• 0

Fiscalité de votre épargne / dispense de prélèvement

  • Fiscalité de votre épargne / dispense de prélèvement

Les intérêts générés par votre placement sont assujettis à deux types de prélèvements fiscaux

  • Les contributions sociales

Destinées au financement de la protection sociale, elles sont obligatoires. Ces contributions sociales s’élèvent à 15,5 % du montant brut de vos intérêts et sont prélevées à la source.

  • Le barème progressif de l’impôt sur le revenu

Les intérêts de votre placement sont imposés selon le barème progressif de l’impôt sur le revenu, comme l’ensemble de vos autres revenus (salaires, pensions, etc.). Un acompte de 24 % est prélevé sur les intérêts lors du versement. Ils sont ensuite soumis à l’imposition sur le revenu, déduction faite de l’acompte. Si votre taux marginal d’imposition est inférieur à 24 %, le trop perçu par l’administration fiscale vous sera restitué.

Les contributions sociales sont prélevées quel que soit le montant des revenus de l’épargnant. Vous ne pouvez donc pas en être dispensé(e).

Néanmoins, pour les revenus du patrimoine soumis au barème progressif de l'impôt sur le revenu, la contribution sociale généralisée (CSG) est déductible du revenu imposable de l'année de son paiement à hauteur de 5,1 %.

Par contre, vous pouvez demander à être dispensé(e) du prélèvement de l’acompte de 24 % si votre revenu fiscal de référence n’excède pas 25 000 € (pour un célibataire) ou 50 000 € (pour un couple). Pour cela il faut télécharger la demande de dispense de prélèvement à la source, la compléter, la signer et ensuite la charger sur votre compte Lumo (MON COMPTE / MES DONNEES / MES DOCUMENTS) avant le 30 novembre.

Il n'y a aucun commentaire sur cet article.
Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires