Parc Éolien de Lavausseau - Benassay

Communes de Lavausseau et Benassay (86)

Pour voir toutes les informations de ce projet,
vous devez avoir un profil validé.
Financé
Production d'énergie verte :
48 000 000 kWh/an
Consommation de
17 778 foyers
Émission de CO2 évitée :
3 840 tonnes

Opération réservée

 Le projet de parc éolien de Lavausseau - Benassay est une réalisation du groupe VALOREM, producteur indépendant d'énergies vertes et l'un des pionniers de l'éolien en France.

Il est situé dans la Vienne (86), sur les communes de Lavausseau et de Benassay.

VALOREM le développe en étroite relation avec les élus des deux communes, qui ont également souhaité qu'un financement participatif soit mis en place.

Le parc devrait comporter 5 éoliennes d'une puissance unitaire de 3 à 3,6MW, pour une puissance de 15 à 18MW, et une production moyenne annuelle d'environ 50 000 000 kWh d’électricité renouvelable, ce qui représente la consommation électrique d'environ 17 700 foyers (en électricité spécifique, hors eau chaude et chauffage).

La souscription, prévue en novembre prochain, sera réservée en priorité aux habitants de la communauté de communes du Haut Poitou pendant six semaines et sera élargie le 16 décembre 2017 au reste du département de La Vienne et aux départements limitrophes (Charente, Indre, Indre-et-Loire, Maine-et-Loire, Deux-Sèvres et Haute-Vienne). 

      Projet labellisé FPCV

La carte du projet

Ils ont épargnés sur ce projet !

37 éco-épargnants se sont déjà investis.

  • André

    André

  • Jmg

    Jmg

  • Lumonaute

    Lumonaute

  • Nicolas

    Nicolas

  • Fabrice

    Fabrice

  • Romuald

    Romuald

  • Destinée

    Destinée

  • Lumonaute

    Lumonaute

  • Julien

    Julien

  • Damoi

    Damoi

  • Lumonaute

    Lumonaute

  • Lumonaute

    Lumonaute

  • Paul Mauget

    Paul Mauget

  • Les Briauds

    Les Briauds

  • Daa

    Daa

  • Lumonaute

    Lumonaute

  • Baptiste

    Baptiste

  • Lumonaute

    Lumonaute

  • Fabmad

    Fabmad

  • Patricia

    Patricia

  • Arnaud

    Arnaud

  • Dorota

    Dorota

  • Thibaud

    Thibaud

  • Lumonaute

    Lumonaute

  • Lumonaute

    Lumonaute

  • Odile

    Odile

  • Laurent

    Laurent

  • Pampam

    Pampam

  • Guy

    Guy

  • Jacques

    Jacques

  • Lumonaute

    Lumonaute

Voir +
03janvier 2018

CLÔTURE ANTICIPEE

L'objectif étant atteint et l'ensemble des fonds collectés,  la date de clôture et d'émission a été avancée au mercredi 3 janvier 2018. Les fonds investis commenceront donc à générer des intérêts à compter de cette date. 

27décembre 2017

L’étude environnementale

Pendant un cycle biologique annuel, des spécialistes vont recenser les différentes espèces, enregistrer leur occupation du site et analyser les impacts potentiels du futur parc éolien. Cette étude ayant débutée, vous pouvez déjà croiser des naturalistes aux abords des zones d’étude, en train d’effectuer des relevés de terrain et d’observer les espèces présentes selon les saisons. Le déroulement d’une étude naturaliste s’organise autour de 3 grands thèmes.

Les oiseaux

Des ornithologues interviendront au lever du jour pour réaliser des observations durant une année. Selon la saison, la fréquence des visites varie d’une tous les mois à une tous les 15 jours.

Les chauves-souris

Des chiroptérologues viendront travailler depuis le coucher du soleil et durant les quatre premières heures de la nuit. Equipés d’instruments de mesure spécifiques, ils écoutent les ultrasons des chauves-souris afin de les identifier. Ils se déplacent généralement en voiture et sont susceptibles de parcourir certains secteurs à pied, équipés de lampes torches. Des visites nocturnes seront réalisées entre mars et octobre. Une fois par an, au mois de juin ou de juillet, nos chiroptérologues rendent visites aux riverains durant la journée afin de chercher les chauves-souris au repos dans les bâtiments les plus proches.

    

   

La flore et la petite faune

Pour finir, des botanistes et des spécialistes de la faune viennent inventorier les plantes et les animaux terrestres (amphibiens, insectes, reptiles, etc.). Ils parcourent le secteur à pied durant la journée. L’opération est répétée durant le printemps et le début de l’été.

Une fois l’ensemble de ces études terminées Valorem étudiera l’implantation du parc la plus adaptée par rapport aux évolutions du territoire depuis 2005. Il est possible que l’implantation définie en 2006 évolue à la marge. 

20décembre 2017

L’étude acoustique

La loi française en matière sonore est extrêmement ferme et respectueuse des riverains des parcs éoliens. Au niveau des habitations les plus proches, l’émergence sonore générée par les éoliennes ne doit pas être supérieure à 5 décibels le jour et 3 décibels la nuit par rapport au bruit initial avant l’implantation des turbines. La réalisation d’une campagne de mesures acoustiques après la mise en service du parc éolien permet de confirmer le respect de cette réglementation.

  

   

Au préalable, il nous faut connaître avec précision le niveau de bruit ambiant existant actuellement. Pour cela, des sonomètres vont être installés dans les 14 habitations proches de la zone d’étude, sous réserve de l’accord de leurs propriétaires.

   

13décembre 2017

L’étude paysagère

Valorem a missionné un bureau d’études pour analyser le paysage autour du site. En se basant sur des aires d’étude élargies, le paysagiste a notamment : 1. Analysé les éléments structurant du paysage ; 2. Recensé le patrimoine culturel (églises, châteaux...) et les voies de communication fréquentées ; 3. Inventorié les projets et parcs éoliens aux alentours ; 4. Pris en compte le bâti ; 5. Déterminé les points de vue emblématiques;

Grâce à cette étude, il propose ensuite des scénarios d’implantation intégrant au mieux les éoliennes à leur territoire.

   

   

06décembre 2017

L’ensemble des études ayant été réalisées en 2004/2005, il est nécessaire de les réactualiser dans leur l’ensemble. En analysant précisément les spécificités du territoire et ses évolutions, ces études permettront de déterminer les caractéristiques du parc (nombre d’éoliennes, localisation, dimensions) tout en veillant à leur adéquation avec le territoire. Afin d’assurer leur objectivité, elles sont réalisées par des bureaux d’études ou experts indépendants.

    

Le potentiel éolien

Un mât de mesure a été installé pendant plusieurs années sur une parcelle agricole de la commune de Lavausseau afin d’évaluer le gisement du site.

Equipé d’anémomètres et de girouettes, ce mât a enregistré les vitesses et directions du vent à plusieurs altitudes, pendant deux ans. Les données récoltées permettent de déterminer la vitesse moyenne du vent à hauteur des pales de l’éolienne et donc de prévoir la production électrique du futur parc.

  

29novembre 2017

Installation d’un mât de mesures éolien

Pour préparer le financement du projet, un mât de mesures est installé à l’emplacement du futur parc éolien. D’une hauteur de 115 mètres, ce mât équipé d’anémomètres et de girouettes permet d’obtenir des données de vent fiables à l’emplacement précis du futur parc sur une durée minimale d’un an.

    

    

22novembre 2017

Un projet de longue date

En 2003, la société VALOREM a rencontré pour la première fois les élus de Lavausseau, Benassay et Jazeneuil pour envisager le développement d’un projet éolien sur leurs communes. Avec leur accord, une zone a été identifiée comme propice et les études de faisabilité ont été lancées. Elles ont permis de définir une implantation potentielle et une demande de Permis de construire a ensuite été déposée en Préfecture en 2006.

La réglementation sur la contrainte Météo France ayant été modifiée, Valorem souhaite aujourd’hui déposer une nouvelle demande de Permis de construire. C’est dans ce nouveau contexte que nous avons décidé de relancer l’ensemble des études environnementales.