• 0

Oui à l'arrondi !

  • Oui à l'arrondi !

Au cours d'un séjour au Mexique en 2005 Pierre-Emmanuel Grange découvre el redondeo (en français : l'arrondi), une forme de don originale qui consiste à arrondir le montant de son ticket de caisse au peso supérieur et faire don de la différence à une association.

Cette pratique appartient à la famille de la générosité embarquée qui pourrait se définir comme de petits dons spontanés intégrés aux actes rythmant notre quotidien (paiement à la caisse du supermarché, virement du salaire, paiement en ligne etc. ).

Séduit par l'initiative, Pierre-Emmanuel Grange décide d'exporter el redondeo -qui deviendra l'arrondi- en France et de « devenir Mme Chirac 2.0 ».

En 2009, il crée alors MicroDon, une entreprise sociale spécialisée dans le développement d'outils de collecte pour les associations.

MicroDon met en place dès 2010 l'arrondi sur salaire. Les salariés des entreprises partenaires (une vingtaine en France pour le moment, soit 30 000 salariés concernés) peuvent verser de façon automatisée une partie de leur salaire net à une association parmi les 30 référencées par MicroDon. Par exemple, un salarié de La Française des jeux -entreprise partnaire du don sur salaire- qui touche 1712 € nets par mois (salaire médian en France en 2011) peut demander un arrondi à 1710 €. Les 2 € restants sont quant à eux reversés à l'association de son choix. Son employeur verse lui aussi 2 € ce qui revient à doubler le don fait par le salarié, une pratique de co-solidarité qui sensibilise et rassemble employés et patrons autour d'une cause commune.

Au Royaume-Uni, le don sur salaire (payroll giving) se pratique depuis 25 ans et permet chaque année de collecter 107 millions de livres sterling auprès de 700 000 employés !

Depuis quelques mois, l'arrondi investit également les caisses de nos supermarchés. Un partenariat entre MicroDon et Franprix a été lancé en septembre 2013. Les clients de 146 magasins franciliens de l'enseigne peuvent déjà demander l'arrondi (à l'euro supérieur) à leur passage en caisse.

Comment ça marche ? Prenons un exemple. Vos achats s'élèvent à 20,18 €, vous décidez de régler 21 €, les 82 centimes supplémentaires sont alors reversés à une antenne locale de la Croix rouge française ou du Secours populaire pour financer des actions à proximité du point de vente.

Pour savoir si un magasin pratique l'arrondi, un seul repère : le rond bleu au bonhomme blanc !

Pratique, rapide est accessible, cette forme de ''micro-générosité'' pourrait permettre de collecter à elle seule 5 millions d'euros par an selon les dirigeants de MicroDon.

Espérons que cette initiative, pour l'instant concentrée sur Paris, se développera prochainement en province !

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site web de l'entreprise MicroDon ou le site web de l'arrondi. Et bravo à Pierré & l'équipe MicroDon !!

Il n'y a aucun commentaire sur cet article.
Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires