• 0

« Un coup d’accélérateur » pour l’Économie Sociale et Solidaire

  • « Un coup d’accélérateur » pour l’Économie Sociale et Solidaire

En mars 2012, François Hollande, alors candidat aux présidentielles, souhaitait faire de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) le « levier des transformations de l’économie » et proposait la mise en place de mesures favorisant son développement.

En tant que ministre de l’ESS et de la Consommation, Benoît Hamon a été chargé de réfléchir à ce nouveau cadre de lois. Il présentait hier à Bercy les réponses du gouvernement pour favoriser le financement des entreprises de l’ESS et de l’innovation sociale.

Cinq mesures ont ainsi été dévoilées en exclusivité aux entrepreneurs de l’ESS (dont Lumo !) et aux professionnels de la finance :

  • Création d’un fonds pour renforcer les fonds soutenant déjà des entreprises de l’ESS ;
  • Mise en place de prêts participatifs sociaux et solidaires pour soutenir les porteurs de projets ;
  • Création d’un fonds pour financer les projets d’innovation sociale ;
  • Renforcement des garanties des financements bancaires ;
  • Création d’une plateforme relais de finance participative qui permettra aux citoyens d’investir dans des projets d’entrepreneuriat social et solidaire.

Le projet de lois complet sera présenté le 24 juillet en conseil des ministres.

À la fin de la rencontre, Benoît Hamon a déclaré « Je crois beaucoup au crowdfunding » (source : Alex, cofondateur de Lumo). Il s’agit du deuxième ministre à se positionner en faveur de notre activité : nous ne pouvons que nous en réjouir !

Il n'y a aucun commentaire sur cet article.
Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires