• 0

Cultivez pour mieux partager

  • Cultivez pour mieux partager

Faire de leur ville un immense jardin partagé, c’est le défi fou que se sont lancé deux habitantes de la ville de Todmorden, au Nord de l’Angleterre. En 2008, alors que la crise pointe le bout de son nez, elles constatent que leurs concitoyens n’ont plus les moyens de s’approvisionner en fruits et légumes frais. Elles décident alors d’ouvrir les portes de leurs jardins et de partager leurs cultures. L'initiative plait, très vite d’autres habitants font de même et le mouvement « Incredible edible » - en français : Incroyables comestibles - naît.

La démarche séduit et fait peu à peu son petit bonhomme de chemin. Chaque jour voit se former de nouvelles communautés de jardiniers citoyens. En peu de temps ce mouvement a germé dans le monde entier : on retrouve par exemple des communautés en Europe, au Canada, aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Australie, au Japon mais aussi en Afrique ! Les premières « incroyables jardinières » françaises ont vu le jour en Alsace en avril 2012.

À La Rochelle, le mouvement a été initié par Matthieu Vigerie et Émilie Clémentel qui se sont rencontrés lors d’un forum organisé par Graines d’Aunis en transition. De cette rencontre a émergé la volonté de lancer le mouvement citoyen dans notre jolie ville. En septembre 2012 ils valorisent un premier terrain à Aytré en le transformant en potager à partager. L’initiative intrigue, interpelle les habitants du quartier, certains prêtent du matériel. Les deux compères continuent sur leur lancée. Quelques riverains les suivent dans l’aventure, mais le mouvement ne prend pas complètement. Matthieu prend alors les choses en main et décide de mettre en place des ateliers de désassemblage de palettes, qui deviendront très vite des ateliers de création de jardinières. L’initiative séduit et en 2013 le mouvement prend une nouvelle dimension.

Aujourd’hui l’agglomération rochelaise fourmille d’initiatives citoyennes et les jardinières, toujours plus nombreuses, viennent égayer nos quartiers. Les citoyens à l’origine de l’installation des jardinières deviennent des parrains/marraines de celles-ci et sont responsables de leur entretien. Les riverains, quant à eux, peuvent récolter librement les fruits, légumes et autres plantes aromatiques cultivés. Ces jardiniers bénévoles n’ont pas pour autant vocation à remplacer les producteurs locaux, ils espèrent par-dessous tout sensibiliser la population à l’agriculture locale et aux circuits-courts. En cultivant la terre, ils mettent en place un réseau communautaire de partage et tissent le lien social, vital pour l’être humain…

>> Mais comment reconnaître une jardinière Incroyables comestibles ? C’est très simple : elle est accompagnée d’une pancarte « nourriture à partager » !

Pour plus d’informations :

Rendez-vous sur la page Facebook Incroyables Comestibles La Rochelle et ses Environs.

Les habitants de Nieul-sur-Mer ont récemment installé leurs premières jardinières : découvrez leur blog !

Le mouvement international a aussi son site : incredible-edible.info.

Découvrez l’histoire de la création du mouvement Incredible edible en Angleterre et le lancement du mouvement en France racontés par Jean Michel Herbillon.

Il n'y a aucun commentaire sur cet article.
Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires