Quels sont les moyens d'épargner pour ma retraite ?

Nous avons tous un horizon commun : la retraite. Peu importe la route empruntée, notre statut ou notre métier, il faut y penser et surtout l’anticiper. Le financement de la retraite en France (régimes de base et régimes complémentaires) repose essentiellement sur les cotisations sociales versées par votre employeur si vous êtes salarié(e), ou par vous-même si vous êtes indépendant. Le montant de ces cotisations est calculé à partir des revenus de votre travail : salaire, traitement ou revenu professionnel.  

Pour compléter ces régimes de retraite obligatoires, il est possible d’envisager des placements financiers à long terme permettant d'épargner des sommes d'argent tout au long de votre vie active et de percevoir des intérêts et/ou réaliser des plus-values, en vue de votre départ à la retraite. Cependant, certaines options peuvent s’avérer possible durant votre retraite pour créer un complément de revenu. 

En fonction de vos envies et possibilités, que vous soyez encore en activité, proche du départ ou déjà retraité, différentes solutions d’épargne s’offrent à vous : contracter une assurance vie, diversifier son patrimoine, souscrire des produits d’épargne retraite spécifiques, devenir propriétaire, investir dans des projets d’avenir… Les maîtres mots restant avant tout “anticipation” et “diversification”.  

Alors tour d’horizon sur les différentes solutions de placements à long terme dans le but d’épargner pour sa retraite. 

  1. Les principaux produits financiers pour anticiper ma retraite 
    - le plan d'épargne retraite (PER)
    - l'assurance vie
    Le plan d'épargne en actions (PEA)
    L'investissement immobilier
  2. Épargner pour ma retraite et investir dans des projets de transition écologique avec Lumo  
    - Lumo, plateforme d'investissement participatif
    Investir pour ma retraite dans les énergies renouvelables, comment ça marche ?

 

Les principaux produits financiers pour anticiper ma retraite

  • Le plan d'épargne retraite (PER)

Le PER constitue désormais le seul produit d'épargne 100% dédié à la retraite. Le fonctionnement est simple : verser de l'argent durant la vie active que vous récupérez sous forme d'un capital ou d'une rente viagère à la fin de votre période d’activité. Tout en ayant fait fructifier cette épargne pendant toute la durée du contrat. 

Le PER se décline sous trois formes : 

  • PER individuel (PERIN), qui fonctionne sur la base de versements volontaires (en remplacement du Perp et du contrat Madelin)
  • PER collectif (anciennement PERCOL), ouvert à tous les salariés et alimenté par l’épargne salariale (intéressement, participation, abondement,...)
  • PER obligatoire (PEROB), ne peut être ouvert que par certains salariés uniquement. Il est alimenté par des versements obligatoires et remplace l’article 83.

Il s’agit d’un produit d'épargne bloqué jusqu'à l'âge de la retraite (sauf cas exceptionnels, par exemple : achat de la résidence principale ou accident de la vie). 

Le PER permet une défiscalisation lors de vos versements (dans la limite de votre plafond et cumulable avec son conjoint) avec une fiscalité reportée à la retraite suivant l’option de sortie en capital ou en rente. Les retraits seront soumis à l’impôt sur le revenu et/ou au prélèvement forfaire unique sur les plus-values réalisées.

Accessible à l’ensemble des français, ce sont principalement les personnes fortement imposées (30% et plus) qui profitent le plus des avantages du PER. 

  • L'assurance vie

Il s'agit d’un produit d'épargne et d'investissement, ouvert à tous sans restriction. Les contrats d'assurance vie peuvent être utilisés à la fois pour préparer sa retraite, faire fructifier son argent, transmettre un capital en cas de décès...  

L'assurance-vie vous donne accès à deux grands types de fonds : 

  • Les fonds en euro : Produit à "capital garanti", gestion sans risque avec un rendement garanti. Mais cela ne rapporte pas grand-chose (1,7% en moyenne)
  • Les unités de compte : Supports d'investissement (généralement des fonds d'investissement) non garantis permettant d'investir dans des supports plus rémunérateurs, plus ou moins risqués (bourse, immobilier, actions …).

Vous pouvez récupérer votre épargne à tout moment, sans pénalité (même si la durée minimale préconisée est de 8 ans) sous forme d’un capital ou d’une rente périodique. 

Le contrat d’assurance vie reste fiscalement allégé lorsqu’il atteint son huitième anniversaire. La rente versée à la sortie n’est soumise à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux que sur une fraction de son montant.  

Son point fort demeure dans le fait d’être un outil de succession. En effet, l'assurance-vie permet de transmettre à un ou plusieurs bénéficiaire(s) désigné(s) une somme d’argent dans des conditions fiscales avantageuses. Les capitaux détenus au sein de ce contrat ne font pas partie de la succession. Un réel avantage, car le capital reçu profite d'une fiscalité spécifique. 

  • Le plan d'épargne en actions (PEA)

Le PEA est un produit d'épargne réglementé qui permet d'acquérir et de gérer un portefeuille d'actions d'entreprises européennes, tout en bénéficiant, sous conditions, d'une exonération d'impôt.

Il existe 2 types de PEA :

  • Le PEA classique (bancaire ou assurance)  
  • Le PEA-PME, dédié aux titres des PME et des ETI  

Les versements effectués sur ce placement permettent de se constituer un portefeuille de valeurs mobilières (actions achetées auprès d’entreprises françaises et européennes). Pour être fiscalement avantageux, le PEA doit être conservé au moins 5 ans.

