Le blog des investisseurs responsables

Publié le 08 avril 2020

Tipping points (points de basculement)

Cette notion a été introduite il y a 20 ans par le GIEC.

Elle fait référence à des seuils à ne pas dépasser pour ne pas entraîner un effet domino de changements irréversibles à long terme sur la planète.

« Un point de bascule climatique, ou tout autre point de bascule dans un système complexe, est le moment où un petit changement fait une grande différence et change l’état ou le destin d’un système » Professeur Tim Lanton, directeur du Global Systems Institute de l’université d’Exeter.

Les principaux points de basculement sont les suivants : 

  • Quantité de CO2 dans l’atmosphère,
  • Dégel du permafrost,
  • Désintégration de la calotte glaciaire du Groenland,
  • Désintégration de la calotte glaciaire de l’Antarctique occidental,
  • Taux de déforestation en Amazonie,
  • Mort des récifs coralliens,
  • Arrêt de la circulation méridionale de retournement de l’Atlantique : Gulf Stream,
  • Déplacement de la mousson indienne,
  • Déplacement de la mousson ouest-africaine.