Offre de parrainage en cours jusqu’au 23/08/2022 ! Invitez vos proches et partagez jusqu’à 1 000 €. Voir l’offre

Soleil de Bourgailh

Développé par JP Energie Environnement

Financez un projet de construction et d'exploitation d'une centrale solaire située sur la commune de Pessac dans le département de la Gironde.

Pessac (33)
Succès !
Collecte terminée
75 000 €
Collectés
42
Investisseurs
31.12.22
Prochain remboursement
Lumo l'a choisi pour :
  • Soutenir un projet porté par une entreprise française à l'expertise reconnue
  • Favoriser le développement du territoire et l'utilisation d'une ressource naturelle et renouvelable
  • Orienter les investissements vers un projet à impact positif, sans compromis sur la rentabilité
Les risques identifiés sont :
  • Risque lié au métier de l'émetteur
  • Risque de liquidité
  • Risque de perte en capital
  • Rang de remboursement junior
Caractéristiques de l'investissement

Ouvert aux départements de la Gironde (33), de la Charente-Maritime (17), de la Dordogne (24), du Lot-et-Garonne (47) et des Landes (40)

Taux d'intérêt brut/an
5  %
Durée de remboursement
58 mois
Échéances
5
Fréquence de paiement
Chaque année
Remboursement du capital
In fine
Support d'investissement
Obligation convertible
La centrale photovoltaïque de Bourgailh

La centrale photovoltaïque de Bourgailh est située sur la commune de Pessac dans le département de la Gironde, en région Nouvelle-Aquitaine.  
D’une puissance installée de 5 MW, la centrale solaire permettra une production annuelle estimée à plus de 6 250 MWh, permettant d'économiser près de 240 tonnes de CO2 par an et d’alimenter en électricité verte les besoins de près de 2 500 foyers chaque année.  

Développée par JP Energie Environnement, la centrale est située sur la décharge du Bourgailh à Pessac, exploitée des années 1980 jusqu’en 1991 par l’ancienne Communauté Urbaine de Bordeaux. La décharge a été réaménagée entre 1992 et 1998 : remodelage en dôme, mise en place d’une membrane étanche et couverture de terre végétale, mise en place de réseaux de drainage et traitement du biogaz et des eaux. 

L’implantation de la centrale se limitera sur les 6 hectares formant la partie sommitale de l’ancienne décharge qui couvre 26 hectares au total. En 2015, JPee s’est rapprochée de Bordeaux Métropole, propriétaire et gestionnaire du site, en proposant la valorisation en  centrale photovoltaïque. 

La centrale entrera en construction en mai 2022 pour une mise en service prévue fin 2022. 
Le chantier commencera par le coulage des fondations qui sera réalisé à partir de juin 2022. Elles accueilleront les structures métalliques à partir du mois de juillet. Les panneaux photovoltaïques seront montés d’août à septembre. Les opérations de raccordement électrique se tiendront d’août à novembre. 

La centrale produira ses premiers kWh en novembre 2022. 


JPee, un producteur indépendant français d'électricité verte

JP Energie Environnement (JPee) est un producteur indépendant français d’énergies renouvelables fondé en 2004. JPee développe, finance, construit et exploite des parcs éoliens et solaires sur l’ensemble du territoire français.

En 2020, avec un parc en exploitation constitué de 75 éoliennes et 101 parcs solaires, près de 590 GWh d’origine renouvelable ont été produits et ont permis l’alimentation en électricité de plus de 230 000 foyers.

En 2021, JPee poursuit sa croissance avec :

  • 120 salariés répartis sur 6 agences (Caen, Paris, Nantes, Bordeaux,
    Montpellier, Bourges);
  • 1800 MW de projets en développement ;
  • 2 parcs éoliens et 10 parcs photovoltaïques en construction.

« JPee confirme sa stratégie de producteur indépendant, et ambitionne de doubler sa puissance installée au cours des deux prochaines années. »
- Xavier Nass, Directeur Général

JP Energie Environnement s’engage sur le long terme avec les territoires afin de réaliser des projets cohérents, qui s’inscrivent pleinement dans les objectifs de la transition énergétique.

Quelques réalisations en images


Le financement, une logique participative

JPee offre la possibilité aux riverains, aux collectivités locales, aux Sociétés d’Economie Mixte (SEM) ou Sociétés Publiques Locales (SPL) d’investir dans ses projets éoliens et photovoltaïques. Ce partenariat vise à optimiser les retombées économiques et à favoriser l’appropriation des projets en impliquant les populations locales dans l’aménagement de leur territoire.

Ainsi, les habitants de la Gironde (33), de la Charente-Maritime (17), de la Dordogne (24), du Lot-et-Garonne (47) et des Landes (40), pourront participer au succès de ce projet à impact positif grâce à une collecte de financement participatif menée par Lumo.


Un impact environnemental et économique 

D’une puissance installée de 5 MW, la centrale solaire permettra une production annuelle estimée à plus de 6 250 MWh, permettant d'économiser près de 240 tonnes de CO2 par an et d’alimenter en électricité verte les besoins de près de 2 500 foyers chaque année. 

MW : Mégawatt 
Nombre de personnes alimentées : en considérant 2500 kWh/foyer/an (hors chauffage électrique) – 2,3 personnes/foyer  
Tonnes de CO2 évitées : 39 g CO2/kWh évités pour le photovoltaïque en comparaison avec le mix énergétique français (ADEME 2015) 

Les énergies renouvelables génèrent des revenus durables pour les collectivités et participent au développement des territoires pendant toute la durée d’exploitation des centrales.  
La centrale solaire de Bourgailh génèrera ainsi  16 000 € de retombées financières par an.  
 

Les partenaires du projet

 

Les acteurs du projet

JP Energie Environnement est un producteur indépendant français d’énergies renouvelables fondé en 2004. JPee développe, finance, construit et exploite des parcs éoliens et solaires sur l’ensemble du territoire français.
Pour en savoir plus, consultez le site internent www.jpee.fr ou télécharger la brochure complète de JPee

Les caractéristiques du projet

Nombre de panneaux : 10 746
Puissance installée : 5 MW
Production annuelle estimée : 6 250 000 kWh
Projet lauréat aux appels d’offre CRE 4.1

Le calendrier du projet

Juin-juillet 2022 : Fondations

Juillet-août 2022 : Montage des structures

Août-septembre 2022 : Montage des panneaux photovoltaïques

Août-octobre 2022 : raccordement électrique

Novembre 2022 : Rodage et mise en service de la centrale

Photomontage de la centrale solaire

Que deviendront les panneaux en fin de vie ?

La loi sur les déchets d’équipements électriques et électroniques (D3E) oblige les vendeurs de panneaux photovoltaïques à financer et assurer le traitement et le recyclage de leurs produits. 

PV CYCLE France SAS gère la collecte et le traitement des panneaux photovoltaïques arrivés en fin de vie au bout de 40 ans de production pour toute la France .

pv cycle logo

Le recyclage des modules à base de silicium cristallin consiste en un simple traitement thermique servant à séparer les différents éléments du module photovoltaïque et récupérer les cellules photovoltaïques, le verre et les métaux (aluminium, cuivre et argent).

Les panneaux photovoltaïques sont recyclables à plus de 85%, soit mieux qu’un réfrigérateur et beaucoup mieux qu’un téléphone portable ou un ordinateur.

Vos questions, nos réponses

L’investissement dans des sociétés non cotées comporte des risques spécifiques :

  • Risque de perte totale ou partielle du capital investi ou de non-paiement ou de paiement différé des intérêts dus : si l’Émetteur ne peut pas faire face à ses engagements dans le cadre de cette opération, cela peut se traduire par un non versement d’intérêts ou un non remboursement du capital,
  • Risque d’illiquidité : la revente des titres est très incertaine et est limitée par les dispositions du Code monétaire et financier et du règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers, ainsi que dans certains cas, par des dispositions précisées dans les termes et conditions de l'offre. Les sommes investies sont bloquées et sont remboursées selon l’échéancier décrit dans les termes et conditions et vous ne pourrez pas réclamer un remboursement anticipé,
  • Risque d’absence de valorisation : Lumo ne fournit pas de valorisation du titre dans le cadre d’une cession à un tiers,
  • Rang de priorité : le paiement des sommes dues aux obligataires peut être sujette au paiement préalable de sommes dues à d’autres créanciers, un rang de remboursement junior signifie qu’en cas de difficulté financière pour l’Émetteur, les règlements au titre de la présente opération sont d’une priorité supérieure à celle des actionnaires, mais inférieure à celle des autres créanciers (les salariés, l’état, les banques et les fournisseurs)
  • Risque de perte d’opportunité et de manque à gagner si une hausse des taux d’intérêts survient pendant la durée de votre investissement ou si l’émetteur décide d’un remboursement anticipé.
  • Risque lié à l’activité de l’Émetteur : l’activité de l’Émetteur relève d’un domaine dans lequel la rentabilité est directement liée au succès des projets financés. Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation des objectifs de l’Émetteur.
Une obligation convertible est une obligation qui présente la particularité de pouvoir, dans certains cas, être remboursée en actions de la société émettrice plutôt qu'en numéraire. Une parité détermine alors le nombre d'actions reçues par obligation détenue. Cette conversion peut être déclenchée à l'initiative de l'émetteur des obligations, à l'initiative du détenteur de l'obligation, ou les deux. Les termes et conditions de l'obligation convertible décrivent qui peut être à l'initiative de la conversion, à quel moment et dans quelles conditions il peut en décider, et à quel moment elle aura effectivement lieu. Le détenteur d'obligations qui sont converties devient alors actionnaire de la société.

Non, vous ne pouvez pas vendre vos obligations à une autre personne. Nous vous conseillons donc de placer une somme à épargner sur une longue durée (plusieurs années). Si vous le souhaitez, vous pouvez faire don de vos obligations à une autre personne pour lui en faire cadeau par exemple. Pour en faire la demande, il suffit de contacter l’équipe support de Lumo par téléphone (05 79 98 01 57) ou par e-mail (adresse accessible à partir de votre compte personnel).

Le seuil minimum est en général à 25 €. Il peut y avoir un plafond de participation maximale par investisseur dans une collecte (en général de l'ordre de 5 % du montant de la collecte. Ce plafond, s'il existe, peut parfois être supprimé au cours de la période de souscription).

Lorsque la collecte est ouverte aux souscriptions, soit il vient compléter le financement déjà réuni par le porteur de projet et parfois la participation d'une banque partenaire, soit il se substitue à une partie de ces financements.

Si vous êtes particulier résident fiscal en France, les intérêts générés par votre placement sont soumis à la "flat tax" de 30%.

Cet impôt est prélevé à la source lors du versement de chaque échéance et se décompose en :

- 12,8 % d'acompte sur l'impôt sur le revenu.

- 17,2 % de prélèvements sociaux.

Vos remboursements et vos intérêts sont versés sur votre compte de paiement Lumo accessible depuis votre espace "Mon compte"sur Lumo. Vous pouvez alors choisir de participer à un nouvel investissement disponible sur le site et/ou de transférer vos avoirs vers un autre compte bancaire de votre choix.

Non, ce placement ne donne droit à aucune réduction d’impôt ou avantage fiscal, ni en termes d’impôt sur le revenu, ni en termes d’impôt sur les sociétés. Ces informations sont communiquées à titre purement informatif et ne constituent ni un conseil ni une recommandation. Nous vous recommandons de vous adresser à vos conseils personnels externes. En France, vous pouvez aussi consulter le site de l’administration pour les particuliers : https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/revenus-de-capitaux-mobiliers-et-plus-values-mobilieres

et pour les personnes morales : www.service-public-pro.fr et https://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3775-PGP.html?identifiant=BOI-RPPM-RCM-20-20120912

Témoignages
Florence S
A investi sur le projet le 31 janvier 2022 17:27
Heureuse de contribuer à la réussite d'un projet de ma région ! Avec Lumo, j'ai trouvé une solution d’investissement utile, transparente et en circuit court, qui me permet de combiner sens et rentabilité à mon épargne.
Marie Jose L
A investi sur le projet le 17 janvier 2022 14:49
INVESTISSEMENT intéressant
Laurent P
A investi sur le projet le 17 janvier 2022 09:11
L'implantation de la centrale solaire ne détruira pas de zone boisée ou agricole
l'investissement est localisé en région bordelaise
Les actualités du projet
01/02/2022
Succès de la collecte

1er février 2022 : date d'émission de la collecte

Nous sommes heureux de vous annoncer le succès de la collecte "Soleil de Bourgailh". C'est à partir de ce jour que votre épargne contribue très concrètement à la transition énergétique, tout en générant des intérêts chaque année.

Bravo aux 42 investisseurs girondins qui ont réalisé un investissement utile, transparent et en circuit-court en faveur de la transition énergétique du territoire.

Une belle victoire pour l’énergie photovoltaïque!

17/01/2022
Ouverture de la collecte

La collecte "Soleil de Bourgailh" ouvre aujourd'hui à 9h !

Développée par JP Energie Environnement, cette future centrale photovoltaïque est située sur la décharge du Bourgailh dans la commune de Pessac, en Gironde (33). 
D’une puissance installée de 5 MW, la centrale solaire permettra une production annuelle estimée à plus de 6 250 MWh, permettant d'économiser près de 240 tonnes de CO2 par an et d’alimenter en électricité verte les besoins de près de 2 500 foyers chaque année. Sa construction débutera en mai 2022 pour une mise en service prévue fin 2022. 

Objectif : 75 000€ d'épargne citoyenne permettant d’associer les riverains à ce projet local tout en s’impliquant dans le développement durable du territoire.


La collecte est réservée aux personnes physiques pouvant justifier d'une taxe d'habitation dans le département de la Gironde (33), de la Charente-Maritime (17), de la Dordogne (24), du Lot-et-Garonne (47) ou des Landes (40). Le plafond par investisseur est initialement fixé à 3 000 euros et pourra être levé dés l'atteinte d'un minimum de 20 investisseurs sur la collecte.

17/01/2022
Fin du plafond par investisseur

La collecte "Soleil de Bourgailh" a ouvert ce matin à 9h, et a déjà recueilli plus de 27 000 euros d'investissement citoyen, soit 36% de l'objectif. 

La participation mimimum requise de 20 investisseurs ayant été atteinte, nous vous informons que le plafond d'investissement, initialement fixé à 3 000€, est désormais levé.

Vous pouvez donc initier ou compléter votre investissement pour le montant de votre choix dès à présent.

Connectez-vous pour accéder à la section des commentaires.
Se connecter
Commentaires
Anonyme
1 juillet 2022 00:47
xxx xxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxx xxxxxxxx xxxxxxx xx xxxx xxxxxxxxxx
Anonyme
1 juillet 2022 00:47
xxx xxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxx xxxxxxxx xxx xx xxxx xxxxxx xxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxxx
xxxxxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx

La collecte est réservée aux personnes physiques pouvant justifier d'une taxe d'habitation dans le département de la Gironde (33), de la Charente-Maritime (17), de la Dordogne (24), du Lot-et-Garonne (47) ou des Landes (40).

Le plafond par investisseur est initialement fixé à 3 000 euros et pourra être levé dés l'atteinte d'un minimum de 20 investisseurs sur la collecte.

La simulation de votre investissement

Pour un investissement de 1 000 euros sur ce projet, il est prévu que vous perceviez 50 euros d'intérêts bruts chaque année pendant 5 ans, puis un versement de 1 000 euros de capital et 50 euros d'intérêts au bout de 5 ans, soit une performance hors fiscalité de +25 % sur la durée du placement.

La structure de financement

L'offre d'investissement porte sur 75 000 euros d'obligations convertibles, d'une valeur nominale de 100 euros, émises par SOLEIA 36 qui a pour projet de construire et d’exploiter cette centrale photovoltaique au sol de 5 MW située sur la commune de Pessac dans le département de la Gironde (33).

Le projet, raccordé au réseau national d’électrification produira l’énergie électrique qui sera vendue à EDF avec une Obligation d’Achat dans le cadre d’un contrat d’achat d’une durée de 20 ans.

Le plan de financement

Le budget total de construction de la centrale solaire est de l'ordre de 5,1 millions d'euros et son financement se répartit comme défini ci-après : 

Prêt bancaire 4 525 000 euros 89 %
Fonds propre 510 000 euros 10 %

Financement participatif

75 000 euros

1 %

Les projections financières

Grâce à la vente de l'électricité produite, l’installation couvre ses frais de fonctionnement (maintenance, assurance, loyers, taxes...), rembourse son prêt bancaire et le financement participatif.

Les projections financières du projet sur 20 ans seront téléchargeables ici.

Les frais pour l'investisseur

Aucun frais sur cette opération.

Les frais pour l'émetteur

Jusqu'à 3% HT appliqués au montant effectivement collecté.

10 746
panneaux
5 MW
de puissance installée
6 250 000 kWh
énergie produite / an
2 500 foyers
alimentés en électricité / an
240 tonnes
eq. CO2 évitées / an