Offre de parrainage en cours jusqu’au 30/06/2024 ! Invitez vos proches et partagez jusqu’à 1 000 €. Voir l’offre

Soleil de Lassicourt

L'objectif est atteint.

Lassicourt (10)
Succès !
Collecte terminée
114 600 €
Collectés
9
Investisseurs
Lumo l'a choisi pour :
  • Projet porté par une entreprise à l'expertise reconnue
  • Projet Lauréat d'un appel d'offre de la CRE (Commission de Régulation de l'Energie)
Les risques identifiés sont :
  • Rang de remboursement junior
  • Risque de non-paiement ou de paiement différé des intérêts dus
  • Risque lié au fonctionnement des centrales de production d’énergie
  • Conversion : en cas de conversion, l'investisseur obligataire, devenu actionnaire, se retrouve à un rang plus faible, qui est celui des autres actionnaires
Caractéristiques de l'investissement
Taux d'intérêt brut/an
5  %
Durée de remboursement
4 ans et demi
Échéances
9
Fréquence de paiement
Chaque semestre
Remboursement du capital
In fine
Support d'investissement
Obligation convertible

Le projet de parc photovoltaïque de Lassicourt est une réalisation de l'entreprise Lassicourt Energies, filiale du groupe VALOREM, producteur indépendant d'énergies vertes et l'un des pionniers en France et de la S.E.M. Energie, SAEM basée à Troyes créée en 1989 dans une volonté d’associer les collectivités locales à des partenaires privés.

Il est situé dans l'Aube (10), sur la commune de Lassicourt.,à 35 km au Nord-Est de Troyes et à 38 km au Sud-Ouest de Saint-Dizier. Le parc se situe sur une ancienne base de stationnement des avions de l'OTAN, sur l'aéroport de Brienne-le-Château,  appartenant désormais au Département de l'Aube. 

VALOREM le développe en étroite relation avec les élus de la commune, qui ont également souhaité qu'un financement participatif soit mis en place.

Ce projet est lauréat d’un appel d’offres lancé par la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE) visant à promouvoir la transition énergétique. (en savoir plus sur les appels d'offres)

Le parc, dont la surface totale est de 37 hectares, dont 24ha de panneaux photovoltaïques, devrait comporter 1.867 tables disposées selon des lignes parallèles et installées sur trackers (dispositif permettant aux panneaux de suivre la course du soleil tout au long de la journée afin d'augmenter leur productivité). La puissance installée atteindra 17 MWc pour une production moyenne annuelle estimée à 20 000 MWh d’électricité renouvelable, ce qui représente la consommation électrique de 7 400 foyers (en électricité spécifique, hors eau chaude et chauffage).

Le parc sera raccordé à un poste de livraison situé au sud-est de la zone d'implantation du projet. Ce dernier sera relié au poste source de Saint-Léger-sous-Brienne, à 2,2 kilomètres.

Le début des travaux est prévu pour octobre 2018, pour une mise en service en juillet 2019 et une inauguration en septembre 2019. 

La souscription quant à elle est prévue à partir de septembre 2018, et sera réservée aux habitants de l'Aube et des départements limitrophes : Marne, Haute-Marne, Côte d'Or, Yonne, Seine-et-Marne. 

Les partenaires du projet
Le porteur de projet

Lassicourt Energies est une filiale de Valorem et prévoit la participation à son capital de la  S.E.M. Energies

Valorem

VALOREM est née en 1994 d’une volonté affirmée de valoriser les ressources énergétiques renouvelables de tous les territoires comme alternative durable aux énergies fossiles. Jean-Yves Grandidier président-fondateur est rejoint en 1997 par Pierre Girard. Amis de longue date, ils partagent les mêmes valeurs éthiques et d’engagement.

En une vingtaine d’années, VALOREM est devenu un groupe international reconnu, verticalement intégré et désormais opérateur multiénergies vertes.

« L’avenir de nos enfants dépend étroitement de la manière dont notre génération répondra au double défi de la crise énergétique et du changement climatique. Associées à une approche sobre et efficace de nos modes de consommation, les énergies renouvelables sont la clé d’un développement maîtrisé et durable. VALOREM a l’ambition de relever à son humble niveau ce défi d’un avenir énergétique durable en y associant populations et collectivités locales.
À nous d’explorer ensemble des voies et préparer l’exploitation des énergies renouvelables de demain.   
Nos actions locales font écho à une démarche plus globale dont les objectifs ont été fixés avec la loi de transition énergétique pour la croissance verte : 40% de la production à partir de renouvelables d’ici 2030.
Chaque territoire possède un gisement spécifique en énergies renouvelables, qu’il s’agisse de l’éolien, du solaire, du bois énergie, du biogaz, des rivières ou de la mer…
Il appartient dès maintenant à chacune et chacun de valoriser les ressources de son territoire pour apporter sa contribution à l’atteinte de ces objectifs ambitieux et respectueux des générations futures. »

Jean-Yves GRANDIDIER
Président-Fondateur de VALOREM

Retrouvez ici une présentation plus détaillée des activités de VALOREM.

Source de l'ensemble des informations techniques du projet : VALOREM 

S.E.M. énergie

S.E.M. ENERGIE est une Société d’Économie Mixte créée en 1989 dans une volonté d’associer les collectivités locales à des partenaires privés. 

Son actionnariat se caractérise par la mixité public et privé. Basée à Troyes, la société est composée du Département de l’Aube, de la Ville de Troyes, de l’Agglomération de Troyes, de la Caisse des Dépôts et Consignation et de la Caisse d’Epargne Lorraine Champagne Ardenne. Les SEM sont des entreprises au service des collectivités locales, des territoires et de leurs habitants. Positionnées entre le tout public et le tout privé, elles se caractérisent par leur nature d’entreprise commerciale, ainsi que par leur vocation à satisfaire l’intérêt général et à privilégier les ressources locales.

La SEM ENERGIE a déjà investi dans de nombreux projets d’énergies renouvelables comme la chaufferie biomasse bois et paille de Rosières-Près-Troyes, les réseaux de chaleur des Chartreux à Troyes et de La Chapelle-Saint-Luc / Les Noés-Près-Troyes, des toitures photovoltaïques à Creney-Près-Troyes et Sainte-Savine et aussi dans le parc éolien de Lhuitre-Dosnon-Grandville, développé et exploité par VALOREM. 


La SEM ENERGIE serait co-actionnaire avec VALOREM dans la société créée pour le projet de Lassicourt. En investissant 600 000€ dans ce projet, elle deviendrait actionnaire à 17% de Lassicourt Energies.

Pourquoi faire appel au financement participatif ?

En accord avec leurs valeurs et leurs engagements, VALOREM et S.E.M. Energies mettent en place une campagne d'investissement participatif dans ce projets d’énergies afin de permettre aux habitants et aux collectivités de bénéficier directement, indépendamment de tout aléa fiscal, de la richesse générée par la centrale photovoltaïque. 

Le financement bancaire du projet

L'émetteur a prévu la mise en place d'un concours bancaire pour le financement du projet, dont les principaux termes prévus sont décrits dans les termes et conditions des obligations convertibles.

Si ce concours n'est pas mis en place avant le 31 mars 2019, les obligations convertibles seront remboursées par anticipation le 1 avril 2019.

Un projet lauréat d'un appel d'offre CRE4 

Ce projet est Lauréat de l'appel d'offres CRE4. (en savoir plus sur les appels d'offres)

Géré par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, cet appel d’offres dédié au photovoltaïque procure au projet une bonification du prix de sa production électrique parce qu’il fait appel au financement participatif.

Le projet recevra une bonification du prix de vente de son électricité à la condition qu'il réunisse au moins 20 personnes et que le montant collecté représente au moins 40% des fonds propres du projet.

Les investisseurs devront être présents dans le plan de financement jusqu'à au moins 3 ans après la date de mise en service.

Le financement participatif faisait partie du dossier présenté par le porteur de projet.

La centrale photovoltaïque

Caractéristiques
  • Nombre de modules ; environ 40 000
  • Surface : 37 ha Puissance : 17 MWc
  • Production annuelle : 20 GWh 
Données administratives et financières
  • CA annuel moyen : 22 M€
  • Durée des baux : 22 ans, renouvelable 4 fois pour 5 ans
  • Coût total du projet : 15 M€
  • CalendrierDémarrage de la construction : Octobre 2018
  • Mise en service : Juillet 2019
Que deviennent les panneaux en fin de vie ?

La loi sur les déchets d’équipements électriques et électroniques (D3E) oblige les vendeurs de panneaux photovoltaïques à financer et assurer le traitement et le recyclage de leurs produits. 

PV CYCLE France SAS gère la collecte et le traitement des panneaux photovoltaïques arrivés en fin de vie au bout de 40 ans de production pour toute la France .

 

pv cycle logo

 

Le recyclage des modules à base de silicium cristallin consiste en un simple traitement thermique servant à séparer les différents éléments du module photovoltaïque et récupérer les cellules photovoltaïques, le verre et les métaux (aluminium, cuivre et argent).

Les panneaux photovoltaïques sont recyclables à plus de 85%, soit mieux qu’un réfrigérateur et beaucoup mieux qu’un téléphone portable ou un ordinateur.

La maintenance et l'exploitation

L'exploitation et la maintenance seraient assurées par VALEMO, filiale de VALOREM

.

 

   

Vos questions, nos réponses

L’investissement dans des titres non cotées comporte des risques spécifiques :

  • Risque de perte totale ou partielle du capital investi ou de non-paiement ou de paiement différé des intérêts dus : si l’Émetteur ne peut pas faire face à ses engagements dans le cadre de cette opération, cela peut se traduire par un non versement d’intérêts ou un non remboursement du capital,
  • Risque d’illiquidité : la revente des titres est très incertaine et est limitée par les dispositions du Code monétaire et financier et du règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers, ainsi que dans certains cas, par des dispositions précisées dans les termes et conditions de l'offre. Les sommes investies sont bloquées et sont remboursées selon l’échéancier décrit dans les termes et conditions et vous ne pourrez pas réclamer un remboursement anticipé,
  • Risque d’absence de valorisation : Lumo ne fournit pas de valorisation du titre dans le cadre d’une cession à un tiers,
  • Rang de priorité : le paiement des sommes dues aux obligataires peut être sujette au paiement préalable de sommes dues à d’autres créanciers, un rang de remboursement junior signifie qu’en cas de difficulté financière pour l’Émetteur, les règlements au titre de la présente opération sont d’une priorité supérieure à celle des actionnaires, mais inférieure à celle des autres créanciers (les salariés, l’état, les banques et les fournisseurs)
  • Risque de perte d’opportunité et de manque à gagner si une hausse des taux d’intérêts survient pendant la durée de votre investissement ou si l’émetteur décide d’un remboursement anticipé.
  • Risque lié à l’activité de l’Émetteur : l’activité de l’Émetteur relève d’un domaine dans lequel la rentabilité est directement liée au succès des projets financés. Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation des objectifs de l’Émetteur.
Une obligation convertible est une obligation qui présente la particularité de pouvoir, dans certains cas, être remboursée en actions de la société émettrice plutôt qu'en numéraire. Une parité détermine alors le nombre d'actions reçues par obligation détenue. Cette conversion peut être déclenchée à l'initiative de l'émetteur des obligations, à l'initiative du détenteur de l'obligation, ou les deux. Les termes et conditions de l'obligation convertible décrivent qui peut être à l'initiative de la conversion, à quel moment et dans quelles conditions il peut en décider, et à quel moment elle aura effectivement lieu. Le détenteur d'obligations qui sont converties devient alors actionnaire de la société.

Non, vous ne pouvez pas vendre vos obligations à une autre personne. Nous vous conseillons donc de placer une somme à épargner sur une longue durée (plusieurs années). 

Le seuil minimum est généralement fixé à 50 € (il correspond à la valeur nominale d'un titre proposé à la souscription)

Les collectes supérieurs à 1 million d'euros ne comportent pas de plafond par investisseur, il est donc possible d'y investir des sommes importantes.

Certaines collectes locales avec des objectifs de collectes inférieurs à 1 million d'euros peuvent favoriser un investissement de proximité et limiter la participation par investisseur.  Dans ce cas le plafond de participation maximale est généralement de l'ordre de 5 % du montant de la collecte.

Ce plafond, s'il existe, peut parfois être supprimé au cours de la période de souscription.

Lorsque la collecte est ouverte aux souscriptions, soit il vient compléter le financement déjà réuni par le porteur de projet et parfois la participation d'une banque partenaire, soit il se substitue à une partie de ces financements.

Si vous êtes particulier résident fiscal en France, les intérêts générés par votre placement sont soumis à la "flat tax" de 30%.

Cet impôt est prélevé à la source lors du versement de chaque échéance et se décompose en :

- 12,8 % d'acompte sur l'impôt sur le revenu.

- 17,2 % de prélèvements sociaux.

Vos remboursements et vos intérêts sont versés sur votre compte de paiement Lumo accessible depuis votre espace "Mon compte"sur Lumo. Vous pouvez alors choisir de participer à un nouvel investissement disponible sur le site et/ou de transférer vos avoirs vers un autre compte bancaire de votre choix.

Non, ce placement ne donne droit à aucune réduction d’impôt ou avantage fiscal, ni en termes d’impôt sur le revenu, ni en termes d’impôt sur les sociétés.

 

Ces informations sont communiquées à titre purement informatif et ne constituent ni un conseil ni une recommandation. Nous vous recommandons de vous adresser à vos conseils personnels externes. En France, vous pouvez aussi consulter le site de l’administration pour les particuliers : https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/revenus-de-capitaux-mobiliers-et-plus-values-mobilieres et pour les personnes morales : www.service-public-pro.fr et https://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3775-PGP.html?identifiant=BOI-RPPM-RCM-20-20120912

Témoignages
Il n'y a pas encore de témoignages sur ce projet.
Les actualités du projet
24/08/2021
Production 2020

L’année 2020 clôture la première année d’exploitation complète pour le parc de Lassicourt Energies. La centrale a produit conformément aux prévisions malgré quelques arrêts dûs à des périodes dont le prix de l’électricité était négatif. Le mois de juin a été marqué par l’arrivée du paturage ovin sur le parc.

06/11/2020
Point sur la première année d'exploitation du parc

Depuis mai 2019, le parc de Lassicourt produit de l’électricité bas carbone.

Le démarrage rapide des travaux a permis l’injection des premiers kWh dès mai 2019, permettant ainsi une belle montée en puissance sur la période estivale.

Plusieurs événements notables ont eu lieu sur cette année : 

  • Première injection d’électricité sur le réseau ENEDIS dès avril 2019
  • Arrêt partiel entre mai et septembre 2019 dû à un sinistre sur l’un des postes de transformation 
  • Audit de réception de la centrale réalisé par VALEMO en août 2019 (vérification de la conformité de la centrale selon le cahier des charges)
  • Inauguration du parc le 13 septembre 2019

Et bonne nouvelle ! En cette première année de mise en service du parc, la production a été conforme aux prévisions annuelles.

11/07/2019
Inauguration du parc

Le projet « Soleil de Lassicourt » voit le jour !

Bravo à tous les "lumonautes" qui ont rendu possible sa réalisation grâce au financement participatif de ce projet !

Une invitation personnelle vous sera adressée pour participer à l'inauguration du parc photovoltaique qui aura lieu le vendredi 13 septembre 2019 à 15h aux côtés de VALOREM et la SEM ENERGIE.

Cet engagement citoyen permet le développement de nouvelles installations d’énergie renouvelable sur notre territoire.

04/09/2018
Ouverture de la collecte

Soleil de Lassicourt est à présent ouvert.

Prenez connaissance de tous les détails du projet qui a son originalité : ce projet sera sur une ancienne base de stationnement des avions de l'OTAN.

 

 

 

Connectez-vous pour accéder à la section des commentaires.
Se connecter
Commentaires
Anonyme
24 mai 2024 12:05
xxx xxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxx xxxxxxxx xxxxxxx xx xxxx xxxxxxxxxx
Anonyme
24 mai 2024 12:05
xxx xxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxx xxxxxxxx xxx xx xxxx xxxxxx xxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxxx
xxxxxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx
Connectez-vous pour accéder aux informations liées à l'investissement.
Projections financières

xxx xxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxx xxxxxxxx xxx xx xxxx xxxxxx xxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Rémunération du financement participatif

xxxxxxx xxxxxxx xxxx xxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxx xxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxx xxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxx

20 000 000 kWh
énergie produite / an
7 400 foyers
alimentés en électricité / an
1 600 tonnes
eq. CO2 évitées / an