonté de 265 communes adhérentes au Syndicat ENERGIES VIENNE, SERGIES met tout son savoir-faire au service des énergies vertes par l'aménagement et l'exploitation des moyens de productions décentralisés, ainsi que par la promotion de la maîtrise de la demande en énergie.

Devenu le premier producteur public d'énergie renouvelables en Nouvelle-Aquitaine, son modèle de gouvernance original, garant de la prise en compte des intérêts citoyens, en fait un producteur d'énergies unique et responsable par nature.

Installé à Poitiers, le Groupe se positionne comme un énergéticien intégré, et un  investisseur local qui agit pour un développement maîtrisé et concerté de ses projets de production d'énergie d'origine renouvelable. L'entreprise compte déjà de nombreuses réalisations à son actif :

  • 15 parcs éoliens exploités sur toute la France (135 MWh)
  • Plus de 67 ha de panneaux photovoltaïques exploités (118 MW)
  • L'équivalent de consommation électrique de 279 000 habitants hors chauffage (1800 kWh/habitant)
  • 150 000 tonnes de CO2 économisés annuellement (300g de CO2/kWh)

Plus d'informations sur www.sergies.fr 

A propos de Terra Energies

Terra Énergies est le fonds régional d’investissement dans les projets d’énergie renouvelable créé en 2016 à l’initiative de la Région Nouvelle-Aquitaine. Cet outil vise à accompagner la politique régionale en matière de développement des installations de production d’énergie renouvelable en Nouvelle-Aquitaine, en améliorant l’effet de levier sur l’euro public investi et la gouvernance territoriale. Le fonds a levé 8,2 M€ destinés à être apportés en fonds propres minoritaires dans des projets de territoire. 

Plus d'informations sur www.terra-energies.fr

A propos de la Banque des territoires 

Créée en 2018, la Banque des Territoires est un des 5 métiers de la Caisse des Dépôts. Elle rassemble dans une même structure les expertises internes à destination des territoires. Porte d’entrée client unique, elle propose des solutions sur mesure de conseil et de financement en prêts et en investissement pour répondre aux besoins des collectivités locales, des organismes de logement social, des entreprises publiques locales et des professions juridiques. Elle s’adresse à tous les territoires, depuis les zones rurales jusqu’aux métropoles, avec l’ambition de lutter contre les inégalités sociales et les fractures territoriales. La Banque des Territoires est déployée dans les 16 directions régionales et les 35 implantations territoriales de la Caisse des Dépôts afin d’être mieux identifiée auprès de ses clients et au plus près d’eux. En Nouvelle-Aquitaine, la Banque des Territoires est actionnaire de 10 sociétés d’économie mixte Energie (dont SOREGIES) et du fonds régional Terra Énergies ; elle contribue ainsi au déploiement d’un réseau d’acteurs œuvrant en faveur de la production d’énergies renouvelables.

Plus d'informations sur www.banquedesterritoires.fr

A propos de Bpifrance 

Bpifrance finance les entreprises – à chaque étape de leur développement – en crédit, en garantie et en fonds propres. Bpifrance les accompagne dans leurs projets d’innovation et à l’international. Bpifrance assure aussi leur activité export à travers une large gamme de produits. Conseil, université, mise en réseau et programme d’accélération à destination des startups, des PME et des ETI font également partie de l’offre proposée aux entrepreneurs. Grâce à Bpifrance et ses 50 implantations régionales, les entrepreneurs bénéficient d’un interlocuteur proche, unique et efficace pour les accompagner à faire face à leurs défis.

Plus d’information sur : www.Bpifrance.fr www.presse.bpifrance.fr

 

Signature du partenariat entre SERGIES, la Banque des Teritoires et Terra Energie

LE PROJET DE DÉVELOPPEMENT

La localisation du projet

JPee et SERGIES ont mené des études techniques et environnementales. Ces études portaient principalement sur l’acoustique, la biodiversité et le paysage, et ont permis de définir un projet de moindre impact et adapté au site étudié.

Les principaux choix de cette zone furent environnementaux et paysagers. En effet, la zone d’étude est éloignée des différents bourgs périphériques et se situe dans le même axe visuel que le projet La Croix de Chalais et que les parcs d’Adriers par rapport au bourg de Millac, réduisant ainsi l’angle de perception du projet.

JPee et SERGIES ont alors défini un projet de 4 éoliennes de 3,2 MW chacune et 180 mètres de hauteur. Ce projet complémentaire a été pensé pour s’inscrire au mieux dans son environnement.

Le chantier a débuté en juillet 2021 par la réalisation des pistes, des plateformes. Les fondations  sont sur des terres argileuses, il a donc fallu des fondations très larges d’un diamètre de 25,5 mètres pour assurer la stabilité de l’éolienne. Le montage des éoliennes est réalisé par le turbinier Nordex.

Le montage a débuté en février 2023. Les éoliennes sont des modèles N117 avec une hauteur de nacelle à 120 mètres et des pales de 58 mètres. 

Enfin, la mise en service est prévue pour novembre 2023.  

 

INVESTIR SUR LE PROJET

Une volonté forte d'associer les habitants au développement de leur territoire

Sur ce projet, SERGIES via Brimborion Energie SAS fait appel au financement participatif pour permettre aux habitants d’investir dans le projet de parc éolien localisé sur la commune de Millac dans le département de la Vienne (86) et de prendre part activement à la transition énergétique de leur territoire.

Fidèle à son engagement d’impliquer directement les citoyens dans ses projets d’énergie renouvelable, SERGIES ouvre un financement participatif destiné en priorité aux habitants de la communauté de communes Vienne-et-Gartempe durant 15 jours avant d'être élargie à toute la France.

Un impact environnemental et économique

L’énergie éolienne est une énergie renouvelable, performante et écologique produite et consommée localement.

Le parc éolien La Croix de la Mérotte produira 27 000 000 kWh d’électricité par an, alimentant à lui seul l’équivalent de 15 000 habitants en électricité (hors chauffage).

De plus, un parc éolien est source de revenus pour la commune d’accueil, la Communauté de Communes, le Département et, dans une moindre mesure, la Région. Pour les deux parcs éoliens, la commune de Millac percevra chaque année un total de 84 440 euros (IFER-CFE-CVAE* et conventions pour l’utilisation des chemins communaux).

Vous accompagnez également SERGIES qui a pour ambition de fournir 100 % d’énergie verte aux clients particuliers du Groupe SORÉGIES à l’horizon 2030 dans le département de la Vienne.

L’entreprise cherche ainsi à préserver l’environnement et à lutter contre le dérèglement climatique.

LE SAVIEZ-VOUS ?

L'énergie éolienne, fausses idées recues   

Idée reçue 1 : Les éoliennes sont bruyantes et perturbent les habitants à proximité 

Faux 

Selon l’ADEME, les éoliennes émettent un bruit de fond, principalement des basses fréquences entre 20 Hz et 100 Hz. À 500 mètres de distance, le minimum légal entre une éolienne et habitation en France, le bruit est généralement inférieur à 35 décibels : c’est moins qu’une conversation à voix basse. 

Idée reçue 2 : L'énergie éolienne est intermittente et peu fiable. 

 Plutôt faux (elle est certes intermittente, mais tout à fait fiable) 

 Tout comme l'énergie solaire, l'énergie éolienne est sujette à des variations car sa production dépend des conditions météorologiques.  En effet, pendant son fonctionnement, une éolienne tourne à des vitesses variables en fonction de l'intensité du vent. Sur une année, sa production d'électricité équivaut à ce qu'elle aurait produit en tournant à pleine capacité pendant environ 20 à 25 % du temps (jusqu'à 40% pour l'éolien en mer).  
 Ce paramètre est ce que l'on appelle le facteur de charge. Cette durée dépend grandement de la topographie du site d'implantation des éoliennes, qu'il s'agisse de zones boisées, de zones urbaines, de campagnes, de prairies plates, de zones lacustres, de zones maritimes, de crêtes ou de collines. Aujourd’hui, les prévisions météorologiques sont assez précises et permettent d’installer des parcs éoliens où les vents soufflent de manière constante, fournissant ainsi une énergie relativement stable.  

Idée reçue 3 : Les éoliennes ne se recyclent pas et le béton utilisé pour les fondations restent dans nos sols. 

 Faux 

 L'arrêté pris le 22 juin 2020 et publié au journal officiel le 30 juin introduit l'obligation de démanteler la totalité des fondations (sauf dans le cas où le bilan environnemental est considéré comme défavorable. 
 En règle générale, le béton recyclé peut être utilisé en remplacement partiel des granulats naturels dans les mélanges de béton, avec des taux de substitution variant généralement entre 20 et 60%. En comptant l’installation et le démantèlement d’une éolienne, l’ADEME estime que l’éolien terrestre émet en moyenne 12,7 g de CO2 par kWh et l’éolien maritime 14,8 g de CO2 par kWh. En comparaison, le gaz fossile émet 490 g de CO2 par kWh et le charbon 820 g de CO2 par kWh. 

 

Pour découvrir touts les idées reçues, je vous invite à lire notre article sur le blog 

 

 

 

Les partenaires du projet
Vos questions, nos réponses

L’investissement dans des titres non cotées comporte des risques spécifiques :

  • Risque de perte totale ou partielle du capital investi ou de non-paiement ou de paiement différé des intérêts dus : si l’Émetteur ne peut pas faire face à ses engagements dans le cadre de cette opération, cela peut se traduire par un non versement d’intérêts ou un non remboursement du capital,
  • Risque d’illiquidité : la revente des titres est très incertaine et est limitée par les dispositions du Code monétaire et financier et du règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers, ainsi que dans certains cas, par des dispositions précisées dans les termes et conditions de l'offre. Les sommes investies sont bloquées et sont remboursées selon l’échéancier décrit dans les termes et conditions et vous ne pourrez pas réclamer un remboursement anticipé,
  • Risque d’absence de valorisation : Lumo ne fournit pas de valorisation du titre dans le cadre d’une cession à un tiers,
  • Rang de priorité : le paiement des sommes dues aux obligataires peut être sujette au paiement préalable de sommes dues à d’autres créanciers, un rang de remboursement junior signifie qu’en cas de difficulté financière pour l’Émetteur, les règlements au titre de la présente opération sont d’une priorité supérieure à celle des actionnaires, mais inférieure à celle des autres créanciers (les salariés, l’état, les banques et les fournisseurs)
  • Risque de perte d’opportunité et de manque à gagner si une hausse des taux d’intérêts survient pendant la durée de votre investissement ou si l’émetteur décide d’un remboursement anticipé.
  • Risque lié à l’activité de l’Émetteur : l’activité de l’Émetteur relève d’un domaine dans lequel la rentabilité est directement liée au succès des projets financés. Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation des objectifs de l’Émetteur.

L’investissement dans des titres non cotées comporte des risques spécifiques :

  • Risque de perte totale ou partielle du capital investi ou de non-paiement ou de paiement différé des intérêts dus : si l’Émetteur ne peut pas faire face à ses engagements dans le cadre de cette opération, cela peut se traduire par un non versement d’intérêts ou un non remboursement du capital,
  • Risque d’illiquidité : la revente des titres est très incertaine et est limitée par les dispositions du Code monétaire et financier et du règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers, ainsi que dans certains cas, par des dispositions précisées dans les termes et conditions de l'offre. Les sommes investies sont bloquées et sont remboursées selon l’échéancier décrit dans les termes et conditions et vous ne pourrez pas réclamer un remboursement anticipé,
  • Risque d’absence de valorisation : Lumo ne fournit pas de valorisation du titre dans le cadre d’une cession à un tiers,
  • Rang de priorité : le paiement des sommes dues aux obligataires peut être sujette au paiement préalable de sommes dues à d’autres créanciers, un rang de remboursement junior signifie qu’en cas de difficulté financière pour l’Émetteur, les règlements au titre de la présente opération sont d’une priorité supérieure à celle des actionnaires, mais inférieure à celle des autres créanciers (les salariés, l’état, les banques et les fournisseurs)
  • Risque de perte d’opportunité et de manque à gagner si une hausse des taux d’intérêts survient pendant la durée de votre investissement ou si l’émetteur décide d’un remboursement anticipé.
  • Risque lié à l’activité de l’Émetteur : l’activité de l’Émetteur relève d’un domaine dans lequel la rentabilité est directement liée au succès des projets financés. Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation des objectifs de l’Émetteur.
L’obligation est un titre de créance (un « titre de dette » du point de vue de l’emprunteur) qui représente une fraction de l’emprunt contracté par une entreprise ou une collectivité publique. Le détenteur de l’obligation -appelé obligataire- perçoit des intérêts qui lui sont versés régulièrement jusqu’à échéance de l’obligation. Le capital lui est remboursé en partie à l'occasion de chaque échéance, ou à l'échéance de l’obligation.

Non, vous ne pouvez pas vendre vos obligations à une autre personne. Nous vous conseillons donc de placer une somme à épargner sur une longue durée (plusieurs années). 

Le seuil minimum est généralement fixé à 50 € (il correspond à la valeur nominale d'un titre proposé à la souscription)

Les collectes supérieurs à 1 million d'euros ne comportent pas de plafond par investisseur, il est donc possible d'y investir des sommes importantes.

Certaines collectes locales avec des objectifs de collectes inférieurs à 1 million d'euros peuvent favoriser un investissement de proximité et limiter la participation par investisseur.  Dans ce cas le plafond de participation maximale est généralement de l'ordre de 5 % du montant de la collecte.

