• 0

Projet participatif, projet citoyen : c’est quoi la différence ?

  • Projet participatif, projet citoyen : c’est quoi la différence ?

En France, le monde de la production d’énergie renouvelable s’ouvre peu à peu aux citoyens. Aujourd’hui, participer à la réalisation d’un projet d’énergie renouvelable (une toiture solaire, une éolienne…) c’est possible ! Cette participation au développement des énergies propres sur notre territoire prend le plus souvent deux formes : une participation au financement du projet, on parle alors de « projet participatif », ou une participation au financement ET à la gestion du projet, on parle ainsi de « projet citoyen ».

Petite explication sur la différence entre les deux modèles...

Le projet participatiF

Le projet de production d’énergie renouvelable est développé par un porteur de projet qui ouvre le financement du projet aux citoyens. Ils participent grâce à un site internet de financement participatif qui leur permet de choisir le projet qu'ils financent. En général, le projet participatif ne propose pas d'implication citoyenne dans la gouvernance du projet.

Le projet citoyeN

L’initiative est souvent d’origine citoyenne. Les fonds propres nécessaires à la réalisation du projet (20 à 30 % du budget total) sont en partie détenus par les citoyens. Le projet est également financé par prêt bancaire.

Deux modèles complémentaireS

Le degré d’implication du citoyen-investisseur dans le projet dépend ainsi de la nature de sa participation. S’il souhaite soutenir le développement des énergies renouvelables grâce à son épargne, le projet participatif est tout à fait adapté. Le projet citoyen répondra quant à lui aux attentes d’une personne souhaitant s’impliquer également dans la réalisation et l’exploitation du projet une fois en place.

Dans les deux cas la participation au financement facilite la désirabilité du projet par les citoyens. Elle est à l'origine d'une sensibilisation aux enjeux de production, de consommation et d’économie des ressources d’énergie voire même une évolution positive des comportements des citoyens contributeurs (cf document de travail de l'IDDRI).

Les deux approches sont très complémentaires. On peut très bien imaginer un petit projet éolien porté par des citoyens qui investissent en fonds propres et cofinancé par d’autres citoyens via du financement participatif et par une banque !

Un projet citoyen ET participatif ça donne quoi ? Un projet méga participatif  ;)

Il n'y a aucun commentaire sur cet article.
Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires