La Meije Hydroélectricité

Objectif atteint et dépassé !

La Grave (05)
Succès !
Collecte terminée
500 000 €
Collectés
328
Investisseurs
25.07.22
Prochain remboursement
Caractéristiques de l'investissement
Taux d'intérêt brut/an
4,50  %
Durée de remboursement
9 ans
Échéances
9
Fréquence de paiement
Chaque année
Remboursement du capital
In fine
Support d'investissement
Obligation

Après une première opération réussie de financement participatif du parc éolien des Brandes dans la Vienne, le groupe UNITe a décidé d’ouvrir au financement participatif la construction de la centrale hydro-électrique de La Meije dans les Hautes Alpes.

Cet aménagement hydroélectrique va utiliser les eaux de La Romanche et les différents ouvrages constitutifs du projet : prise d’eau, conduite forcée et centrale électrique, seront situés sur la commune de La Grave (05).

Avec une prise d’eau à 1 431 m d’altitude et la centrale à 1 318 m, la hauteur de chute sera de 113 m pour un débit maximum de 4 m3/s.

La puissance électrique installée sera de 3 570 kW pour une production moyenne annuelle de 13 580 MWh, soit l’équivalent de la consommation d’électricité spécifique de 5 000 foyers ou la consommation électrique correspondant à l’équivalent de 1 360 tours du monde en voiture électrique.

La longueur de la conduite forcée mesurera 4,2 km avec un diamètre de 1,5 m. L’aménagement fonctionnera au fil de l’eau.

La construction va durer deux ans d’avril 2017 à l'hiver 2018, avec des pauses liées aux conditions climatiques en montagne. Le budget de construction est de l'ordre de 11 M€.

Le groupe UNITe développeur et propriétaire de l’installation a décidé d’ouvrir la construction de la centrale au financement participatif à hauteur de 300 000 € via l’émission d’obligations par la société de projet dédiée. 

La campagne de financement participatif devrait se tenir d’avril à juillet 2017.

En cliquant sur le bouton "J'aime" ci-dessus et en nous laissant vos cordonnées vous serez tenu informés des avancées du projet et du lancement de la campagne de souscription.

Les partenaires du projet
Le porteur de projet

Le groupe UNITe est un groupe familial et producteur indépendant d’électricité à partir d’énergies renouvelables, qui développe depuis 1985 ses activités de conception, maintenance et exploitation de centrales dans l’hydroélectricité, l’éolien et le photovoltaïque et la valorisation de l’électricité renouvelable par le biais des certificats de garantie d’origine. La société UNITe a son siège social à Lyon et est présidée par Hugues ALBANEL, fondateur du groupe et actionnaire majoritaire.

Le groupe UNITe exploite en France des centrales électriques pour une puissance cumulée de 115 MW dont 58 MW appartenant au groupe et 57 MW appartenant à des tiers. Le groupe UNITe a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 25 M€ en 2015.

Le groupe UNITe est un acteur 100 % français avec 74 collaborateurs répartis sur tout le territoire à Lyon, Nantes, dans l’Eure, l’Ariège, le Jura et la Corse, et qui consacre 100% de son activité aux énergies renouvelables et à la transition énergétique.

UNITe est une Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 28 M€.

Le financement bancaire du projet

La banque publique d'investissement BPi France a accordé un prêt de long terme, qui prend en plus en compte la durée des travaux qui vont s'étaler sur 18 mois, pour financer ce projet. BPi France affiche en effet des objectifs ambitieux dans le domaine de la transition énergétique et écologique et en particulier des énergies renouvelables, que ce soit en terme d'apports de fonds propres aux entreprises de développement des énergies renouvelables ou en financement de projet comme c'est le cas ici.

Filiale du Crédit Mutuel Arkéa, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels est spécialisée dans le financement des investissements des PME et dans le financement de projet, en particulier dans le domaine des énergies renouvelables, en partenariat avec BPi France.

Pourquoi faire appel au financement participatif ?

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une présence ancienne d’UNITe sur ce territoire des Hautes Alpes et des bonnes relations nouées au fil des années avec les partenaires locaux. Le groupe UNITe souhaite offrir la possibilité aux citoyens du territoire d’investir dans ce projet et de contribuer ainsi concrètement à la transition énergétique à travers une épargne dans une économie réelle et de proximité.

La Commune de La Grave

Le domaine de La Grave-La Meije est célèbre dans le monde entier pour son spot de ski hors-pistes qui s’étend de 1 500 m à 3 600 m : un téléphérique ,un téléski pour les derniers 400 m, une piste balisée sur le glacier, le reste est à imaginer.

Le site regroupe deux communes et leurs hameaux : La Grave à 1500 m et Villar d’Arène plus en amont, dernier village avant le Col du Lautaret et le versant briançonnais des Hautes-Alpes.

Ces deux communes font partie du Parc National des Ecrins. La Grave est classée parmi les Plus Beaux Villages de France.

L’ensemble des installations liées à la Centrale Hydroélectrique de La Meije se trouve sur la commune de La Grave.

Six projets de centrales sont en cours sur la commune. Ces petits projets bien intégrés dans l’environnement apportent des revenus financiers significatifs aux communes, d’une part via les taxes et d’autre part via des redevances pour l’utilisation des terrains pour le passage des conduites et l’implantation des bâtiments d’exploitation. Concernant le projet d’UNITe, la prise d’eau se fait juste au dessous du village au Petit Pra Bessé et la canalisation suit le chemin communal jusqu’à la station d’épuration où est prévu le bâtiment d’exploitation. La rémunération prévue est indexée sur le chiffre d’affaires.

 

La micro-centrale hydraulique
  • Type de centrale : centrale hydro-électrique de haute chute, turbine de type Pelton
  • Hauteur de chute : 113 m
  • Débit d’équipement : 4 m3/s
  • Puissance électrique : 3 570 kW
  • Budget construction : 11 M€
  • Production (P50) : 13 580 MWh/an
  • Tarif d’achat (H07) : 7,065 c€/kWh pendant 20 ans
Le calendrier des travaux

Eté 2017 : Pose tronçon n°1 conduite forcée + bâtiment centrale hydro-électrique

Hiver 2017-2018 : Travaux électromécaniques et électriques

Eté 2018 : Pose tronçon n°2 conduite forcée + prise d’eau

Automne 2018 : Mise en service de l’installation

Les équipements & fournisseurs
  • Turbines Pelton : 2 turbines de 2 m3/s – Hydrorhom (Bystrice, République Tchèque)

  • Génération électrique : 2 alternateurs 2000 kVA + 2 transformateurs - fournisseur (ville, département ou pays)

  • Centrale hydroélectrique : bâtiment de 150 m2

  • Conduite forcée : 4,2 km de canalisation en fonction de 1,5 m de diamètre fabriquées par PAM Saint-Gobain à Pont-à-Mousson (54)

  • Prise d’eau : grille Coanda (espacement 1 mm) de 17 m

Maître d’œuvre : Hydrowatt (Lyon, 69)

Pose conduite forcée : Rampa TP / SOGEA (Rompon,07)

Génie civil : ISL ingénierie (Lyon, 69), spécialiste des infrastructures & aménagements hydrauliques

Génie électrique : Hydrowatt (Lyon, 69)

Exploitation : Centrale Hydroélectrique de La Meije (Lyon, 69)

Assurances : Courtier Verspiren - Compagnie d’assurance CNA

Quel choix technologique ?

Selon l’association France Hydro-Electricité, le potentiel hydroélectrique de la France pour les nouveaux ouvrages s’élève à 2,9 GW pour 10 000 GWh, essentiellement dans les Alpes, les Pyrénées et le Massif Central.

Construire une nouvelle centrale nécessite cependant de combiner une exploitation énergétique optimale du site avec les enjeux environnementaux locaux et les autres usages de l’eau, usages historiques ou voulus par les habitants dans le cadre d’un nouvel aménagement.

C’est cette préoccupation qui a conduit aux arbitrages techniques parmi les différentes variantes étudiées par l’équipe d’Hydrowatt / UNITe avec les élus locaux, en concertation avec les riverains, les usagers de l’eau et les associations.

L’insertion de la prise d’eau, l’ajustement du tracé de la conduite forcée, le dimensionnement retenu et les débits réservés permettent d'optimiser la production d’électricité renouvelable avec un impact écologique réduit (préservation d’espèces et d’habitats patrimoniaux présents, réduction de l’impact paysager, préservation des usages de l’eau).

Droit d’eau & hydrologie

Cours d’eau : La Romanche, sur la commune de La Grave

  • Bassin versant : 112 km2
  • Droit d'eau : 40 ans à compter du 11/07/16
  • Puissance Maximale Brute (PMB) : 4 434 kW
  • Débit moyen inter-annuel : 3,82 m3/s (station de référence à Mizoën)

Débits réservés :

  • 430 l/s de septembre à juin, soit 11% du débit moyen
  • 860 l/s en juillet & août (rafting), soit 22% du débit moyen

Bail emphytéotique pour la prise d’eau : 75 ans avec la Mairie de La Grave, 40 ans avec un propriétaire privé

 

Vos questions, nos réponses
L’obligation est un titre de créance (un « titre de dette » du point de vue de l’emprunteur) qui représente une fraction de l’emprunt contracté par une entreprise ou une collectivité publique. Le détenteur de l’obligation -appelé obligataire- perçoit des intérêts qui lui sont versés régulièrement jusqu’à échéance de l’obligation. Le capital lui est remboursé en partie à l'occasion de chaque échéance, ou à l'échéance de l’obligation.

Non, vous ne pouvez pas vendre vos obligations à une autre personne. Nous vous conseillons donc de placer une somme à épargner sur une longue durée (plusieurs années). Si vous le souhaitez, vous pouvez faire don de vos obligations à une autre personne pour lui en faire cadeau par exemple. Pour en faire la demande, il suffit de contacter l’équipe support de Lumo par téléphone (05 79 98 01 57) ou par e-mail (adresse accessible à partir de votre compte personnel).

Le seuil minimum est en général à 25 €. Il peut y avoir un plafond de participation maximale par investisseur dans une collecte (en général de l'ordre de 5 % du montant de la collecte. Ce plafond, s'il existe, peut parfois être supprimé au cours de la période de souscription).

Lorsque la collecte est ouverte aux souscriptions, soit il vient compléter le financement déjà réuni par le porteur de projet et parfois la participation d'une banque partenaire, soit il se substitue à une partie de ces financements.

Vos remboursements et vos intérêts sont versés sur votre compte de paiement Lumo accessible depuis votre espace "Mon compte"sur Lumo. Vous pouvez alors choisir de participer à un nouvel investissement disponible sur le site et/ou de transférer vos avoirs vers un autre compte bancaire de votre choix.

Si vous êtes particulier résident fiscal en France, les intérêts générés par votre placement sont soumis à la "flat tax" de 30%.

Cet impôt est prélevé à la source lors du versement de chaque échéance et se décompose en :

- 12,8 % d'acompte sur l'impôt sur le revenu.

- 17,2 % de prélèvements sociaux.

Non, ce placement ne donne droit à aucune réduction d’impôt ou avantage fiscal, ni en termes d’impôt sur le revenu, ni en termes d’impôt sur les sociétés. Ces informations sont communiquées à titre purement informatif et ne constituent ni un conseil ni une recommandation. Nous vous recommandons de vous adresser à vos conseils personnels externes. En France, vous pouvez aussi consulter le site de l’administration pour les particuliers : https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/revenus-de-capitaux-mobiliers-et-plus-values-mobilieres

et pour les personnes morales : www.service-public-pro.fr et https://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3775-PGP.html?identifiant=BOI-RPPM-RCM-20-20120912

Témoignages
Il n'y a pas encore de témoignages sur ce projet.
Les actualités du projet
12/06/2017
Les travaux ont commencé

Les travaux ont commencé !

    

Les travaux de construction pour la centrale hydroélectrique de La Meije ont commencé sur la commune de la Grave.

 

     

Les tuyaux en fonte de la conduite forcée commencent à arriver, en direct de Saint-Gobain Pont-à-Mousson : il y aura en tout 526 morceux de 8 m de long chacun.

    

   

Il y a deux diamètres : 1600 mm et 1400 mm afin de pouvoir les emboîter les uns dans les autres pour le transport et ainsi économiser les coûts de transport.

    

"Déboîtement des tuyaux de la conduite forcée"

     

Il est prévu de poser la moitié du linéaire cette année (soit 2,1 km) avec les plus gros tubes sur le tronçon du bas, côté centrale hydroélectrique, et l’autre moitié la saison prochaine sur le tronçon du haut du côté de la prise d’eau avec les tuyaux du plus petit diamètre.

   

Ici de quoi faire prendre les nécessaires virages
à la conduite forcée.

     

Ces tuyaux, plus petits, sont prévus pour remplacer le réseau d’assainissement actuellement en place et qu’il va falloir remplacer au fur et à mesure de l’avancement des travaux car il suit sur tout le parcours le tracé de la future conduite forcée.

 

Pour assurer la continuité du service d’assainissement, les eaux usées sont pompées puis renvoyées à l’aval du chantier afin de rejoindre le réseau en place. Cette manipulation se fait elle aussi et au fur et mesure de l’avancement du chantier.

  

Merci à Pierre Bonicel, directeur du projet La Romanche La Grave, pour les photos du chantier et les explications

07/06/2017
Les deux tiers de l'objectif du projet ont été collecté

Les deux tiers de l'objectif du projet ont été collecté

 

En effet, la barre des 200 000 euros vient d'être dépassée à 34 jours de la fin de la collecte.  Bravo aux 154 premiers éco-investisseurs qui ont participé. Mais pas de précipitation, l'objectif est de 300 000 euros. Donc on garde la tête froide et on partage l'information.

18/04/2017
Retour de réunion à La Meije

Vous êtiez une cinquantaine de personnes à participer à la réunion d'information à La Meije ce 12 Avril 2017.  Pour les absents, voici les thématiques qui ont été abordé par l'équipe de Lumo :

- Pourquoi Lumo, pourquoi le financement participatif des énergies renouvelables (EnR) ?

- Une épargne dans les EnR: comment ça marche ?

- L’approche retenue par Lumo: circuit-courtet conditions connues d’avance

- L’offre de Hydrowatt/ UNITe pour le financement participatif de la centrale hydroélectrique de La Meije

- Une participation au delà du simple aspect financier

En ce qui concerne UNITe, après s'être présentés et avoir présenté leurs différents travaux, ils ont détaillé les différentes phases du projet ainsi que les bénéfices du financement participatif.

Pour en savoir plus au sujet de la présentation de Lumo et de la présentation de UNITe

18/04/2017
La construction de la centrale hydroélectrique démarre à La Meije par Dauphiné Libéré

Alex Raguet, fondateur de Lumo, à la réunion d'information de La Meije au sujet du démarage de la construction de la centrale hydroélectrique

Le quotidien Dauphiné Libéré a rédigé un article au sujet du démarrage du chantier de la centrale hydroélectrique de La Meije.

Lire intégralement l'article

10/04/2017
Rappel : 12 avril - réunion d’information sur la centrale hydro de La Meije (05)

Rappel : 12 avril - réunion d’information
sur la centrale hydro de La Meije (05)

 

A l'occasion du démarrage des travaux, une réunion d'information sur les travaux et le financement participatif de la centrale hydroélectrique de La Meije se tiendra le mercredi 12 avril à partir de 18h à la mairie de La Grave (et non pas la salle des fêtes comme annoncé initialement), en présence d'Hydrowatt (UNITe) et de Lumo.

28/03/2017
Réunion d'information 12 avril

Réunion d'information
à La Grave le 12 avril

A l'occasion du démarrage des travaux, une réunion d'information sur les travaux et le financement participatif de la centrale hydroélectrique de La Meije se tiendra le mercredi 12 avril à partir de 18h à la salle des fêtes de La Grave, en présence d'Hydrowatt (UNITe) et de Lumo.

   

14/03/2017
Le projet est ouvert à la souscription

Le projet DE La MEIJE est ouvert à la souscription !

Voilà, les derniers réglages ont été effectués. Ce projet vous est désormais ouvert.

13/03/2017
Ouverture imminente de la souscription

Ouverture imminente de la souscription

Nous sommes en train de travailler aux derniers détails .... vous allez donc avoir très bientôt accès à ce nouveau projet hydroélectrique sur lequel plus de cinquante d'entre vous ont déjà manifesté leur soutien.

Connectez-vous pour accéder à la section des commentaires.
Se connecter
Commentaires
Anonyme
20 mai 2022 05:51
xxx xxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxx xxxxxxxx xxxxxxx xx xxxx xxxxxxxxxx
Anonyme
20 mai 2022 05:51
xxx xxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxx xxxxxxxx xxx xx xxxx xxxxxx xxx xxxxxxxxx xxxxxxxxxxx
xxxxxxxx xxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx
La société d'exploitation

La société Centrale Hydroélectrique La Meije (ex. Cenne Energies Nouvelles) a été créée il y a dix ans par Hugues Albanel, qui est également Président du Directoire du groupe UNITe, pour porter le développement d'un projet hydroélectrique de grande envergure. Lorsque l'occasion s'est présentée de loger le projet de la Centrale Hydroélectrique de La Meije dans cette structure, il n'a pas hésité. C’est une Sarl en cours de transformation en SAS afin de pouvoir réaliser de la campagne de financement participatif sous forme d’obligations via Lumo.

Le schéma ci-dessous situe la société de projet dans le groupe UNITe et par rapport à ses autres partenaires.

Pour plus d’informations, consultez safiche d'identité sur société.com.

Le plan de financement 
Fonds propres : groupe UNITe 3 380 000 € 29 %
Financement participatif    300 000 € 3 %
Prêt bancaire : 50% BPi France - 50% ARKEA  7  643 000 € 68 %
Total 1 1 323 000 € 100 %
Les projections financières

Grâce à la vente de l'électricité produite, l’installation couvre ses frais de fonctionnement (maintenance, assurance, taxes...), rembourse son prêt bancaire et le financement participatif.

Le taux de rendement interne à 30 ans du projet est de 6% en P90.

Les projections financières du projet sur 20 ans sont disponibles ici.

Le budget de l'installation 

Le budget prévisionnel du projet se répartit comme suit :

Conduite forcée et prise d'eau : 59%

Fourniture et pose des 4,2 km de conduite, équipements et génie civil pour la prise d'eau

Raccordement électrique : 17%

Equipements électro-mécaniques : 13%

Turbines, alternateurs & co, bâtiment (150 m2)

Etudes & travaux préalables : 5%

Frais juridiques & financiers : 6%