Ce plafond, s'il existe, peut parfois être supprimé au cours de la période de souscription.

Lorsque la collecte est ouverte aux souscriptions, soit il vient compléter le financement déjà réuni par le porteur de projet et parfois la participation d'une banque partenaire, soit il se substitue à une partie de ces financements.

Vos remboursements et vos intérêts sont versés sur votre compte de paiement Lumo accessible depuis votre espace "Mon compte"sur Lumo. Vous pouvez alors choisir de participer à un nouvel investissement disponible sur le site et/ou de transférer vos avoirs vers un autre compte bancaire de votre choix.

Si vous êtes particulier résident fiscal en France, les intérêts générés par votre placement sont soumis à la "flat tax" de 30%.

Cet impôt est prélevé à la source lors du versement de chaque échéance et se décompose en :

- 12,8 % d'acompte sur l'impôt sur le revenu.

- 17,2 % de prélèvements sociaux.

Non, ce placement ne donne droit à aucune réduction d’impôt ou avantage fiscal, ni en termes d’impôt sur le revenu, ni en termes d’impôt sur les sociétés.

 

Ces informations sont communiquées à titre purement informatif et ne constituent ni un conseil ni une recommandation. Nous vous recommandons de vous adresser à vos conseils personnels externes. En France, vous pouvez aussi consulter le site de l’administration pour les particuliers : https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/revenus-de-capitaux-mobiliers-et-plus-values-mobilieres et pour les personnes morales : www.service-public-pro.fr et https://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3775-PGP.html?identifiant=BOI-RPPM-RCM-20-20120912

Témoignages
Pascal A
A investi sur le projet le 11 décembre 2023 21:52
JE SOUHAITE PARTICIPER ACTIVEMENT A LA TRANSITION ENERGETIQUE
Jérôme G
A investi sur le projet le 2 décembre 2023 00:41
J'ai investi pour l'impact positif du projet sur l'environnement ainsi que le niveau modéré de risque.
Anne P
A investi sur le projet le 1 décembre 2023 22:40
Trop fière de contribuer un tout petit peu à la transition énergétique vers les énergies renouvelables ! Merci Lumo !
Michel R
A investi sur le projet le 26 novembre 2023 14:09
Je crois en l'éolien pour son rapport production/cout/surface foncière .
Francois G
A investi sur le projet le 21 novembre 2023 15:16
Investir concrètement dans les territoires pour la transition énergétique et réduire notre dépendance aux énergies fossiles.
Jean Marc D
A investi sur le projet le 21 novembre 2023 10:10
Habitué aux investissements participatifs dans les énergies renouvelables, j'investis dans ce projet car il se situe près de chez moi et qu'il est porté par mon fournisseur d'énergie, entreprise publique
Philippe B
A investi sur le projet le 20 novembre 2023 09:25
J'investi dans Eolien car je crois que c'est la seule source d'énergie propre, durable, réversible et non polluante pour les générations futures.
Les actualités du projet
30/11/2023
Augmentation du plafond par investisseur

La collecte "Vents de La Croix de La Mérotte" a déjà recueilli près de 130 000 euros d'investissement citoyen grâce à la participation de plus de 250 investisseurs engagés, soit 65 % de l'objectif de collecte.
Merci pour vos nombreuses participations !

Aujourd'hui, nous avons le plaisir de vous informer que le plafond d'investissement a été revu à la hausse pour passer de 1 000 € à 2 000 € par personne. Ce changement prend effet dès à présent.

Nous vous invitons donc à initier ou à compléter librement votre investissement jusqu'à hauteur de ce nouveau montant.

Connectez-vous pour accéder à la section des commentaires.
Se connecter
Commentaires
Anonyme
22 juillet 2024 15:38
xxx xxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxx xxxxxxxx xxxxxxx xx xxxx xxxxxxxxxx
Anonyme
22 juillet 2024 15:38
xxx xxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxx xxxxxxxx xxx xx xxxx xxxxxx xxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxxx
xxxxxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx
Connectez-vous pour accéder aux informations liées à l'investissement.
Projections financières

xxx xxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxx xxxxxxxx xxx xx xxxx xxxxxx xxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Rémunération du financement participatif

xxxxxxx xxxxxxx xxxx xxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxx xxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxx xxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxx

4 éoliennes
Nordex N 117
12 MWc
de puissance installée
26 904 000 kWh
d'énergie produite / an
15 000 foyers
alimentés en énergies vertes
8 100 tonnes
de CO2 évitées