• 0

Focus sur l'épargne verte

  • Focus sur l'épargne verte

4 tonnes de CO2, c’est l’impact de 6000 euros placés sur une assurance vi

Eh oui, l’argent que vous confiez à votre banque ne dort pas dans ses coffres en attendant que vous en ayez besoin ! Il finance souvent des activités économiques qui émettent des gaz à effet de serre. L’impact climatique de votre épargne varie en fonction de la nature de vos produits financiers et de votre banque. Certains produits d’épargne sont génériques (Livret A, Livret DD, FCP Action), leur impact environnemental ne dépend pas de la banque où ils ont été souscrits.

Visitez le site epargneclimat.com pour calculer l’empreinte écologique de votre épargne. Vous pourriez être surpris(e) !

Depuis la création de Lumo, les épargnants ont contribué à produire environ 150 000 kWh d’énergie verte. Soit la consommation annuelle en électricité spécifique de 54 foyers

Depuis 2012 deux projets d’énergie solaire ont été financés par les internautes sur le site : Lumière Nouvelle d’Esnandes en juin 2012 et Lumière Nouvelle d’Aytré en novembre 2013. Le premier a produit près de 66 000 kWh depuis sa mise en service et le second environ 82 000 kWh !

Bien plus conséquents, les projets développés par SERGIES dans la Vienne et actuellement en cours d’investissement participatif produiront chacun entre 270 000 et 280 000 kWh d’énergie verte chaque année. Soit 12,5 fois plus que le tout premier projet !

En Allemagne, plus de 51 % des nouvelles installations d’énergies renouvelables appartiennent aux citoyens

Dès 2000, des particuliers allemands se sont regroupés en coopératives pour monter leurs propres projets d’énergie renouvelable. Ils ont été pionniers des mouvements d’énergie citoyenne en Europe. Depuis, le nombre de coopératives d’énergie citoyenne n’a cessé d’augmenter, passant de 66 en 2001 à 890 en 2014. Résultat : 51 % de l’ensemble des installations d’électricité renouvelable mises en service en Allemagne entre 2000 et 2010 appartenaient aux particuliers (40 % du parc) et aux agriculteurs locaux (11 % du parc).

Pour en savoir plus sur les modèles participatifs en Allemagne nous vous invitons à lire le mémo de l’Office franco-allemand pour les énergies renouvelables.

Il n'y a aucun commentaire sur cet article.
Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires