• 0

L’éolien citoyen : une initiative dans le vent !

  • L’éolien citoyen : une initiative dans le vent !

Dimanche prochain, le 15 juin, c’est la journée mondiale de l’éolien. Coordonné par l’Europen Wind Energy Association et le Global Wind Energy Council cet événement est une invitation à célébrer le pouvoir du vent.

De nombreuses manifestations auront lieu à travers le monde afin de promouvoir le potentiel de cette énergie durable et respectueuse de l’environnement. Pour l’occasion, quelques parcs éoliens ouvriront leurs portes au public en France. Nous avons décidé nous aussi de marquer l’événement en vous faisant découvrir deux parcs éoliens citoyens développés dans notre beau pays…

Unique éolienne du département de la Haute-Vienne la Citoyenne se dresse fièrement sur les monts de la commune de Rilhac-Lastours.

L’aventure de sa construction a commencé en 2003 avec un groupe d’agriculteurs du Limousin. Ceux-ci souhaitaient produire de l’électricité renouvelable par leurs propres moyens. Après un temps de réflexion, ils se sont décidés en faveur d’un projet éolien.

Dès 2004, ils recherchent le terrain qui accueillera la future installation. Aidés par la Chambre d’agriculture de Haute-Vienne et des chercheurs de l’université de Limoges, ils évaluent le potentiel de deux sites, choisissent celui de Rilhac-Lastours et repartent de plus belle dans des calculs de vitesse du vent, d’orientation optimale, etc. (et ce pendant près de trois ans !).

Au cours de l’avancée du projet, ils entraînent de nouveaux agriculteurs et des particuliers dans l’aventure. Au total, 55 personnes intégreront Eol 87, la société d’exploitation d’énergie renouvelable. Les fonds propres ont été apportés par Eol 87 et Energie partagée investissement puis le reste du projet a été financé par BpiFrance, le Crédit coopératif et la région Limousin.

Dix années se sont écoulées entre l’idée et sa concrétisation. Les travaux ont débuté mi-2011 et se sont achevés trois ans plus tard avec l’assemblage de l’éolienne les 14 et 15 février derniers. Il n’aura fallu que deux jours pour monter cette reine des vents ! En production depuis maintenant deux mois, l’éolienne sera inaugurée le dimanche 15 juin à l’occasion de la journée mondiale du vent.

Comme la Citoyenne, le parc éolien de Béganne –dans le Morbihan- a été initié par des agriculteurs locaux. En 2002, un couple d’agriculteurs prévoit de s’équiper d’une éolienne. Mais ils trouvent les démarches trop complexes et proposent alors à des amis de montrer un projet de parc éolien collectif.

Une association, Eoliennes en pays de Vilaine, voit le jour en 2003 avec pour objectif ambitieux de « construire en France le premier parc éolien coopératif, associé à une sensibilisation aux économies d'énergie ». Lors de sa première année d’existence, l’association réussit déjà à rassembler plus de 100 adhérents.

Les recherches de terrain sont fastidieuses, les études de faisabilité confirment le potentiel du site de Béganne en 2005 et le travail de développement du parc commence officiellement cette même année.

Une volonté forte anime alors les porteurs de projet : ils souhaitent que le parc soit géré par les habitants de la région (Bretagne). Une société, Bégawatts, est spécifiquement créée en décembre 2010 pour gérer et exploiter ce parc éolien d’un nouveau genre.

Des réunions publiques ont régulièrement eu lieu pour entretenir le contact avec les riverains. Grâce au bouche à oreilles, ce sont au total 1 000 citoyens (particuliers et entreprises) qui investiront en fonds propres dans le parc. Les citoyens, pour la plupart réunis en clubs d’investisseurs, sont détenteurs à plus de 50 % de l’installation c’est pourquoi ce projet peut être qualifié de « citoyen ». Plusieurs crédits bancaires viendront boucler le budget de 12 millions d’euros nécessaire à la mise en place des 4 éoliennes du parc.

En production depuis quelques jours, le parc de Béganne est un pionnier de l’éolien citoyen en France. Il sera inauguré le 14 juin, une occasion de fêter dignement ce succès collectif !

L’expérience de la mise en place de telles initiatives citoyennes a montré qu’informer les riverains et les impliquer dans le projet favorise sa désirabilité et permet de sensibiliser la population à la production et la consommation d’énergie. Une enquête menée à Rilhac-Lastours a révélé que 90 % des habitants de la commune étaient favorables au projet éolien imaginé par les agriculteurs…

Alors, à quand l’éolienne citoyenne picto-charentaise ?

Il n'y a aucun commentaire sur cet article.
Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires