Soleil de Sainte-Sévère

Proposé par Sergies

Construction d'un parc photovoltaïque sur un ancien centre d'enfouissement technique de déchets ménagers.

Sainte-Sévère (16)
Financé à
75%
111 950 €
Sur 150 000 €
89
Investisseurs
32
Jours restants
Lumo l'a choisi pour :
  • Soutenir un projet porté par une entreprise à l'expertise reconnue,
  • Favoriser le développement du territoire et l'utilisation d'une ressource naturelle et renouvelable,
  • Orienter les investissements vers un projet à impact positif, sans compromis sur la rentabilité.
Les risques identifiés sont :
  • Risque lié au métier de l'émetteur,
  • Risque de liquidité,
  • Risque de perte en capital,
  • L'investissement à un rang de remboursement junior.
Investir sur le projet

Ouvert aux habitants de la Charente et la Charente-Maritime

Taux d'intérêt brut/an
Durée de remboursement
Échéances
Fréquence de paiement
Remboursement du capital
Support d'investissement

Après les succès des collectes de Ruffec et de Rouzède, il s'agit du 3ème projet de ce type qui vous est proposé par SERGIES, CALITOM et le SDEG 16 sur notre plateforme.

L’objectif est le même qu'à Ruffec : valoriser ce terrain inexploitable avec une production d’énergie renouvelable qui sera ensuite vendue pour être injectée dans le réseau local. On ne gardera rien pour nous.

Yvan Huguenot, le directeur général en charge des travaux et projets chez Calitom.

Un nouveau projet de valorisation d'un site d'enfouissement de déchets 

Ce projet de parc photovoltaïque sera situé sur la commune de Saint-Sévère, dans le département de la Charente (16), sur un ancien centre d'enfouissement technique de déchets ménagers.

Ces grands centres, de par leur surface, sont évidemment adaptés à ce genre d’installations. Et valorisés de cette manière, ces espaces où ont été entreposés des déchets, plutôt qu’implanter une centrale sur des terrains agricoles, ça a du sens, qui plus est quand le projet est porté par les collectivités publiques

Simon Bordage, Ingénieur SERGIES
 

La hauteur des déchets stockés sous la surface d'implantation des panneaux photovoltaïques est estimée entre 15 et 18m. Dans le cadre du programme d'autosurveillance et de suivi post exploitation, CALITOM effectue chaque année des observations géotechniques du site avec contrôle des repères topographiques.

Après la fermeture du site, et conformément à la réglementation, son propriétaire Calitom a réalisé les travaux de réaménagement du site (réaménagement des casiers et de bassins, engazonnement…) en vue de son suivi post-exploitation pendant 30 ans (collecte et gestion du biogaz, des lixiviats, des eaux de pluie).

Un ensoleillement optimal

Outre la valorisation de ce site d'enfouissement, l'emplacement offre un autre avantage : son ensoleillement.

Les données climatiques relatives à l'ensoleillement de la zone, réalisées sur une période de 20 ans par la station météo de Cognac (à environ 11 km au sud de Sainte-Sévère), ont démontré  :

  • Une durée moyenne d'ensoleillement de 1 995,9 h par an, soit près de 5,5 h en moyenne par jour
  • Un nombre moyen de jours avec un bon ensoleillement de 77 jours par an.

Les études réalisées par SERGIES affichent un potentiel solaire de 1 570 kWh/m2, ce qui est supérieur à la moyenne française qui est de 1 208 kWh/m2.

Des panneaux photovoltaïques locaux 

Les panneaux de cette centrale seront assemblés à Châtellerault et leur maintenance sera pilotée depuis Poitiers, comme le sont toutes les installations du même type, soit quatre déjà en activité. 

SOL’R PARC CHARENTE, une structure solide qui valorise le territoire

La société SOL’R PARC CHARENTE (Maître d’Ouvrage) créée en décembre 2016, est issue du partenariat entre CALITOM, Syndicat mixte en charge de la collecte et du traitement des déchets ménagers de la Charente, le SDEG16, Syndicat Départemental d’Electricité et de Gaz de la Charente et SERGIES, filiale du Syndicat ENERGIES VIENNE. 

Ces trois entités, émanant des collectivités territoriales, ont souhaité s’associer dans le but de développer des projets photovoltaïques sur le département de la Charente et marquer leur volonté commune de participer activement à la transition énergétique sur le territoire.

Une implication des riverains dans le projet

En accord avec ses valeurs et ses engagements, SOL’R PARC CHARENTE met en place du financement participatif dans ses projets d’énergies renouvelables afin de permettre aux habitants et aux collectivités de bénéficier directement, indépendamment de tout aléa fiscal, de la richesse générée par leur parc d’énergies renouvelables.

Les partenaires du projet
logo partenaire logo partenaire logo partenaire logo partenaire

Les partenaires du projet

 

SERGIES

SERGIES, Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle, entreprise du groupe SOREGIES met tout son savoir-faire au service des énergies renouvelables pour l’aménagement et l’exploitation des moyens de production d’électricité décentralisés. (grand éolien, photovoltaïque sur toitures, flottant et au sol, biogaz, méthanisation et hydroélectricité) et pour la promotion de la maîtrise de la demande en énergie.

 

 

SDEG 16

Le Syndicat Départemental d’Electricité et de Gaz de la Charente (SDEG 16), établissement public, est un syndicat mixte “ouvert”.

 

 

CALITOM

Découvrez Calitom, service public des déchets de Charente, qui assure les services de prévention, collecte et traitement des déchets ménagers.

 

Le calendrier du projet

Les travaux ont commencé en février 2020 pour une mise en service prévue en janvier 2021.

Les travaux 

  • Maître d'oeuvre : SOL'R PARC CHARENTE.
  • Accès au réseau : SERGIES
  • Fourniture des panneaux : VMH Energies

Les caractéristiques techniques du projet

  • Capacité totale installée : 5 MW
  • Production annuelle estimée : 6 122 MWh
  • Coût d'investissement : 4, 8 M€

Que deviendront les panneaux en fin de vie ?

La loi sur les déchets d’équipements électriques et électroniques (D3E) oblige les vendeurs de panneaux photovoltaïques à financer et assurer le traitement et le recyclage de leurs produits. 

PV CYCLE France SAS gère la collecte et le traitement des panneaux photovoltaïques arrivés en fin de vie au bout de 40 ans de production pour toute la France .

pv cycle logo

Le recyclage des modules à base de silicium cristallin consiste en un simple traitement thermique servant à séparer les différents éléments du module photovoltaïque et récupérer les cellules photovoltaïques, le verre et les métaux (aluminium, cuivre et argent).

Les panneaux photovoltaïques sont recyclables à plus de 85%, soit mieux qu’un réfrigérateur et beaucoup mieux qu’un téléphone portable ou un ordinateur.

Vos questions, nos réponses

L’investissement dans des sociétés non cotées comporte des risques spécifiques :

  • Risque de perte totale ou partielle du capital investi ou de non-paiement ou de paiement différé des intérêts dus : si l’Émetteur ne peut pas faire face à ses engagements dans le cadre de cette opération, cela peut se traduire par un non versement d’intérêts ou un non remboursement du capital,
  • Risque d’illiquidité : la revente des titres est très incertaine et est limitée par les dispositions du Code monétaire et financier et du règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers, ainsi que dans certains cas, par des dispositions précisées dans les termes et conditions de l'offre. Les sommes investies sont bloquées et sont remboursées selon l’échéancier décrit dans les termes et conditions et vous ne pourrez pas réclamer un remboursement anticipé,
  • Risque d’absence de valorisation : Lumo ne fournit pas de valorisation du titre dans le cadre d’une cession à un tiers,
  • Rang de priorité : le paiement des sommes dues aux obligataires peut être sujette au paiement préalable de sommes dues à d’autres créanciers, un rang de remboursement junior signifie qu’en cas de difficulté financière pour l’Émetteur, les règlements au titre de la présente opération sont d’une priorité supérieure à celle des actionnaires, mais inférieure à celle des autres créanciers (les salariés, l’état, les banques et les fournisseurs)
  • Risque de perte d’opportunité et de manque à gagner si une hausse des taux d’intérêts survient pendant la durée de votre investissement ou si l’émetteur décide d’un remboursement anticipé.
  • Risque lié à l’activité de l’Émetteur : l’activité de l’Émetteur relève d’un domaine dans lequel la rentabilité est directement liée au succès des projets financés. Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation des objectifs de l’Émetteur.
L’obligation est un titre de créance (un « titre de dette » du point de vue de l’emprunteur) qui représente une fraction de l’emprunt contracté par une entreprise ou une collectivité publique. Le détenteur de l’obligation -appelé obligataire- perçoit des intérêts qui lui sont versés régulièrement jusqu’à échéance de l’obligation. Le capital lui est remboursé en partie à l'occasion de chaque échéance, ou à l'échéance de l’obligation.
Non, vous ne pouvez pas vendre vos obligations à une autre personne. Nous vous conseillons donc de placer une somme à épargner sur une longue durée (plusieurs années). Si vous le souhaitez, vous pouvez faire don de vos obligations à une autre personne pour lui en faire cadeau par exemple. Pour en faire la demande, il suffit de contacter l’équipe support de Lumo par téléphone (06 17 14 74 60) ou par e-mail (adresse accessible à partir de votre compte personnel).
Le seuil minimum est en général à 25 €. Il peut y avoir un plafond de participation maximale par investisseur dans une collecte (en général de l'ordre de 5 % du montant de la collecte. Ce plafond, s'il existe, peut parfois être supprimé au cours de la période de souscription).

Lorsque la collecte est ouverte aux souscriptions, soit il vient compléter le financement déjà réuni par le porteur de projet et parfois la participation d'une banque partenaire, soit il se substitue à une partie de ces financements.

Vos remboursements et vos intérêts sont versés sur une tirelire électronique accessible à partir de votre compte Lumo. Vous pouvez alors participer à un nouvel investissement proposé sur le site ou transférer cet argent sur votre compte bancaire.

Si vous êtes particulier résident fiscal en France, les intérêts générés par votre placement sont soumis à la "flat tax" de 30%.

Cet impôt est prélevé à la source lors du versement de chaque échéance et se décompose en :

- 12,8 % d'acompte sur l'impôt sur le revenu.

- 17,2 % de prélèvements sociaux.

Non, ce placement ne donne droit à aucune réduction d’impôt ou avantage fiscal, ni en termes d’impôt sur le revenu, ni en termes d’impôt sur les sociétés. Ces informations sont communiquées à titre purement informatif et ne constituent ni un conseil ni une recommandation. Nous vous recommandons de vous adresser à vos conseils personnels externes. En France, vous pouvez aussi consulter le site de l’administration pour les particuliers : https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/revenus-de-capitaux-mobiliers-et-plus-values-mobilieres

et pour les personnes morales : www.service-public-pro.fr et https://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3775-PGP.html?identifiant=BOI-RPPM-RCM-20-20120912

Témoignages
Jean-Yves G
A investi sur le projet le 25 février 2021 14:02
Je suis déjà producteur d'électricité en photovoltaïque et je réinvesti une part du retour de ma production dans ce projet qui m'intéresse beaucoup pour son impact sur le terrain .
Marie-Véronique G
A investi sur le projet le 20 février 2021 20:44
J'ai investi dans le parc solaire Calitom-Sergies, comme j'avais déjà investi dans le premier projet à Ruffec, car je trouve qu'un parc solaire est une des meilleures façons de valoriser une ancienne décharge et que les promoteurs du projet réinvestissent leurs bénéfices dans le développement d'autres projets d'énergies renouvelables en Nouvelle Aquitaine.
Jean-Pierre I
A investi sur le projet le 20 février 2021 12:19
J'ai investi parce que le projet utilise une surface non agricole en revalorisant une ancienne déchetterie.
Pascal B
A investi sur le projet le 16 février 2021 18:15
Projet local valorisant une friche industrielle. J'approuve la démarche !
Gérard C
A investi sur le projet le 16 février 2021 06:18
Mon investissement fait suite à des précédents qui m'ont donné entière satisfaction.
Un bon impact environnemental pour mon département.
Simplicité de la réalisation de la démarche.
Jean-Michel C
A investi sur le projet le 15 février 2021 09:59
Je trouve intéressant d'investir dans les énergies renouvelables surtout sur un site qui sera difficilement utile suite enfouissement de déchets.
Benoit
A investi sur le projet le 11 février 2021 08:25
Je participe à la transition écologique , localement en Charentes, et sans rogner les terres agricoles
Cet investissement donne du sens à mes économies.
Blaise A
A investi sur le projet le 8 février 2021 18:09
j'ai investi car c'est un projet local et qui correspond à mes convictions ==> cad revalorisé un endroit qui à perdu de l'intérêt pour les locaux et d'en faire un atout avec un impact positif.
Thierry C
A investi sur le projet le 8 février 2021 17:37
Je cherchais depuis un moment un autre moyen d'investissement que les assurances vies, faire un partenariat pour développer les énergies renouvelables qui plus est dans mon département est une très bonne chose, c'est mon 1er investissement, j'espère trouver d'autres projets avec LUMO
Jean-Pierre S
A investi sur le projet le 8 février 2021 10:43
J'ai investi pour la première fois en actions ou obligations de ma vie !
J'ai surtout pensé que de produire de l'électricité sur un ancien site de décharge était un bon projet pour l'avenir.
Il faut toujours oser parier sur l'avenir, même à 4% !
Et puis, pour un ancien électrotechnicien, c'était trop tentant d'y participer !
Vincent T
A investi sur le projet le 8 février 2021 10:25
J'ai investi car c'est un projet local qui ne prend pas de terres agricoles.
Gérard R
A investi sur le projet le 8 février 2021 10:03
j'ai confiance en l'équipe LUMO .
Les actualités du projet
08/02/2021
Ouverture de la collecte

C'est aujourd'hui !

C'est aujourd'hui à 10h que s'ouvre la collecte de financement participatif pour le parc photovoltaïque de Sainte-Sévère !
150 000 € sont proposés à l'épargne citoyenne aux habitants de la Charente et la Charente-Maritime pour contribuer à la revalorisation d'un ancien site d'enfouissement de déchets.

Pour rappel, il s'agit d'un investissement sous forme d'obligations d'une valeur nominale de 50 €. Le montant maximum d'investissement/personne est de 2 000 €.

Vous aussi, agissez pour la transition écologique !

03/02/2021
A l'honneur dans la presse !

Vous l'avez lu ?

La semaine dernière, quelques journalistes ont eu la chance de découvrir le parc photovoltaïque de Sainte Sévère !
Nous n'y étions pas non plus compte tenu du contexte sanitaire mais fort heureusement, La Charente-Libre et Sud Ouest nous relatent les grands enseignements de cette visite.

Comme pour Ruffec et Rouzède, le financement de ce nouveau parc solaire va être ouvert à l’épargne citoyenne, à hauteur de 150.000 euros sur Lumo, plateforme d’investissement participatif.
La collecte ouvrira le 8 février, réservée aux habitants de Charente et Charente-Maritime. Un placement sous forme d’obligations d’une valeur nominale de 50€.

«Sur les autres parcs, le rendement actuel est de 4 % sur cinq ans. C’est un moyen fort pour sensibiliser et impliquer les citoyens dans l’avenir énergétique de leur territoire», relève Hervé Lecomte, le directeur des opérations chez Sergies, filiale du Syndicat Energies Vienne.

Bon plan : Comme pour ses précédents projets, Sol’R Parc
Charente émet des obligations à la vente sur la plateforme Lumo dès le 8 février pour une valeur de 150 000 € afin de financer le parc photovoltaïque de Valoparc.

« C’est intéressant, pour les particuliers puisque le taux de rendement est de 4% par an mais pour éviter qu’un unique investisseur s’accapare toutes les obligations (50 euros pièce), on ne peut en acheter pour de plus de 2 000 euros », explique Hervé Lecomte, directeur adjoint de Sergies

 

01/02/2021
Vue du ciel !

Découvrez ces superbes prises de vue aériennes de la centrale photovoltaïque de Sainte-Sévère !
Proposé par SOL'R PARC CHARENTE, cette nouvelle installation participe à la valorisation d'un ancien centre d'enfouissement technique de déchets ménagers.

Prenez part à ce projet !

La collecte de financement participatif ouvrira très prochainement pour les habitants de la Charente et de la Charente-Maritime : 8 février 2021
D'ici là, nous vous recommandons de vérifier que votre profil est bien à jour afin de bénéficier de cette opportunité d'investissement dès son ouverture.  

 

 

 

Connectez-vous pour accéder à la section des commentaires.
Se connecter
Commentaires
Anonyme
7 mars 2021 09:42
xxx xxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxx xxxxxxxx xxxxxxx xx xxxx xxxxxxxxxx
Anonyme
7 mars 2021 09:42
xxx xxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxx xxxxxxxx xxx xx xxxx xxxxxx xxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxxx
xxxxxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx
Connectez-vous pour accéder aux informations liées à l'investissement.
Projections financières

xxx xxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxx xxxxxxxx xxx xx xxxx xxxxxx xxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Rémunération du financement participatif

xxxxxxx xxxxxxx xxxx xxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxx xxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxx xxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxx

6 122 000 kWh
énergie produite / an
1 283 foyers
alimentés en électricité / an
490 tonnes
eq. CO2 évitées / an
5 MW
de puissance installée
13 500
modules photovoltaïques