Après ces 5 années de détention sans retrait d’argent, les gains sont défiscalisés. Sinon les retraits réalisés dans les 5 premières années du plan ont pour conséquences sa fermeture et les gains sont fiscalisés (au prélèvement forfaitaire unique et aux prélèvements sociaux). 

Il est à noter que les fonds investis restent plafonnés à 150 000 euros par personne pour le PEA classique et 225 000 euros pour le PEA-PME. Néanmoins, attention si vous êtes titulaire d’un PEA classique et d’un PEA-PME, le plafond cumulé sur ces deux enveloppes ne devra pas dépasser 225 000 €.

Il est primordial de bien s’informer avant de se lancer, le PEA reste un produit risqué car investi en produits boursiers. 

  • L'investissement immobilier

En fonction de la nature de votre achat (résidence principale ou investissement locatif), se constituer un patrimoine demeure être une possibilité pour sa retraite en : 

  • Devenant propriétaire : rembourser les mensualités d’un crédit au lieu de verser un loyer, dont le montant est régulièrement revu à la hausse 
  • Investissant dans le locatif : acheter un bien pour le mettre en location nue ou meublée   

 D’autres possibilités peuvent être envisagées : 

  • La SCPI : une façon d'investir dans l'immobilier à travers un placement collectif
  • Le crowdfunding immobilier : vous prêtez votre argent (au lieu d'acheter des parts) pour une durée de temps définie à l'avance 
  • Les SIIC : sociétés d'investissement immobilier cotées en bourse 

Investir dans l’immobilier nécessite de se renseigner avec précaution avant de choisir un bien ou un produit à financer. 

 

 

Épargner pour sa retraite et investir dans des projets de transition écologique avec Lumo


Le dérèglement climatique a orienté les décisions d’investissements vers la transition énergétique. Solaire, éolien, géothermie, biomasse, énergie hydraulique… le secteur des énergies renouvelables est en pleine expansion. La France s’est engagée d’ici 2030 à atteindre une part de 33 % d’énergies renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie. 

Les énergies renouvelables sont donc une des solutions d’avenir ! L’énergie est un secteur clé pour relever les défis environnementaux qui s’imposent à l’échelle planétaire. Selon le GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat) réduire massivement les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 est indispensable pour maîtriser le réchauffement climatique. 

Il n’est donc pas trop tard pour atteindre ces objectifs et bien investir son argent grâce à votre épargne qui peut y contribuer ! En finançant directement des projets utiles à la transition écologique vous orientez votre épargne en vous construisant un portefeuille d’investissement sur-mesure tout en répondant à l’urgence climatique et en assurant un futur souhaitable aux générations futures ! 

 

  • Lumo, plateforme d'investissement participatif 

Comment placer son argent intelligemment ? En accompagnant les entreprises dans leurs projets dédiés aux énergies bas carbone tout en faisant participer l’épargne des particuliers.

Face au plus grand défi de notre époque, nous avons tous un rôle à jouer. C’est pour cela que Lumo a été créée et que vous pouvez être la clé. Nous vous proposons d’être acteur du changement en investissant dans les projets de votre choix et en accélérant le développement des énergies renouvelables (solaire, éolien, hydraulique, biogaz, géothermie) en France et à l'international. 

Bien plus qu’un investissement dans un projet, il s’agit d’une véritable adhésion à des valeurs !  

  • Investir pour ma retraite dans les énergies renouvelables, comment ça marche ?
  • La société qui gère et exploite l’installation d’énergie renouvelable émet des titres de créance (obligations simples ou convertibles, actions). Pour épargner dans cet investissement, l’internaute souscrit à ces titres.

  • L’adhérent va choisir un projet éco-responsable et investir le montant voulu (à partir de 50€) pour une durée de 3 à 5 ans, avec un taux d’intérêt brut annuel entre 5 et 9 %.

  • Il perçoit un complément de revenu grâce au versement des intérêts qui s’effectue à un rythme prédéfini (trimestriel, semestriel ou annuel), avec le cas échéant, un remboursement d’une fraction du capital investi. 

  • Placement hors bourse
  • Aucun frais d'entrée, aucun frais de gestion
  • Titres logés chez l’émetteur (pas de compte-titre à ouvrir) 

Les produits liés à votre investissement sont imposables (assujettis à l'impôt sur le revenu ou à l'impôt sur les sociétés en fonction du régime fiscal auquel vous êtes assujetti). Votre placement est soumis au prélèvement forfaitaire unique de 12,8 % (pour un particulier résidant en France) ainsi qu’aux prélèvements sociaux de 17.2%, soit un total de 30%. 

En investissant en direct dans des projets utiles à la transition écologique pour assurer un avenir souhaitable et durable aux générations futures, vous participez aux transformations positives du monde de demain, tout en donnant du sens à vos placements financiers. 

Lumo vous rappelle que l’investissement en titres non cotés peut comporter des risques et que d’appliquer des règles de vigilance, avant tout investissement, est indispensable. Toutefois l’équipe Lumo est fière d'afficher un taux de défaut de 0% depuis plus de dix ans.  

Investir dans la transition écologique

 

Si vous souhaitez avoir plus de précisions sur l'investissement dans les énergies renouvelables, n’hésitez pas à envoyer vos questions à notre équipe : support@lumo-france.com 

 

Diversifiez votre patrimoine et devenez acteur de la transition énergétique

  • Des offres exclusives
  • Sans frais pour les investisseurs
  • Accessible à partir de 50 €