Le blog des investisseurs responsables

Publié le 08 avril 2020

Énergies renouvelables

On appelle énergies renouvelables (EnR) les énergies issues de sources non fossiles renouvelables, théoriquement illimitées ou reconstituables plus rapidement qu’elles ne sont consommées.

Elles servent à produire de l’électricité, de la chaleur ou des carburants. Les techniques de co-génération permettent de produire à la fois chaleur et électricité.

Les principales énergies renouvelables sont :

  • l’énergie hydraulique (l’énergie cinétique de l’eau actionne des turbines qui génèrent de l’électricité),
  • l’énergie éolienne (l’énergie cinétique du vent entraîne un générateur qui produit de l’électricité),
  • l’énergie de la biomasse (issue de la combustion de matériaux dont l’origine est organique),
  • l’énergie solaire (photovoltaïque et/ou thermique),
  • la géothermie (l’énergie est issue de la chaleur émise par la Terre).

En phase d’exploitation, les énergies renouvelables génèrent moins de CO2 que les énergies fossiles.

Pour mesurer les émissions totales de CO2 des énergies renouvelables, on utilise l’ACV (Analyse du Cycle de Vie). L’ACV permet de connaître les émissions de CO2 par kWh d’électricité produite, en intégrant les émissions de CO2 issues de la fabrication des infrastructures, de l’extraction des ressources et de la fin de vie.

La première source d’énergie renouvelable reste l’hydroélectricité, suivi par l’éolien, le solaire et la biomasse.

Selon la loi de 2015 pour la transition énergétique, la France doit porter la part des EnR à 23% de la consommation finale brute d’énergie en 2020 et à 32% de la consommation finale brute d’énergie en 2030.