Publié le 21 septembre 2020 | par Olivier H.

Le plan "France Relance", et vous?

Dans le droit fil du dispositif des PGE (Prêts Garantis par l’État) qui avait pour objectif de « soulager » au plus vite les trésoreries des entreprises mises à mal par la crise sanitaire, l’état prévoit dans son plan « France Relance » un volet consacré à un renforcement durable des fonds propres des TPE, PME et ETI. Ces mêmes entreprises qui constituent le cœur de l’économie et de l’emploi en France, ont aujourd’hui besoin de ce volet pour s’inscrire dans la pérennité.

De quoi s’agit-il ?

Ce plan met en avant une ambition particulière qui a naturellement attiré notre attention !

Comme nous le rappelle le Président de la République : « La France de 2030 devra être plus verte, plus respectueuse du climat. C’est pourquoi France Relance vise à accélérer la conversion écologique de notre économie et de notre tissu productif ».

Les dispositifs envisagés sont un peu techniques mais pour faire simple, résumons ainsi :

Le plan prévoit la création d’un label « France Relance » permettant d’identifier les fonds d’investissements qui répondent à ce cahier des charges. Ces derniers pourraient alors souscrire à des instruments de fonds propres - ou quasi-fonds propres- qui permettront aux entreprises d’accéder à des ressources supplémentaires en capital tout en minimisant l’effet de dilution. Ces fonds bénéficieraient alors d’une garantie de l’état à hauteur de 90%. Cette garantie réduisant considérablement le risque, les particuliers pourraient également être enclins à investir leur épargne dans ces fonds labélisés.

Et si vous pouviez y prendre part grâce aux plateformes de financement participatif ?

De même que le financement participatif avait été initialement omis des pouvoirs publics lors du lancement du dispositif PGE (ce qui a été corrigé depuis et 8 plateformes en ont distribué), il est de nouveau « l’oublié » « France Relance ».

Mais nous n’allons pas rester sur le banc de touche !
Nous nous sommes donc rapprochés de nos associations professionnelles pour nous assurer que des discussions étaient bien engagées afin que les plateformes puissent aussi intervenir sur ce nouveau dispositif.

Nous pensons que les plateformes ont un rôle à jouer car il s’agit ici d’orienter - et de bien orienter - l’épargne des Français – ce qui n’est autre que notre mission depuis plus de 8 ans !

Notre point de vue : permettre aux plateformes d’être « labellisatrices » des supports d’investissement qu’elles proposent à leurs utilisateurs lorsqu’ils correspondent aux attentes du plan « France Relance », et qu’ils soient ainsi assortis de la même garantie de l’état ;

Les plateformes ont deux grandes valeurs ajoutées qui viennent corroborer cette idée :

En premier lieu, elles créent un lien direct entre une entreprise et un épargnant - effaçant ainsi la distance induite par les circuits intermédiés de la finance classique (l’exemple des fonds d’investissement). Avec un tel dispositif, l’épargnant pourrait choisir directement l’entreprise qu’il souhaite soutenir. 

En second lieu, les plateformes appliquent leurs propres critères de sélection des projets & produits proposés (transition écologique et décarbonation en ce qui concerne Lumo), ajoutant ainsi un prisme « thématique ». C’est à partir de celui-ci que les investisseurs sélectionnent et choisissent leurs supports d’investissement en cohérence avec leurs aspirations personnelles.

Et puisque l’on parle ici de vos choix d’épargne, votre avis nous intéresse !

Nous aimerions recueillir vos réactions à ce sujet pour s’assurer de prendre ensemble la bonne direction.

  • Seriez-vous prêts à investir dans de tels produits labellisés ?
  • Seriez-vous intéressés par une option de transformation de votre contribution pour entrer au capital de ces entreprises - allongeant de fait la durée de vos investissements ?
  • Quelle serait alors votre préférence d’horizon de placement ?
  • Accepteriez-vous une rémunération inférieure compte tenu de la garantie en capital apportée par l’état ?
  • Quels types d’entreprises - ou de thématiques - auriez-vous envie de soutenir ? 

Partagez vos réponses en commentaire

Plateforme de financement participatif régulée par les autorités françaises

Lumo vous recommande d’être vigilant avant tout investissement. Les investissements comportent un risque d’illiquidité, un risque d’avoir un rendement inférieur aux attentes et un risque de perte totale ou partielle du montant investi. Diversifiez votre épargne, n’investissez que l’argent dont vous n’avez pas besoin à court terme et n’investissez pas dans ce que vous ne comprenez pas.