Le blog des investisseurs responsables

Publié le 25 novembre 2022 | par Juliette Roussel.

Le Green Friday

Le Green Friday est un événement citoyen créé en 2017 anti Black Friday, qui lui, a lieu chaque année le dernier vendredi de novembre. Le Black Friday est la grande messe du consumérisme, à laquelle plusieurs enseignes commerciales cassent les prix sur leurs produits afin de vider leurs stocks. Tradition nous venant des Etats-Unis, elle promeut un modèle économique consumériste  insoutenable au niveau environnemental : produire toujours plus, au risque d’en voir pâtir la planète. Le Green Friday est un mouvement pour dire stop à cette hyperconsommation autodestructrice et complètement déconnectée des coûts sociaux et environnementaux.  Le but est de sensibiliser les citoyens à une consommation plus responsable et d’appeler à plus de sobriété dans nos choix d’achat.

 

Quelles solutions ?

La volonté est de participer à limiter le gaspillage en encourageant les consommateurs à réparer plutôt qu’acheter, à donner plutôt que jeter, à acheter d’occasion plutôt que neuf, ou à consommer seulement si l’on en a vraiment besoin.

L’industrie textile européenne jette 4 millions de tonnes de vêtements par an, neufs ou usagés, sur les 5 millions de tonnes mises sur le marché. Davantage de vêtements pourraient être recyclés.

 

Le secteur de l'habillement est au deuxième rang mondial en termes d'impact sur l'environnement.

Marc Tabela, eurodéputé belge

 

En France, une personne achète en moyenne 30 kg de textile par an mais seuls 2,5 kg par an et par personne sont recyclés. Un vêtement n'est porté en moyenne que 7 à 10 fois.

 

En 2018 le mouvement s’agrandit

Pour défendre sa vision, l’association Green Friday, qui compte aujourd’hui plus d’une centaine d’adhérents, a déposé la marque « Green Friday© ».

Avec comme membres fondateurs de l'association : Altermundi, Dreamact, ENVIE, le REFER.

 

Il ne s’agit plus d’être fort mais d’accepter que nous sommes vulnérables.

Jeremy Rifkin, essayiste américain et spécialiste de prospective

Par exemple, Jeremy Rifkin, essayiste américain et spécialiste de prospective, recommande que nous apprenions à passer de la croissance à la floraison, c’est-à-dire du capital financier au capital écologique.

Ce qu'il entend par une société orientée résilience, c'est passer :

  • De la productivité à la régénérabilité.
  • Du Produit Intérieur Brut à l’Indice de Qualité de Vie.
  • Des externalités négatives à la circularité.
  • De la propriété à l’accès.
  • Du marché au réseau.
  • Des grandes compagnies aux entreprises de taille moyenne coopératives.
  • D’une économie verticale à une économie plus horizontale.
  • De la propriété intellectuelle à l’open source.
  • De la globalisation à la géolocalisation.

 

Pour en savoir plus, découvrez les opérations écoresponsables organisées dans le cadre du Green Friday© en France et en Europe.

La presse en parle !

Voir la vidéo Green Friday, à la recherche des placements verts.

 

Collectivement, nos actions et nos habitudes peuvent avoir énormément d’impact. 

Financez la transition écologique grâce à Lumo, découvrez nos projets responsables en cours

 

Cet article ne doit en aucun cas s'apparenter à un conseil en investissement ou une recommandation d'acheter, de vendre ou de continuer à détenir un investissement ou un placement. Lumo Investissements ne saurait être tenu responsable d'une décision d'investissement ou de désinvestissement sur la base de cet article.