Le blog des investisseurs responsables

Crédit photo : Patrick Hendry

Publié le 17 août 2022 | par Romain Pérignon.

L'urgence face aux changements climatiques

Nous aurions aimé véhiculer un message positif et léger en cette période habituellement consacrée au repos entouré de nos proches, mais comment ne pas être happé par l’actualité : incendies destructeurs à répétition, trois épisodes caniculaires qui côtoient les 40 degrés, sécheresse historique avec un niveau d’indisponibilité de l’eau record… Cet été est propice à l’anxiété quand on s’intéresse aux évolutions du climat.

 

L'augmentation globale des températures

Nous ressentons de manière de plus en plus concrète les effets de l’augmentation globale des températures. Avec le 6eme rapport du GIEC, la communauté scientifique réaffirme ce que nous devons accepter comme des certitudes :

 

  • L’influence humaine explique 100% du réchauffement que l’on observe;
  • le réchauffement entraine l’augmentation en fréquence et en durée des évènements extrêmes (vagues de chaleurs, sécheresse…) et des évènements qui cumulent ces extrêmes;
  • le CO2 s’accumule. L’augmentation de la température sur les prochaines années et le dépassement du seuil des 1,5° dans la décennie 2030 est rendu inéluctable par le CO2 que nous avons déjà émis.

 

Sortir des énergies fossiles

Nous devons nous adapter aux changements climatiques que nous ne pouvons plus arrêter. Mais nous devons aussi agir – maintenant - pour enrayer l’emballement des prochaines décennies. Chaque dixième de degré compte. Le "business as usual" nous conduira vers un réchauffement potentiel de 3,5° à la fin du siècle.

Pour agir, il y a un levier d’action collectif fondamental : sortir des énergies fossiles (pétrole, charbon, gaz).

Si la préservation de l’environnement ne suffisait pas, l’actualité géopolitique récente nous rappelle qu’il peut également être particulièrement désagréable de dépendre de l’énergie fossile d’un pays qui porte la guerre en Europe.

 

Investir dans les énergies renouvelables

Pour y arriver, il faut électrifier nos usages et gagner en efficacité énergétique. Dans le transport, l’industrie, le bâtiment.

Pour que ce soit possible, il faut réussir à produire davantage d’électricité et pour que cela ait un sens, il faut que la production d’électricité soit décarbonée.

Il est urgent d’investir dans les énergies renouvelables. Il en faut plus, plus vite et partout dans le monde.

En France pour compenser les risques et faiblesses d’un parc nucléaire vieillissant et les difficultés de la filière à déployer de nouvelles solutions.

En Europe pour renforcer notre indépendance énergétique et produire une énergie plus propre.

Dans le reste du monde pour remplacer la production d’électricité à base de charbon qui est une catastrophe climatique (une centrale à charbon émet plus de 1 1kgCO2 par kWh d’énergie produite là où les énergies renouvelables et le nucléaire oscillent entre 6 et 44gCO2 par KWh).

 

Changer notre rapport à l'environnement

Accélérer le développement des énergies renouvelables est indispensable pour lutter contre le réchauffement climatique, mais cela ne suffira pas : Un bulldozer envoyé raser la forêt, qu’il soit alimenté à l’énergie solaire ou au pétrole, détruira quand même la forêt.

D’autres leviers sont tout aussi indispensables et doivent être actionnés de concert pour atteindre la neutralité carbone et permettre la stabilisation des températures à un niveau soutenable : la sobriété, la fin de la déforestation, la restauration des éco-système, le développement des puits de carbone...

 

Avoir de l'impact

Les prévisions les plus pessimistes ont été revues à la baisse par rapport aux scénarios précédents qui nous conduisaient à un réchauffement de +5°. Cela démontre que des changements sont déjà engagés et commencent à porter leurs fruits.

Nous pouvons avoir un impact pour éloigner les scénarios du pire et nous devons aller plus vite. La finance a un rôle clé à jouer dans la conduite des changements nécessaires et à travers nos actes d'épargne et d'investissement, nous avons la possibilité d'accélérer les transformations positives du monde de demain.

 

Nous ne pouvons pas prétendre fournir LA solution. Mais ensemble, nous pouvons être fier de faire partie de la solution.